GNT à Angers : Elie de Beaufour, attention d’Angers !

11e étape à Angers

Elie de Beaufour, attention … d’Angers !

Séduit, semble-t-il, par ce circuit, l’élève de Jean-Michel Bazire découvre l’opportunité de faire fructifier son « capital points »… Mais l’adversité reste à l’affût.

Lauréat « en patron » à Châtelaillon-La Rochelle, où il avait alors tenu en respect Diable de Vauvert, Elie de Beaufour (4) vient cependant de subir la loi de Fakir du Lorault (14) récemment à Lisieux. Deux prestations qui dénotent toutefois de l’intérêt que l’entourage de ce fils de Royal Dream paraît vouloir accorder à ce tournoi. Un challenge où le pensionnaire de Jean-Michel Bazire partage désormais la (fameuse) « Tunique jaune » de leader, avec Défi Pierji et Diable de Vauvert. Lesquels ne seront d’ailleurs de la partie dans la Sarthe. Il est donc envisageable qu’il se l’accapare…

Et Voilà de Muze aux premières loges ?

Scénario idyllique qu’ils sont néanmoins nombreux à ne pas vouloir cautionner ! A commencer par Et Voilà de Muze (1), le moins « fortuné » certes de ce rendez-vous mais, en aucun cas, le moins doué ! En témoigne ces deux incursions dans ce GNT… Après s’être incliné d’un rien devant Diable de Vauvert à Maure-de-Bretagne, il n’avait ensuite pu contrarier la marche victorieuse de Fairplay d’Urzy à Saint-Malo. Guère « tranchant » il est vrai en dernier lieu, l’élève de Sébastien Guarato se révèle être à l’heure du rachat.

Inconstant, Alinéa (10) dévoile donc un palmarès en pointillé. Où satisfactions et désillusions se succèdent. Et une fois encore, le partenaire de Charles-Julien Bigeon risque de jouer avec les nerfs de ces preneurs. Sur la foi de son succès estival à Enghien, il peut cependant prétendre à un bon classement.

Alinéa, l’accent séduction

Comme d’ailleurs Fakir du Lorault (14) qui – à l’image de Elie de Beaufour – pourrait se … piquer au jeu. Tombeur de son rival récemment, lors de conditions similaires, ce redoutable finisseur sera avantagé par la longue ligne droite. Sur la troisième marche auparavant du prix de l’Etoile, derrière Face Time Bourbon et Frisbee d’Am, l’ambassadeur de la casaque de Joëlle Laignel cherchera à (re)décrocher la sienne dans la Sarthe.

Excellente « droitière », Contrée d’Erable (7) guettera pour sa part le moindre faux pas de concurrents en vue. « Affûtée » aux dires de son entourage, la fille de Prince Gédé bénéficie de conditions particulièrement avantageuses. En tête des battus voici peu, sur l’herbe d’Alençon, elle essaiera de surprendre. Et séduira les amateurs de « paris spéculatifs »

Bleu Ciel, l’effet Franck Nivard ?

Lesquels pourront aussi jeter leur dévolu vers Cap de Narmont (12) dont les ultimes prestations ne comptent pas. Conquérant auparavant à Auch puis Beaumont-de-Lomagne, aux dépens de Caftan Besp puis Classic Connection, le protégé de Denis Brossard ne peut être écarté sans risque. Il complètera par conséquent notre sélection avec Bleu Ciel (13), rival au profit (un peu) identique… Soucieux de se rappeler, lui aussi, à notre bon souvenir, le « Chouchou » de Jean Morice sera associé à Franck Nivard. Et évoluera « pieds nus »… Faut-il y voir un signe ?

Enfin, venant de « remonter le bout de son naseau », Doum Jenilou (2) ne manquera pas de figurer sur certains bordereaux de combinaisons élargies.

  1. GRAND NATIONAL du TROT

Attelé – Course nationale – Groupe III – 75.000 € – 3.100 m (corde à droite) – 16 partants

Départ : 13 h 47

Notre choix :

ELIE de BEAUFOUR (4) et ET VOILA de MUZE (1) puis Alinéa (10), Fakir de Lorault (14), Contrée d’Erable (7), Cap de Narmont (12), Bleu Ciel (13) et Doom Jenilou (2)

  • Un peu d’histoire…

A l’image de Maure-de-Bretagne puis Châtelaillon-La Rochelle, Angers accueille pour la première fois de son histoire une étape du Grand National du Trot. 

  • Le classement après la 8e étape 

Grand National « Chevaux »

 1. Défi Pierji (3), Diable de Vauvert, Elie de Beaufour 26 points

 4. Et Voila de Muze (3) 23 points

 5. Fakir du Lorault, Fairplay d’Urzy (2) 17 points

 7. Fashion Queen (3), Drôle de Jet (2) 16 points

 9. Calou Renardière, Flèche du Yucca 15 points

11. Dascalia 12 points (2)

12. Balzac de l’Iton, Belle Louise Mabon (2), Dollar Soyer 10 points

15.  Dexter Chatho, Frisbee d’Am, Echo de Chanlecy, Dayan Winner, Désir Castelets, Estola 8 points

Grand National « Drivers »

 1. Eric Raffin 66 points

 2. Gabrielle Gelormini 33 points

 3. Hugues Monthulé 29 points

 4. Léo Abrivard 24 points

 5. Anthony Barrier 22 points

 6. François Lecanu 21 points

 7. Jean-Philippe Dubois, Pierre Vercruysse 15 points

 9. Franck Nivard 12 points

10. François Lagadeuc 11 points

11. David Thomain 10 points

12. Alexandre Abrivard, Charles-Julien Bigeon 9 points

Grand National « Amateurs »

 1. François Chapdelaine 44 points

 2. Arnaud Lemoine 25 points

 3. Pascal Garreau 24 points

 4. Alice Beaucamp 21 points

 5. Pierre Divaré 18 points

 6. Marion Plassais, Yannick Desmet, Ivan Jublot 15 points

 9. Julie Lelièvre, Pascal Garreau, Sébastien Laboutique 10 points

12. Jean-Philippe Bazire, Dimitri Crespel, Fabrice Perron, Cyril Baty 8 points.

Grand National des Jockeys

 1. Eric Raffin 41 points

 2. Matthieu Mottier 40 points

 3. Guillaume Martin 30 points

 4. François Lagadeuc 21 points

 5. Clément Frecelle, Antoine Voisin 16 points

 7. Marien Heurtebise, Téo Peltier 15 points

 9. Alexandre Abrivard, Mathilde Collet 11 points

11. Gaëlle Godart, Julien Raffestin 10 points

Angers-Ecouflant, mode d’emploi

  • Accès à l’hippodrome

L’hippodrome d’Eventard se veut pluridisciplinaire. Au visage « nouveau », au lendemain d’un (vaste) plan d’aménagement et de rénovation réalisé en 2006 – concernant notamment les tribunes et le hall – le site angevin demeure très apprécié du public. Sa ligne droite, longue de 430 m, sur un tracé corde à droite offre l’opportunité d’arrivées très disputées…

Venir en voiture : Au Nord-Est d’Angers, N23, prendre l’autoroute A11, sortie Cholet puis 1e à droite, direction « Parc des Expositions » puis Angers « Est »

Plus d’info : 02 41 37 07 57 (secrétariat) ou www.hippodrome-angers.fr

Categories Grand National du Trot