Pau : analyse du Prix Annie Hutton, e.Quinté+ du vendredi 5 février

L’obstacle sera à l’honneur en ce vendredi 5 février à Pau avec un e.Quinté+ sur le steeple, long de 4.000 mètres. Sur les seize chevaux au départ, six ont pris part au Prix Equidia, le 19 janvier sur ce même parcours. Cette « ligne » s’annonce incontournable.

Conditions de course

pour tous chevaux de 5 ans et au-dessus, ayant couru depuis le 1er septembre 2019 inclus et ayant, lors de l’une de leurs six dernières courses en obstacles, soit été classés dans les sept premiers d’une course ayant servi de support à des paris enregistrés sur le plan national, soit ayant reçu une allocation de 7.500, soit été classés dans les trois premiers d’un prix (à réclamer excepté) couru sur un hippodrome de 1ère Catégorie.

Race : Tous chevaux
Age : 5 ans et plus
Sexe : Tous chevaux
Allocation totale : 80.000 €
1er 36.000 €  – 2ème 17.600 €  – 3ème 10.400 €  – 4ème 7.200 €  – 5ème  4.000 €

Parcours

Distance : 4000 m.
Corde : Corde à droite
Type de piste : herbe
Type de parcours : PARC. NO 20

Partants

Pronostic Equidia

2 – 10 – 3 – 4 – 6 – 8 – 12 – 1

Analyse Equidia

Le 19 janvier dernier, dans le Quinté+ référence du Prix Equidia (Prix Auguste de Castelbajac), Calinight (2) et Qeenie’s Cash (3) s’étaient livrés une belle passe d’armes. Principal animateur, le premier nommé avait fait preuve de courage pour conserver une tête d’avantage au passage du disque devant sa rivale. Entre ces deux logiques favoris, nous prendrons un risque en intercalant Gudari (10). Longtemps absent, ce fils de Le Havre a joué de malchance pour sa réapparition, le 29 décembre, en tombant dans la ligne d’en face alors qu’il était encore bien en course. Déclaré non partant ensuite dans notre course de référence, ce pensionnaire d’Alain Couétil sera revu ici avec beaucoup d’intérêt. Surclassé récemment dans le Grand Prix de Pau (Gr3), Ediboum (4) retrouve ici une catégorie plus à sa portée. Nous le retiendrons ensuite devant Milanesca (6), à ne pas condamner sur sa dernière chute en haies, et Milanesca (8), au top de sa condition. Récent facile lauréat sur ce même parcours, à un niveau moindre, Bandero (12) n’est pas incapable de monter de catégorie. Il complétera notre choix avec le gros poids Diamant Brut (1), récent dauphin de Berjou à Cagnes dans le Grand Prix de la Ville de Nice (Gr3).

Synthèse de la presse

Tendance de la Communauté PMU

Tendance de la Communauté : à venir
Tendance des 10 meilleurs pronostiqueurs : à venir

Synthèse de Navajovici

Social Prono d’Equidia.fr

à venir

PARIER SUR CETTE COURSE

Categories Analyse du e-Quinté+