GNT à Nantes : La belle opportunité pour Et Voilà de Muze ?

12e étape à Nantes

La belle opportunité pour Et Voilà de Muze ?

Le « Maillot Jaune », Elie de Beaufour absent, son dauphin découvre l’occasion de gommer son retard, voire même d’endosser la tant convoitée tunique.

S’il fait preuve de régularité depuis son entrée dans ce tournoi, Et Voilà de Muze (8) n’est cependant jamais parvenu – à ce jour – à franchir le poteau en lauréat. Tout près, si près du succès au printemps à Maure-de-Bretagne, où il s’était incliné du minimum aux dépens de Diable de Vauvert, l’élève de Sébastien Guarato devait également connaître semblable « mésaventure » cet été à Saint-Malo en déposant cette fois les armes devant Fairplay d’Urzy… En tête des battus lors de la plus récente échéance à Angers, le fils de Royal Dream découvre du « sur mesure » et sera – de surcroît – associé à Eric Raffin. Multiples atouts qui plaident donc en sa faveur. Incontestablement.

Fire Cracker en « rouleau compresseur »

Toutefois, il risque de devoir s’employer s’il souhaite s’octroyer le graal… Privé de celui-ci en dernier lieu, après enquête (suite à un changement de ligne) à Vincennes, Crusoé d’Anama (6) lui sera opposé. « Métamorphosé » depuis qu’il a rejoint les boxes de Jean-Michel Bazire, il court certes « rapproché » mais mérite crédit. Irrésistible sur l’herbe de Vibraye puis … la cendrée de Vincennes – respectivement face à Flora du Pommereux puis Black Jack La Nuit – il essaiera de (re)prendre sa marche en avant.

Et conduira l’opposition en compagnie de Fire Cracker (2) lequel n’a trouvé que Anzi des Liards pour lui barrer, il y a peu, le chemin d’un succès parisien. Insolent de réussite auparavant à Vichy, jusqu’à en « écoeurer » Elu de Dompierre et Bilooka du Boscail, le représentant de Grégory Thorel s’apparente tel un rouleau compresseur. Et dès lors, il peut prétendre mener la vie dure à ses rivaux.

Fakir du Lorault, un rival aux « dents longues »

Derrière ce trio, les possibilités semblent être nombreuses. Au mieux, Fakir du Lorault (12) cherchera à arbitrer les débats. Bien que contraint à rendre la distance, celui qui figure parmi les meilleurs de sa génération, demeure sur des prestations (très) encourageantes. Irrésistible à Lisieux avant de s’incliner devant Elie de Beaufour, l’élève de Mickaël Charruel tentera de faire fructifier son capital points… en prenant une part active à l’arrivée.

Et comptera par conséquent de fervents supporters. A l’image d’ailleurs de Désir Castelets (4), redoutable finisseur, et qui paraît vouloir « tourner autour » … Plaisant dans le Pays d’Auge, l’ambassadeur de la casaque de Yannick Desmet vient de se heurter à la ténacité de Dona Viva à Caen. A l’issue d’un bon déroulement de course, il peut brouiller les cartes.

Désir Castelets sur une pointe ?

Tel Blues d’Ourville (13), lauréat à Laval et qui restera à l’affût du moindre faux pas de concurrents en vue. Un statut de « trouble-fête » qu’il partagera d’ailleurs avec Fashion Queen (3) dont les plus récentes prestations ne reflètent le vrai visage. La protégée du (toujours très) habile Philippe Allaire pourrait se découvrir l’envie de se rappeler soudainement à notre bon souvenir. Et complètera notre choix avec Echo de Chanlecy (1) dont l’ultime apparition est à oublier.

GRAND NATIONAL DU TROT PARIS-TURF

Conditions de course

Attelé
Course nationale – Groupe III
75.000 €
3.000 m
Corde à gauche
16 partants

Départ : 13 h 47

Notre choix :

ET VOILA de MUZE (8) et CRUSOE d’ANAMA (6) puis Fire Cracker (2), Fakir du Lorault (12), Désir Castelets (4), Blues d’Ourville (13), Fashion Queen (3) et Echo de Chanlecy (1)

  • Un peu d’histoire…

Un an déjà : Cleangame en « démonstration »

Grandissime favori (4/10), Cleangame s’était réjoui de pouvoir assurer le show l’an passé, sur ce même tracé de Loire-Atlantique. Associé à Jean-Michel Bazire, le fils d’Ouragan de Celland gommait aisément son handicap initial pour, dans la foulée, tout … balayer sur son passage, pour s’imposer en toute quiétude. Il devançait alors Cocktail Desbois qui, vient en tête, avait alors recherché son salut dans la fuite. Tenace, il conservait le premier accessit, guère inquiété il est vrai par Dorgos de Guez. Profitant de l’aspiration du futur lauréat pour se rapprocher, il ne pouvait cependant prétendre à un meilleur classement. Toutefois, il reléguait Clarck Sotho, honorable finisseur, au pied du podium. Constant figurant, Brelan du Vivier venait ensuite. 

  • Le classement après la 8e étape 

Grand National « Chevaux »

 1. Elie de Beaufour (3 participations) 42 points 

 2. Et Voilà de Muze (4) 30 points

 3. Fakir de Lorault (3) 28 points

 4. Défi Pierji (3), Diable de Vauvert (2) 26 points

 6. Fairplay d’Urzy (2) 17 points

 7. Fashion Queen (3), Drôle de Jet (2) 16 points

 9. Calou Renardière, Flèche du Yucca 15 points

11. Dascalia 12 points (2)

12. Balzac de l’Iton, Belle Louise Mabon, Cash du Rib, Doum Jenilou (2), Dollar Soyer 10 points

17.  Dexter Chatho, Frisbee d’Am, Echo de Chanlecy, Dayan Winner, Désir Castelets, Estola, Contrée d’Erable 8 points

Grand National « Drivers »

 1. Eric Raffin 66 points

 2. Hugues Monthulé 35 points

 3. Gabriele Gelormini 33 points

 4. François Lecanu 31 points

 5. Léo Abrivard, Anthony Barrier 25 points

 7.  David Thomain 18 points

 8. Jean-Michel Bazire 17 points

 9. Jean-Philippe Dubois, Pierre Vercruysse 15 points

11. Franck Nivard 12 points

12. François Lagadeuc, Mathieu Mottier 11 points

14. Charles-Julien Bigeon 10 points

15. Alexandre Abrivard 9 points

Grand National « Amateurs »

 1. François Chapdelaine 50 points

 2. Pascal Garreau 39 points

 3. Arnaud Lemoine 29 points

 4. Alice Beaucamp 21 points

 5. Pierre Divaré 18 points

 6. Marion Plassais, Yannick Desmet, Ivan Jublot 15 points

 9. Julie Lelièvre, Cyril Baty, Sébastien Laboutique 10 points

12. Jean-Philippe Bazire, Dimitri Crespel, Fabrice Perron, Fabrice Touchard, Cyril Chesne 8 points.

Grand National des Jockeys

 1. Mathieu Mottier 55 points

 2. Eric Raffin 41 points

 3. Guillaume Martin 30 points

 4. François Lagadeuc 21 points

 5. Clément Frecelle, Antoine Voisin 16 points

 7. Marien Heurtebise, Téo Peltier 15 points

 9. Christopher Corbineau 12 points

10. Mathilde Collet, David Thomain, Alexandre Abrivard 11 points

11. Gaëlle Godart, Julien Raffestin 10 points

Categories Grand National du Trot