En route pour L’Amérique

Ce dimanche 22 novembre, la route vers le Grand Prix Amérique s’ouvre enfin. 18 trotteurs vont se retrouver sur la cendrée de l’hippodrome de Vincennes pour disputer le Prix de Bretagne. Au bout des 2700 mètres de la grande piste, et donc du parcours emprunté lors de la belle, les trois premiers tickets pour participer à celle-ci seront distribués.

Conditions de course

Groupe II pour 4 à 10 ans inclus, hongres exclus, ayant gagné au moins 160.000€.
Sont seules admises à driver les personnes ayant gagné au moins trente-cinq courses dont dix au trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel).
Allocations totales : 95 000€
Détails : 1er : 42 750€, 2e : 23 750€, 3e : 13 300€, 4e : 7 600€, 5e : 4 750€, 6e : 1 900€, 7e : 950€

Les partants

Edition 2019 : Davidson du Pont double la mise

Rapidement en tête puis à proximité des leaders Chica de Joudes et Who’s Who, le protégé de Jean-Michel Bazire, piloté par Franck Ouvrie, s’est retrouvé progressivement enfermé à la corde. A l’entrée de la ligne droite, ses preneurs n’en menaient pas large… Mais le lauréat du Critérium des 5 ans 2018 a ensuite réalisé un sacré numéro.

A surveiller aussi, Diable de Vauvert (5) qui à 7 ans va découvrir le chemin qui mène au Grand Prix d’Amérique. C’est le moment ou jamais car ce pensionnaire de Tony Le Beller est dans la forme de sa vie. On retrouvera aussi de superbes et vaillantes juments comme Délia du Pommereux, Billie de Montfort, Bahia Quesnot ou encore Chica de Joudes, dauphine de Davidson l’an passé. Bref, l’absence de l’actuellement invincible Face Time Bourbon promet une course très ouverte et du grand spectacle en perspective !

Stats : léger avantage aux 5 ans

Voici depuis 2010, un tableau récapitulant les différents vainqueurs de ce Grand Prix de Bretagne et les hommes derrière ces succès.

Avec trois victoires en 10 ans, les mâles de 5 ans partent théoriquement avec un léger avantage sur leurs aînés. Ils seront représentés par Fakir du Lorault et Feliciano. Le pensionnaire de Philippe Allaire ne cesse de progresser depuis un an et demi et se pose comme le meilleur de sa génération derrière FTB. Partant de ces principes, ça peut se tenter en jeu simple gagnant placé. Pour ce qui est des couples « entraîneur-driver », Sébastien Guarato et Eric Raffin ont scoré deux fois dans le Bretagne. Ils tenteront de qualifier Tony Gio, second du dernier Prix d’Eté derrière Cleangame et sur le parcours du jour. Il a sa place dans le Quinté !

PARIER SUR CETTE COURSE >




Categories Actualités PMU