Samedi à Auteuil : Feu Follet, à la relance après le Grand Steeple

Très gros programme ce samedi dans le temple de l’obstacle avec pas moins de cinq épreuves de niveau Groupe qui se dérouleront en semi-nocturne. Dans le Prix Des Drags, Feu Follet tentera de se relancer après avoir éjecté son partenaire Baptiste Le Clerc dans le Grand Steeple Chase de Paris. Voici un tour d’horizon des temps forts qui jalonneront cette avant dernière édition des #SamedisDAuteuil.

C1 – Haras d’Etreham Prix Sagan

Ce sont des pouliches de 3 ans qui auront le privilège d’ouvrir le bal sur les haies. Matilda du Berlais (1) va tenter de rester invaincue à l’issue de la troisième sortie de sa carrière. Dans le Prix d’Iena (22/05), elle s’est contentée de suivre le train imprimé notamment par sa partenaire d’entraînement La Boétie (2), avant de prendre les choses en main à l’entrée de la dernière ligne droite et de s’envoler. Une superbe victoire et un triplé pour David Cottin puisque Saintamarin (6) est venue compléter le podium. Cette sacrée performance sera-t-elle rééditée ce week-end ?

Parier sur la course >

C3 – Prix Aguado

Dans ce deuxième Groupe III du jour, ce sont cette fois les poulains de 3 ans qui auront la parole, toujours sur les haies. Tout comme sa compagne de boxes Matilda du Berlais, Paradiso (1) est invaincu en deux sorties. Dans le Prix Stanley couru le 23 mai dernier, il a dû s’employer car le peloton était très groupé à l’entrée de la ligne droite. Au final il s’impose de 5 longueurs aux dépens de Latino des Isles (5) entraîné par Arnaud Chaillé-Chaillé. Impressive (2), qui n’avait connu jusque là que la victoire en trois tentatives, a dû se contenter de la troisième place.

Parier sur la course >

C5 – Prix La Barka

Encore et toujours sur les haies, mais cette fois avec des chevaux d’âge pour un Groupe II. Sur les dix partants, quatre proviennent de l’entraînement de François Nicolle. Porto Pollo (1) n’est autre que le tenant du titre. Il s’agit de sa dernière victoire sur les haies d’Auteuil. Il s’est imposé le 1er mars dans le temple de l’obstacle, mais en steeple. Ce fils de Manduro n’a plus couru depuis deux mois et demi. Sur le parcours, la dernière performance de Polirico (2) est une cinquième place dans le Prix Léon Rambaud, une préparatoire à la Grande Courses de Haies, remportée par l’irrésistible L’Autonomie. Dernièrement il s’est classé troisième du Prix du Cher, une Listed à Compiègne, dans laquelle son compagnon de boxes Aragorn d’Alalia (4) avait été déclaré non partant. Celui-ci reste sur une victoire à Compiègne fin avril du haut de ses 11 ans. Il n’a plus sauté à Auteuil depuis novembre 2019. Enfin le dernier atout du Royannais se nomme Garasil (5) qui a gagné le mois dernier le Prix Romati (Gr.III), un steeple à Compiègne. A Auteuil et sur les haies, il a terminé deuxième du Prix Jean Granel (Listed – 10/04), épreuve dominé par Corazones (3), coaché par François-Marie Cottin.

Parier sur la course >

C6 – Prix des Drags

Parmi les 6 partants de ce steeple, seul Feu Follet (3) a pris part à la belle le 23 mai dernier avec la réussite que l’on sait. Le pensionnaire du duo Macaire-Lageneste trouve ici une belle occasion de se consoler. Face à lui, se dressera Fanfaron Spécial (2) qui n’est autre que le plus récent « président d’Auteuil », et donc lauréat de ce Groupe III qui avait réuni une vingtaine de partants. François Nicolle n’a finalement pas aligné Edgeoy (1) sur les grandes épreuves parisiennes et printanières mais l’a fait briller à Compiègne, où il a remporté le Prix Journaliste (Gr.III) et pris la deuxième place du Romati derrière Garasil qui prendra donc part au Prix la Barka. Poly Grandchamp (5), autre atout de l’écurie Nicolle, s’était bien comporté lors des préparatoires au Grand Steeple mais n’a finalement pas couru celui-ci. Quatrième du Prix Ingré (Gr.III), qui a vu Feu Follet et Le Berry se livrer un somptueux combat, Gardons le Sourire (4), sera également de la partie.

Parier sur la course >

C7 – Prix Questarabad

Vainqueur du Prix Alain du Breil (Gr.I), La Course de Haies de Printemps des 4 ans, Hermes Baie s’absente ce samedi et laisse donc le champ libre à Raffles Face (5), son camarade d’entraînement chez François Nicolle, et True Tiger (4). Ces deux-là ont respectivement terminé troisième et quatrième il y a trois semaines. Gold Tweet (2) qui a échoué au pied du podium du Prix Ferdinand Dufaure (Gr.I), ou grand steeple des 4 ans, fait son retour sur les haies. Gabriel Leenders ne l’avait plus aligné dans la spécialité depuis décembre 2020 et un succès à Cagnes-Sur-Mer.

Parier sur la course >

En bonus, voici l’équipe de la Clique du Turf qui analyse cette superbe réunion qui se tiendra dans le temple de l’obstacle.

Categories Actualités PMU