Paris Summer Races : les 5 ans à l’honneur à Vincennes

Alors que les trotteurs ayant pour initiale G s’apprêtent à disputer leur troisième course qualificative, les spécialistes du monté vont débuter dans les Etrier Summer Races 5 ans Qualif 1 (Prix Jean Gauvreau). Dans cette course, nous attendions Gladys des Plaines mais son mentor Gilles Curens a préféré qu’elle effectue sa rentrée à l’attelé dans la Sulky Summer Races 5 ans Qualif 3 (Prix Albert Demarcq) en vue d’arriver au top pour le Prix de Normandie à la fin de l’été. Pour ces deux courses, retrouvez les analyses de la « Clique du Turf ».
Nous aurons droit également au Prix Kerjacques (Gr.II) qui verra deux des meilleurs hongres, Dorgos de Guez et Bugsy Malone, affronter des chevaux entiers de niveau Prix d’Amérique.

Etrier Summer Races 5 ans Qualif 1 (Prix Jean Gauvreau)

Outre l’absence de Gladys des Plaines, nous noterons celle de Grace de Fael, lauréate du Prix Paul Bastard (Gr.II) devant Granvillaise Bleue (2) en fin de meeting. Good Luck Quick (7) a ici une belle opportunité à saisir. Auteur d’un remarquable hiver avec à son actif 3 victoires et 3 podiums en 7 courses, le pensionnaire de Mike Esper n’aura cependant pas la partie facile. Girly Beco (4) fait toutes ses courses depuis le début de l’année mais n’a plus passé le poteau en tête depuis janvier 2020. C’était dans le Prix de Pardieu (Gr.II) qui s’est disputé sur le parcours du jour, à savoir les 2175m grande piste. Mi-avril, la jument de Maxime Bezier a fini troisième du Prix Beaumanoir remporté par Gef de Play (6). Le cheval de Franck Leblanc avait auparavant enlevé le Prix Erigone sur le tracé qui nous intéresse. Il demeure donc en pleine confiance. Glorieuse Carnois (3) a couru quatre fois cette année dans la spécialité pour autant de victoires dont deux à Vincennes. Associée à Eric Raffin, la pensionnaire de Luc Roelens va débuter au niveau Groupe.

Pariez sur la course >

Sulky Summer Races 5 ans – Qualif 3 (Prix Albert Demarcq)

Gelati Cut et Gu d’Héripré, qui ont triomphé lors des deux premières manches, ne fouleront pas la cendrée ce dimanche. Green Grass (15), dispose dispose donc d’une magnifique carte à jouer. Derrière les deux chevaux cités dans la Qualif 1, la jument de Sébastien Guarato a ensuite lutté pour la victoire avec le troisième du Prix d’Amérique. Mais elle s’est malheureusement montrée fautive. Cela lui étant arrivé plusieurs fois ces derniers mois, ce sera une question de sagesse pour la fille de Bold Eagle. Dans la Qualif 2, Gala Tejy (13) a complété le podium et s’est posé comme la belle surprise de la course. Très bon trotteur monté en début de carrière (vainqueur du Saint-Léger des Trotteurs et Prix d’Essai 2019), l’élève de la famille Chalon commence à prendre ses aises à l’attelé. Gallant Way (12) prenait la quatrième place pendant que Ganay de Banville (6), Grand Art (7), et Goldy Mary (11) se sont perdus dans leurs allures mais ont les moyens de bien faire dans ce Groupe II.

Avec Franck Nivard, Giant Chief (4) est actuellement sur une très bonne dynamique. Sur leurs 5 dernières associations, nous pouvons noter 4 victoires et une deuxième place. Le cheval de Fabrice Souloy va ici se mesurer aux meilleurs de sa génération pour la première fois.

Pariez sur la course >

Prix Kerjacques : Invincible Dorgos de Guez ?

Série en cours, depuis le 29 février 2020. A partir de ce jour, Dorgos de Guez (5) a enregistré 8 victoires de rang dans le temple du trot. Mais cette fois, le petit crack de Jean-Michel Bazire doit se mesurer à des chevaux qui ont pour habitude de se distinguer dans les plus grandes courses et que nous ne présentons plus. A commencer par son compagnon d’entraînement Davidson du Pont (9) qui éprouve des difficultés à retrouver son meilleur niveau. Bahia Quesnot (8), Chica de Joudes (4), et Carat Williams (7 – 4e du Prix de Paris) feront partie de la fête. Toujours fringuant, le vieux Bugsy Malone (6) sera déferré des antérieurs pour la première fois de sa carrière et mettra encore son coeur sur la piste. Enfin Detroit Castelets (3) est de retour en forme. En témoigne sa deuxième place dans le Prix Jean Riaud, derrière l’intouchable Dorgos de Guez.

Pariez sur la course >

Samedi en Suède : à l’assaut du Paralympiatravet

Grands absents des Prix Albert Demarcq et Kerjacques, Gelati Cut (2) et Délia du Pommereux (4) ont une excuse valable car ils participent à un Groupe I en Suède. Bien lotis derrière la voiture, ils retrouveront un certain Ecurie D (8), Who’s Who (5), ou encore Aetos Kronos (6), le fils de Bold Eagle qui a brillé cet hiver à Vincennes. Elian Web (7) sera là pour défendre son titre et un troisième Français prendra le départ en la personne de Blé du Gers (9).

Pariez sur la course >

Categories Trot