Vincennes Jeudi 7 janvier : l’heure du rachat

L’année dernière, deux nouveaux pensionnaires de Jean-Michel Bazire se sont fait remarquer. Tout d’abord l’Italien Valzer di Poggio, qui entre le 30 mai et le 1er novembre a collectionné 11 bâtons. Vient ensuite le Suédois Sobel Conway. Débarqué dans l’hexagone en septembre, il réalise un meeting solide. Malheureusement, ils ont chacun connu un coup d’arrêt ces dernières semaines. A eux d’y remédier ce jeudi dans le Prix Hersilie (R1C5 – 16h10), une très belle course européenne.

deux échecs dans les qualifs

5 mois d’invincibilité et des succès le plus souvent décrochés en cheval déclassé, Il n’en fallait pas moins à Jean-Michel Bazire pour tenter un gros coup avec son trotteur transalpin : le qualifier pour le Prix d’Amérique. Et le coup fut presque parfait dans le Prix de Bretagne. Le tandem est en tête à quelques mètres du poteau, quand le cheval se perd dans ses allures. Certains spécialistes de football ou autres sports collectifs se plaisent à employer le terme de « défaite encourageante » lorsqu’une équipe joue bien mais perd. C’est le cas de Valzer di Poggio qui remet le couvert dans le Bourbonnais. Il place une banderille en haut de la montée mais n’a pu se relancer dans les derniers hectomètres de course. Il sera finalement disqualifié. Ici il redescend de catégorie et devrait donc se rassurer.

Une petite volte et puis s’en va

Depuis le coup d’envoi du meeting, Sobel Conway ne s’élance que derrière l’autostart et ça lui va plutôt bien. Trois secondes places et une victoire dans le e.Quinté+ du 19 décembre dernier. Le 2 janvier, son mentor décide de le retester sur un départ volté et les 2 850m. En septembre, il avait pris la seconde place du Prix d’Ancenis. Ce résultat, combiné à sa forme actuelle, incitaient à l’optimisme avant ce Prix de Bar-Le-Duc. Pourtant, après 200 mètres de course, « Sobel » et son partenaire d’entraînement Victor Ferm (qualifié pour l’Amérique) se montrent fautifs. Cinq jours après cet échec, il va retrouver son sport, pour reprendre sa marche en avant avec « le boss » à son sulky. A noter que JMB aura deux autres partants. Freyja du Pont qui restera ferrée et Noble Superb, quatrième du Prix Narquois (Gr.III) et qui cherche sa course référence sur 2100m.

Quoi parier ?

A contrario, il y en a un qui n’a globalement pas failli lors de ce meeting et plus généralement à Vincennes. Il s’agit de Martin de Bos qui sera une nouvelle fois confié à Franck Nivard. Avec les deux « Bazire » en quête de réhabilitation, nous avons ici trois bonnes bases pour le e.Pick5.
Vous pouvez donc tenter une combinaison en champ réduit avec les 6, 7 et 8 en base. Et mettre 6 chevaux en associés sur les 9 restant. Prévoir ainsi une mise de 15€, qui passe à 7.50€ si vous jouez en Flexi 50% et 3.75€ en flexi 25%.

Pariez sur la course >

Categories Meeting d'Hiver