Vincennes : super samedi pour les 2 et 5 ans

A la veille de la finale du GNT, l’Hippodrome de Vincennes fait la part belle à la crème de ces deux générations. En première partie de réunion, les 5 ans seront à l’honneur. A l’attelé les chefs de file Face Time Bourbon et Feliciano manqueront à l’appel. Mais nous verrons les tout meilleurs sous la selle dans le Prix Joseph Lafosse. En fin d’après-midi, les plus beaux « bébés » entreront en scène. Et tout comme chez les 3 ans une semaine auparavant, Philippe Allaire devrait faire parler la poudre. Présentation de quatre belles épreuves.

C2 : Prix Joseph Lafosse (Gr.II – monté)

Ils seront au nombre de neuf à arpenter les 2700m de la grande piste. Et parmi eux, les trois plus riches de la promotion 2015 au monté. Flèche Bourbon (7), deuxième du Prix de Normandie (Gr.I) a été tenue éloignée depuis sa faute dans le Prix des Elites (le 27/09/20) qu’elle avait remportée un an auparavant. Tout comme la pensionnaire de Sébastien Guarato, Fado du Chêne (8) reste sur une disqualification plus récente dans le Prix Edmond Henry. Lui qui était quasi irrésistible entre décembre 2018 et décembre 2019 ne compte qu’un succès cette année, acquis dans le Prix Emile Riotteau en janvier. Un troisième larron a longtemps attendu, tout près, avant de prendre les commandes de la génération, même s’il n’a terminé « que » deuxième du Prix de Normandie (Gr.I). Depuis cet été, Feeling Cash (9) a engrangé trois succès de prestige et s’est même fait plaisir à l’attelé en terminant quatrième du Prix Marcel Laurent. Bref, Si les deux premiers nommés restent sage, le podium devrait être celui-ci. A signaler que le vainqueur se verra offrir un billet pour le prochain Prix de Cornulier.

PARIEZ SUR LA COURSE >

C5 : Prix Doynel de Saint-Quentin (Gr.II – attelé)

Le Prix de Normandie a été évoqué un peu plus haut. Eh bien sachez que son lauréat va faire son retour à l’attelé. Flamme du Goutier (4) n’avait pas concouru à la tête d’un sulky depuis sa troisième place dans le Critérium fin août. Duvaldestin père et fils devront notamment lutter avec Fakir du Lorault (8) et Féerie Wood (5), qui se sont très bien comportés dans le Prix de Bretagne, respectivement quatrième et septième. A noter que Fun Quick (7) remet le couvert, une semaine seulement après sa victoire dans le Prix de Chenonceau (Gr.III).

PARIEZ SUR LA COURSE >

C7 : Prix Vourasie (Gr.III – attelé)

Dans cette épreuve qui verra se défier uniquement des femelles de 2 ans, Philippe Allaire sera doublement représenté. Tout d’abord par Italienne, une fille de Goetmals Wood qui en 5 tentatives n’est jamais sortie du podium et s’est imposée à deux reprises. Quant à It’s Now or Never, fille de Charly du Noyer, elle compte autant de podiums en autant de sorties que sa partenaire d’entraînement, mais compte un succès de plus. Le dernier acquis justement à Vincennes, dans le Prix Marcel Dejean (Gr.III le 23/10), où l’on a vu ces deux pouliches, un cran au dessus des autres dans le final, nous offrir une belle lutte. Revanche samedi ?

PARIEZ SUR LA COURSE >

C8 : Prix Ourasi (Gr.III – attelé)

Entraîné par Philippe Billard, Idéal Ligneries (Repeat Love / Ouragane) a été reçu 5 sur 5 et se présente invaincu. Le 23 octobre, il s’est adjugé le Prix Louis Cauchois, premier Groupe proposé à la génération des I mâles, à l’instar du Prix Marcel Dejean chez les femelles. Sur sa route, il aura deux poulains, façonnés encore et toujours par Philippe Allaire. Inoui Danica, bon deuxième de ce même Prix Louis Cauchois, et surtout Italiano Vero. Après un petit retard à l’allumage, ce fils de Ready Cash reste sur trois bâtons de suite, dont le dernier acquis sur les 2100m de la grande piste. Il finit sans réelle opposition, un parcours bouclé en 1’13″5. Ce chrono a fait de lui le 2 ans le plus rapide de l’histoire de la cendrée parisienne ! C’est sans conteste l’attraction de cette fin de réunion.

PARIEZ SUR LA COURSE >

Categories Trot