Cagnes-Sur-Mer : plateau de rêve pour le Grand Critérium de vitesse

Huit jours après celui de Vincennes, se clôture traditionnellement le meeting d’hiver de Cagnes-Sur-Mer, avec en vedette, un Groupe I réservé aux trotteurs les plus rapides, avec des airs des Prix d’Amérique, de France et de Paris. Tour d’horizon des forces en présence !

Ils seront 11 à fouler l’anneau azuréen ce dimanche 14 mars. A tout seigneur, tout honneur… Démarrons avec le tenant du titre Vivid Wise As (3). Il est invaincu sur ce tracé cagnois de 1609 mètres en trois sorties. Il a également remporté par deux fois le Grand Prix du Département des Alpes Maritimes (2019 et 2020) qui se tient en août. Le protégé d’Alessandro Gocciadoro, qui évolue sous les mêmes couleurs que Face Time Bourbon (Scuderia Bivans), n’a plus été revu depuis le Prix d’Amérique. Il faisait partie des plus joués mais n’avait pas lutté avec les premiers. Preuve sans doute qu’il est avant tout un pur cheval de vitesse. Ce dimanche Il aura pour lui l’atout fraîcheur et le numéro parfait derrière l’autostart.

Il aura à son intérieur un certain Davidson du Pont (2), qui va découvrir la piste cagnoise ainsi que la spécificité du mile. Le double deuxième du Prix d’Amérique reste sur deux sorties de route à Vincennes, dans les Prix de France et de Paris. Le changement d’air va peut-être faire du bien au champion de Jean-Michel Bazire. Et pendant que Davidson rongeait son frein dans ses deux dernières courses, Délia du Pommereux (1) et Etonnant (8) s’imposaient. Créant les deux grandes surprises du meeting parisien. La jument de Sylvain Roger avait terminé quatrième l’an passé. Quant au fils de Timoko, qui restera ferré, il est dans le même cas que Davidson du Pont, la confiance en plus. Richard Westerink présentera également Frisbee d’Am (5), qui vient de se montrer fautif dans le Prix de Sélection.
Et il ne faut pas non plus oublier les deux inusables « B », Bahia Quesnot (4), qui sera pieds nus et ne l’a plus été à l’attelé depuis août dernier, et une troisième place sur le parcours du jour. L’autre 10 ans et la plus riche du lot, Billie de Montfort (7), était montée sur le podium lors de l’édition 2020.

Les « locaux » tels qu’Alcoy (9) et Elsa de Belfonds (10) sont en forme mais n’ont malheureusement pas hérité des meilleurs numéros. Et ils semblent intrinsèquement légèrement en dessous des chevaux cités au dessus. Mais avec ce qui est arrivé il y a deux semaines dans le marathon de Vincennes, plus rien ne pourra vous étonner…

Categories Trot