Chevaux à suivre de Vincennes

Les chevaux à suivre du jeudi 12 novembre

VINCENNES – R1C1 – ECHO de CHANLECY (8) – 13h50

Modèle de régularité, ce fils de Quinoa du Gers n’a de cesse d’apporter de vives satisfactions à son entourage. Impérial l’an passé lors de la Finale de l’Open des Régions des 5 ans – où il devançait alors Earl Simon… – l’élève d’Eric Gilles Blot n’a donc depuis (jamais) déçu ! Souverain sur l’herbe de Craon durant l’été, il se recommande aussi d’un autre succès estival à Cabourg où il dominait Epsom des Brousses et Cabalera. « Bronzé » ici-même fin septembre, dans l’ombre de Féerie Wood et Feydeau Seven, il s’est honorablement comporté récemment. Retrouvant Tony Le Beller et déferré des antérieurs, il peut réaliser un numéro.

PARIEZ SUR LA COURSE

VINCENNES – R1C8 – HISTORIEN de LARRE (9) – 17h55

Le fils de Real de Lou présenterait une partition sans la moindre fausse note s’il n’avait été sanctionné, durant l’été aux Sables d’Olonne pour un « changement de ligne »… Perdait-il ainsi un succès obtenu aux dépens de Humour Festif. Dorénavant sous la férule de Nicolas Bridault, il demeure sur deux parcours « très propres » ici-même. Intercalé en dernier lieu entre Horace des Champs et Houstinof, il monte sensiblement de catégorie mais ne peut être considéré hors d’affaire. Il se défini donc tel un outsider particulièrement séduisant.

PARIEZ SUR LA COURSE

FONTAINEBLEAU – R3C8 – FIFTY DAYS FIRE (4) – 15h52

Discret lors de ces deux plus récentes prestations, le pensionnaire de Rudy Roels avait (pourtant) dévoilé un tout autre visage fin septembre à Saint-Cloud. Lorsqu’il se jouait notamment de la ténacité de King Hartwood et Jaïdaa. Sur la foi de cette tentative, celui qui sera associé au talentueux Thomas Trullier est capable – par conséquent – de se réhabiliter. Mieux vaut donc s’en méfier.

PARIEZ SUR LA COURSE

MARSEILLE-VIVAUX – R4C1 – LA CATELLA (9) – 16h27

Si ce « rejeton » de Dabirsim (re)cherche encore son jour, il laisse apparaître d’encourageantes sorties… Et semble même être « proche de son jour » Vaincue par Atlantica à Mont-de-Marsan fin septembre, la représentante de Didier Guillemin vient de vaillamment se comporter sur le sable de Deauville, ne s’inclinant que devant Jukebox Dancer et Rouge Terre. Bien située sur l’échelle des valeurs, la prudence apparaît de mise.

PARIEZ SUR LA COURSE

Categories Chevaux à suivre