Prix du Bourbonnais : une première pour Face Time Bourbon

Depuis sa deuxième place dans le Prix de France derrière Davidson du Pont en février, Face Time Bourbon n’a pas eu à beaucoup forcer son talent sur la cendrée parisienne pour ajouter quatre nouveaux Groupes I à son palmarès plus le Prix Marcel Laurent (Gr.II). Va-t-il de nouveau courir « tout seul » dimanche ? Il y a fort à parier que oui. Mais il y a des billets pour l’Amérique à aller chercher et des places dans le e.Quinté+ pour 16 autres concurrents, avec une e.Tirelire de 200 000€ à la clé, pour vous chers lecteurs.

Les nouveaux venus

Aussi surprenant que cela puisse paraître, le crack de Sébastien Guarato va découvrir l’environnement de ce que l’on appelle, dans le langage turfiste, les « 4B » (pour Prix de Bretagne, Bourbonnais, Bourgogne et Belgique). En effet, pour se qualifier pour le Prix d’Amérique 2020, il avait emprunté la voie de la victoire obligatoire dans le Critérium Continental, réservé aux seuls 4 ans. Frisbee d’Am se trouve dans cette situation. Troisième de cette même course, le protégé de Richard Westerink a couru il y a une semaine le Prix Doynel de Saint-Quentin (Gr.II) dans lequel il s’est globalement préservé et appliqué pour finir à la septième place. Pour voir sa dernière belle performance parisienne, il faut remonter au 12 septembre et Prix de l’Etoile où il est monté sur la troisième marche du podium, à quelques longueurs du maître des lieux.

Jerry Mom (7 ans) est un habitué des courses européennes de bon niveau mais monte ici de catégorie. Le pensionnaire de Luc Roelens aura sans doute fort à faire pour se hisser à l’arrivée. Jean-Michel Bazire présente l’Italien Victor Ferm, arrivé chez lui à l’automne il s’est déjà illustré sur le parcours du jour en remportant le Prix de Quimper fin novembre. Le dernier « bleu » de cette épreuve se trouve être Américain. Hudson River (1- A. Prat / A. Lindqvist), le moins doté, avait fait son baptême vincennois lors du dernier Prix d’Eté et ça ne s’était pas bien passé pour celui qui sera le benjamin de l’épreuve (4 ans). Il avait bouclé les 2700m sur le pied de 1’15″2.

Les ex débutants

Qu’en est-il de ceux qui avaient goûté pour la première fois aux qualifications lors du Prix de Bretagne ? Le vainqueur Diable de Vauvert restera au chaud dimanche. Valzer di Poggio, qui a frôlé l’exploit, va retenter sa chance avec de nouveau Jean-Michel Bazire au sulky. Une des belles notes de la course s’appelait Fakir du Lorault (4e). la semaine dernière, il s’est adjugé le Prix Doynel de Saint-Quentin (Gr.II). Une qualification pour la belle viendrait couronner le très bel automne de ce fils de Vaillant Cash.

Pariez sur la course pour tenter de décrocher la e.Tirelire de 200 000€ >



Categories Trot