Mercredi 14 juillet à ParisLongchamp : le Grand Prix de Paris et une fin de réunion en feu d’artifice

En ce jour de Fête Nationale, la tradition veut que l’hippodrome de ParisLongchamp accueille le Grand Prix de Paris, un Groupe I réservé à des poulains et pouliches de 3 ans. Uniquement des mâles seront au départ, au nombre de 11 dans les stalles. Le temps forts de la réunion sera encadré par deux épreuves de niveau Groupe II : le Prix de Malleret et le Prix Maurice de Nieuil.

C7 – Prix de Malleret

Parmi les 10 pouliches de 3 ans en compétition, deux ont participé au dernier Prix de Diane Longines. Khalidiya (1) faisait partie des favorites mais elle a été débordée dans le final et a fini loin. La pensionnaire d’Alain de Royer-Dupré disputait seulement sa troisième course. C’était aussi la troisième sortie de Natsukashi (5) qui défend les couleurs d’Antoine Griezmann et qui a conclu ce Groupe I à la dernière place. Love Child (3) a laissé une belle impression sur cette piste en se classant cinquième du Prix Saint-Alary (Gr.I) le 24 mai. Ricla (4) a déjà brillé ce le parcours en remportant le Prix de Thiberville (Listed) il y a trois semaines. Elle y a dominé Forever Be (8) qui lui a mis la pression dans les derniers mètres de course. Adhafera (9) va courir pour la première fois au niveau Groupe. Elle est entraînée par Jean-Claude Rouget qui connaît actuellement une belle réussite avec ses meilleurs 3 ans. Enfin Anasia (10) est la troisième « Fabre » de ce lot. En avril elle a pris la troisième place du Prix Pénélope (Gr.III) à Saint-Cloud derrière Philomène et Incarville, respectivement deuxième et septième du Diane.

Parier sur la course >

C8 – Grand Prix de Paris

Un peu plus de 5 semaines après le Qatar Prix du Jockey Club, certains chevaux ont l’occasion de confirmer leur bonne prestation. Si le trio de tête est absent, leurs deux poursuivants seront bien là. Saiydabad (1) et Cheshire Academy (10) sont ressortis comme les deux très bonnes notes de la course. Ce sont d’ailleurs deux poulains façonnés par Jean-Claude Rouget. Le premier, monté par Christophe Soumillon, est parti à la corde et ne l’a pas quittée tout en restant à l’arrière garde. Il a ensuite produit un fabuleux effort en se faufilant entre ses adversaires. Quant au second, il a tiré le 19 dans les stalles et n’a pas cherché à se rapprocher. Dernier à l’entrée de la ligne droite, il a pris l’extérieur et est revenu du diable vauvert pour aller prendre l’ultime place dans le e-Quinté+ avec Cristian Demuro. Ce mercredi, ils seront beaucoup moins nombreux et il s’élancera de la stalle numéro 4.

Saint Mark’s Basilica absent, Aidan O’Brien ne sera tout de même pas en reste puisqu’il présente trois de ses pensionnaires dont deux fils du regretté Galileo. The Mediterranean (3), dernièrement quatrième des King Edward VII Stakes (Gr.II) à Ascot, une épreuve dominée par Alenquer (9). Wordsworth (4) s’est octroyé la troisième de l’Irish Derby remporté par Hurricane Lane (7). Ce fils de Frankel coaché par Charlie Appleby compte quatre succès en 5 sorties.
On retrouve ensuite d’autres chevaux qui se sont illustrés dans des Groupe en France. Baby Rider (5), lauréat du Prix Greffulhe (Gr.II) à Saint-Cloud le 1er mai. Et enfin Northern Ruler (6) qui s’est adjugé le Prix du Lys (Gr.III) à Chantilly devant Bubble Gift (11).

Parier sur la course >

C8 – Prix Maurice de Nieuil

Ils ne seront que 5 au départ de cette course pour des 4 ans et plus. Skazino (1 – Cristian Demuro / Cédric Rossi) va tenter la passe de 3. Il reste sur un succès dans le Prix Vicomtesse Vigier sur cette piste et une distance de 3100m. Il a devancé Valia (5) de deux longueurs. Mercredi, ils passeront d’une distance de 3100 à 2800m. Sublimis (3) a terminé deuxième du très bon In Swoop dans le Grand Prix de Chantilly. Lord Achilles (4) se classait quatrième de ce Groupe II.

Parier sur la course >

Categories Plat