Lundi 19 juillet à Cagnes-Sur-Mer : les meilleurs trotteurs d’âge de la région s’affrontent

En ouverture de la nocturne cagnoise, juste avant le e-Quinté+, 9 trotteurs de grande qualité se retrouvent dans le Prix du Cap Esterel (Gr.III).

Ecureuil Jenilou (2) est sans nul doute celui qui a laissé la plus belle impression lors du meeting d’hiver azuréen au cours duquel il a signé 4 victoires. Depuis le mois de juin, il compte deux parcours dans les jambes effectués à Vincennes. Il y a un mois il a terminé sixième d’un e-Quinté+. Le pensionnaire de Louis Baudron aura ce lundi de belles ambitions. Tout comme Eclat de Gloire (9) qui vient d’effectuer sa rentrée dans le Grand Prix du Conseil Municipal de Vichy (Gr.II). Son entraîneur et driver Loris Garcia l’avait laissé ferré et le présente ici pieds nus. Il a cumulé les bonnes perfs ces derniers mois mais n’a plus gagné depuis le 27 décembre 2020. Nicolas Ensch a un destin similaire à celui de son confrère avec Elsa de Belfonds (6). Toujours là, sa jument qui était irrésistible pendant le meeting d’hiver 2019/20, n’a plus passé le poteau en tête depuis 11 mois. Elle détient le record du parcours (2925m) en 1’12″2. Avec elle et Eclat de Gloire, deux autres chevaux ont déjà trotté sous les 1’11 ». Dream de Lasserie (5) n’a plus foulé la piste cagnoise depuis août dernier et une cinquième place dans le Grand Prix du Département 06 (Gr.II sur le mile). Mais il y a enchaîné les succès en 2018 et 2019. Enfin Alcoy (7) a réalisé une superbe rentrée le 27 juin à Vincennes en prenant la quatrième place du e-Quinté+. Pour sa dernière sortie sur le tracé, le meilleur élément de la famille Martens s’est adjugé le Prix Pierre-Désiré Allaire devant Elsa de Belfonds.

Parier sur la course >

Categories Trot