Dimanche à Chantilly : le Jockey Club… en pensant au Diane

Avec 19 partants au compteur, et donc un e-Quinté+ très fourni, le Qatar Prix du Jockey Club sera le point culminant de ce dimanche cantilien durant lequel une dizaine de courses est programmée. A suivre plus particulièrement quatre épreuves de Groupe, dont les deux ultimes préparatoires au Prix de Diane Longines qui se courra deux semaines plus tard.

C3 – Grand Prix de Chantilly (Gr. II)

6 stayers âgés de 4 ans et plus vont s’affronter et nous allons assister à une sorte de revanche du Prix d’Hédouville (Gr.III) qui s’est disputé le 13 mai à ParisLongchamp. In Swoop (1) en était le très grand favori et il a assumé ce statut. Légèrement en retrait durant le parcours, le poulain de Francis-Henri Graffard a fait parler sa classe dans le final, et ce grâce à la monte d’Olivier Peslier. Sublimis (2 – Barzalona / Fabre) a quant à lui refait un peu de terrain pour venir chiper la troisième place à Influx (4). Lord Achilles (3) finissant à une longueur. Vaucelles (6) est la seule femelle du lot et la pensionnaire de Pascal Bary a raté la gagne de peu pour sa rentrée dans le Prix Gold River à ParisLongchamp (13/05).

Parier sur la course >

C4 – Prix de Sandringham (Gr.II)

C’est l’une des deux courses avec le Diane en point de mire. Au papier, une pouliche interpelle, il s’agit de Tahlie (3). Entraînée par Pascal Bary et montée par Christophe Soumillon, elle est invaincue cette année en deux sorties. Elle s’est dernièrement imposée sur le parcours du jour (1600m). Mais elle va passer un vrai test face à Kennella (2) et See The Rose (5) qui ont respectivement terminé troisième et cinquième de la Poule d’Essai des Pouliches (Gr.I), dans un mouchoir de poche, à une longueur de la lauréate Coeursamba.

Parier sur la course >

C6 – Prix de Royaumont (Gr.III)

C’est donc l’ultime répétition avant ce fameux Prix de Diane. Dans le lot, une seule pouliche est invaincue… Mais Harcanville (1) vient de débuter sa carrière le 10 mai dernier à Saint-Cloud. Sa vraie référence, c’est qu’elle est une fille de Le Havre, champion et étalon reconnu. Thunder Drum (2) dépend d’un entraînement en forme, celui de Jérôme Reynier qui a remporté son premier Groupe I en France avec Skalleti le week-end dernier à ParisLongchamp (le Prix Ispahan). Aspirante (3) s’est classée troisième de l’une des préparatoires à la belle, le Prix de la Caravelle à Toulouse. Wildfeder (9) sera l’atout d’André Fabre. Dary Ci (10) vient elle aussi de monter sur le podium d’une préparatoire, le Prix de la Seine à ParisLongchamp. Enfin Omnia Munda Mundis (11) se pose comme la plus expérimentée puisqu’elle vient de courir deux courses de niveau Groupe. La protégée de Fabrice Chappet s’est notamment très bien défendue dans le Prix Vanteaux (Gr.III). Elle sera de nouveau dans les mains de Stéphane Pasquier.

Parier sur la course >

C8 – Prix du Gros-Chêne (Gr.II)

Ca va aller très vite dans cette antépénultième du programme puisqu’il n’y aura « que » 1000 mètres à parcourir, le tout en ligne droite. Tour To Paris (1) remettra son titre en jeu. Un titre qu’il avait exceptionnellement glané du côté de Deauville. Le pensionnaire de Pia Brandt aura face à lui un habitué de cette course, un certain Sestilio Jet (2) qui vient d’intégrer les boxes de Frédéric Rossi. Il est arrivé troisième du Prix de Saint-Georges (Gr.III) à ParisLongchamp. C’est l’épreuve de référence puisqu’on y a vu Ideal Beauty (12) triompher. La protégée d’André Fabre, montée par Mickaël Barzalona a devancé Berneuil (4). Derrière Sestilio Jet on retrouvait Batwan (6) et Air de Valse (10).

Parier sur la course >

Et en bonus retrouvez l’analyse de ce Qatar Prix du Jockey Club par nos experts de La Clique du Turf

Categories Plat