Jeudi 8 juillet à Vichy : première édition de la Krafft Speed Cup

Sur le modèle de L’Elitloppet et du Grand Prix de la Loterie, deux événements incontournables dans le monde du trot, va être organisée une course avec deux batteries qualificatives et une finale se tenant le même jour. L’hippodrome de Vichy va donc accueillir ce jeudi 8 juillet la première édition de la Krafft Speed Cup. Focus sur les conditions de course et les quelques bonnes chances des deux premières épreuves de cette réunion vichyssoise.

Conditions de course

18 chevaux âgés de 7 à 9 ans et n’ayant pas gagné 210 000 euros participeront à cet événement.
Il y aura donc 2 batteries composées de 9 chevaux. Le départ s’effectuera à l’aide de l’autostart pour une distance de 1609 mètres à couvrir. Les 6 premiers de chaque course obtiendront leur ticket pour la finale.
Coup d’envoi à 18h42, deuxième dose à 19h17. La grande finale (C7) se tiendra en nocturne à 22h05.

C1 – Eliminatoire 1 de la Krafft Speed Cup

Parmi les neuf concurrents, un seul s’est imposé cette année. Il s’agit de Carlita Girl (6), une jument entraîné et drivée par Alexis Grimault. Elle s’est illustrée en s’octroyant la septième étape du Trophée Vert à Arras le 20 juin dernier. Ici elle sera sur un parcours de vitesse, ce qui ne lui arrive quasiment jamais. Parmi les partants de cette première batterie, ils ne sont que trois à avoir déjà arpenté l’hippodrome de Vichy-Bellerive. Dream du Chatault (9) qui vient d’intégrer les boxes d’un Dominik Locqueneux confiant à son égard, et qui présentera aussi Darwin Star (5). Le cheval a couru ici deux fois il y a 4 ans pour une victoire et une seconde place. Ensuite il y a D’Artagnan France (7), qui s’est offert deux podium ici à l’été 2018. Le seul vrai habitué des lieux se nomme Duc du Vivier (4). Mais en 19 tentatives sur les bords de l’Allier, il n’a jamais passé le poteau en tête. Il s’y est montré régulier et qu’une seule fois fautif. Il sera juste plaqué des antérieurs, une première pour lui. Cesar Madji (2) a quant à lui quelques bonnes références derrière l’auto. Il reste sur une quatrième place à Enghien le 24 avril dernier, dans un e-Quinté+. Le cheval de Pierre Coignard effectuera ici une rentrée avec Gabriele Gelormini, déferré des 4 et avec un excellent numéro à son actif.

Parier sur la batterie 1 >

C2 – Eliminatoire 2 de la Krafft Speed Cup

Elan de Dompierre (1) gardera ses chaussures ce qui ne l’a pas empêché de se classer deuxième lors de son ultime sortie, qui plus est à Vichy, sur un parcours de tenue. Emiliano (2) tourne autour du pot depuis le printemps dernier (3 podiums sur ses 3 dernières sorties). Il dépend de l’entraînement de Yannick-Alain Briand. Victorieux à six reprises depuis le début de cette semaine vichyssoise, dont un coup de 5 lundi, Matthieu Abrivard drivera son pensionnaire Empereur du Cébé (3), qui pour ses deux récentes apparitions ici a connu victoire et disqualification. Coachée et pilotée par un habitué des lieux en la personne de Pierre Callier, Ditha Djen (4) devrait faire sa course. Emencourt Blequin (6) va découvrir Vichy. Il court peu à main droite mais y a toujours obtenu de bons résultats. Enfin Cocktail d’Hermes (7) a fait un podium ici fin mai. Et Gilles Curens a décidé de le plaquer au niveau des antérieurs pour la première fois.

Parier sur la batterie 2 >

Categories Actualités PMU