Ce week-end au trot : de Vichy à La Capelle les meilleurs seront en piste

Deux très belles épreuves de niveau Groupe II sont programmées en ce premier week-end de grandes vacances. Samedi, place au temps fort du meeting de Vichy avec le Grand Prix du Conseil Municipal. Après un parcours de tenue de 2950m, les choses vont s’accélérer dimanche. L’hippodrome de La Capelle accueille une étape du Challenge du Trot à Grande Vitesse (1609m). Focus sur ces deux épreuves qui vont voir s’affronter de superbes chevaux d’âge.

Samedi à Vichy : Dorgos de Guez, une série à reprendre

Pieds nus et associé à son mentor Jean-Michel Bazire, Dorgos de Guez (9) restait sur une série de 8 succès consécutifs établie entre août 2020 et avril 2021. Puis dans les Prix Kerjacques et des Ducs de Normandie, le duo est sorti du podium. Le mois dernier, ils ont passé le poteau en tête à Vincennes dans le Chambon P avant d’être rattrapés par la patrouille… A l’instar du petit champion de JMB, ils seront quatre à rendre 25 mètres. Eclat de Gloire (7), troisième l’an passé, restera ferrée et ne visera sans doute pas très haut. L’infatigable Bilooka du Boscail (8) va encore tout donner avec son entraîneur et driver Yves Hurel. Ils ont très bien figuré le mois dernier sur cette piste en se classant deuxième du Prix Vichy Célestins. Ce « marathon » de 3575 m a d’ailleurs été remporté par Bugsy Malone (10) avec une certaine autorité. Le pensionnaire de Philippe Allaire avait d’ailleurs bien failli faire vaciller Cleangame dans l’édition 2020 de ce grand prix. Carat Williams (11) devrait une nouvelle fois courir caché et tentera de venir finir. Au premier poteau, Crack Money (1) qui n’est autre que le leader du GNT, va courir pieds nus pour la première fois de sa carrière.

Parier sur la course >

Dimanche à La Capelle : « Violetto » et « Ce Bello » au top niveau

Parmi les 13 partants, il y en a deux qui crèvent l’écran depuis plusieurs semaines. Si Face Time Bourbon était seul au monde dans le Prix René Ballière, il y en a un qui a dû s’arracher pour monter sur le podium, c’est Violetto Jet (3). Le pensionnaire de Fabrice Souloy, mené par Franck Nivard, a pris le sillage du crack suite à la faute de Davidson du Pont (7). Dans la ligne droite il est revenu sur Etonnant, l’a dépassé, lui a résisté, mais n’a rien pu faire face à Detroit Castelets. Cette performance vient ainsi valider un supebe printemps. Trois courses de niveau semi-classique dans son escarcelle dont le Prix Chambon P. De son côté, Ce Bello Romain (6) vit une année tout simplement exceptionnelle. Vainqueur de l’étape d’Argentan, où il a devancé Valokaja Hindo (8). Il a ensuite connu la consécration dans un Groupe I, le Kymi Grand Prix en Finlande. Belle journée pour la France puisqu’il a formé le jumelé gagnant avec la grande Délia du Pommereux au terme de somptueux duel. Valokaja Hindo, encore lui, prenait la quatrième place.

Au rayon des rachats, est attendu Davidson du Pont. D4 dans le René Ballière, il va être revu dans la configuration qui lui a permis d’obtenir de très bons résultats auparavant, à savoir déferré des postérieurs et plaqué aux antérieurs. Diable de Vauvert (5) est apparu dans le Prix Chambon P pour sa rentrée. Le deuxième du Prix de Paris a semblé bien tenir sa partie puisqu’il est arrivé troisième. Mais a été disqualifié après enquête. Quant à Go On Boy (10), il a pris une cinquième place encourageante pour sa deuxième course de rentrée, le Prix René Ballière. Même ferré, le protégé de Romain Derieux peut venir se mêler à la lutte. Enfin Drôle de Jet (2), tenant du titre, fera son retour. Il est éloigné des pistes depuis le dernier Prix d’Amérique.

Parier sur la course >

Categories Trot