Grand National du Trot : 9e étape à Chatelaillon-La Rochelle

Diable de Vauvert rêve de jaune

En l’absence du « maillot jaune » Déji Pierji, l’élève de Bertrand Le Beller essaiera de lui ravir la tunique. Un pari osé d’autant que l’adversité se révèle être redoutable.

C’est une étape inédite qui attend les quinze protagonistes qui ont répondu favorablement à l’invitation de la société des courses de Chatelaillon-La Rochelle. Une structure qui, pour la première fois de son histoire, aura plaisir à dérouler le tapis rouge devant la caravane du Grand National du Trot. Un « moment exceptionnel » qu’ils sont d’ailleurs très nombreux, sur la piste, à vouloir immortaliser. Offrant ainsi à cette échéance une belle affiche.

La tunique en jeu

Animé par l’envie de faire fructifier son capital points – et qui sait endosser à nouveau la Tunique Jaune – Diable de Vauvert (15) sera donc de ce déplacement. Irrésistible au printemps à Laval, face à Diablo du Noyer avant d’ajuster Et Voilà de Muze lors de l’étape de Maure-de-Bretagne, le pensionnaire de Bertrand Le Beller n’a pas été revu en compétition depuis. Un « mini break » accordé au fils de Prince d’Espace qui ne pouvait rêver meilleur engagement pour prétendre à un tonitruant retour. Le plus « fortuné », il s’annonce donc redoutable.

Mais il va devoir « jouer serré », surtout qu’il rend la distance à des adversaires bien décidés à lui mener la vie dure. A commencer par Elie de Beaufour (8), sujet estimé qui collectionne d’ailleurs les victoires. « Bazirisé », ce rejeton de Royal Dream comptabilise cinq succès obtenu lors de ses six plus récentes sorties. A cela, ajoutons qu’il dispose de conditions particulièrement favorables et il s’affiche comme un (très) sérieux candidat. Souverain, en dernier lieu à Enghien, face à Espoir d’Avril, il ralliera de multiples suffrages comme Diva du Granit (9) dont la prestation sur l’herbe de Montier-en-Der n’a pas laissé indifférente.

Diva du Granit, la « note » de Montier-en-Der

Entre les mains d’Anthony Barrier et présentée « pieds nus », celle qui a notamment triomphé aux Sables d’Olonne sitôt la période « post confinement » aux dépens de Duang Tea, mérite crédit. Malchanceuse lors de la précédente étape à Saint-Malo, elle découvre l’opportunité de se racheter.

Modèle de régularité, Dayan Winner (5) guettera alors le moindre faux pas de ces concurrents en vue. Sous la férule de Sébastien Guarato et la complicité de Hugues Monthulé qui le connaît sur le bout des doigts, il se défini tel un séduisant outsider. Certes, il va devoir « raser les murs » mais sur la foi de sa tentative estivale à Enghien – où il terminait dans le sillage de Déesse Noire et Dona Viva notamment – il peut prétendre à un bon classement.

Irrésistible à Auch puis Beaumont-de Lomagne – respectivement face à Caftan Besp puis Classic ConnectionCap de Narmont (11) est loin d’être une impossibilité. Bien que l’élève de Denis Brossard s’élance au deuxième échelon, il garde sa chance. Et complètera notre choix avec Belle du Matin (4) courageuse en dernier lieu à Pornichet-La Baule. L’adversité n’est plus (vraiment) la même mais une allocation peut lui revenir, comme Baccarat de Niro (3) sérieux et régulier ainsi que Braquo (1) sujet de train capable de conserver un « petit quelque chose pour finir.

Grand national du Trot Paris-Turf

Attelé – Course nationale – Groupe III – 75.000 € – 2.625 m (corde à gauche) – 15 partants

Départ : 13 h 47

Notre choix :

DIABLE de VAUVERT (15) et ELIE de BEAUFOUR (8), Diva du Granit (9), Dayan Winner (5), Cap de Narmont (11), Belle du Matin (4), Baccara de Niro (3) et Braquo (1)

PARIER SUR CETTE COURSE >

  • Un peu d’histoire…

La société des courses de Châtelaillon La Rochelle accueille pour la première fois de son histoire la caravane du Grand National du Trot.. 

  • Le classement après la 8e étape 

Grand National « Chevaux »

 1. Défi Pierji 26 points (3 participations)

 2. Et Voila de Muze 21 points (2)

 3. Fairplay d’Urzy 17 points (2)

 4. Drôle de Jet 16 points (2)

 5. Calou Renardière, Flèche du Yucca, Diable de Vauvert 15 points

 8. Fashion Queen 14 points (2)

 9. Belle Louise Mabon (2), Dollar Soyer, Dascalia 10 points

12.  Dexter Chatho, Frisbee d’Am, Echo de Chanlecy 8 points

Grand National « Drivers »

 1. Eric Raffin 41 points

 2. Léo Abrivard 24 points

 3. Hugues Monthulé 20 points

 4. Anthony Barrier, Gabriele Gelormini, Jean-Philippe Dubois, Pierre Vercruysse 15 points

 8. François Lagadeuc, David Thomain 10 points

10. Alexandre Abrivard, Charles-Julien Bigeon, Franck Nivard 9 points

Grand National « Amateurs »

 1. François Chapdelaine 29 points

 2. Alice Beaucamp 20 points

 3. Pierre Divaré 18 points

 4. Marion Plassais, Arnaud Lemoine, Yannick Desmet 15 points

 7. Julie Lelièvre, Pascal Garreau, Sébastien Laboutique 10 points

10. Jean-Philippe Bazire, Dimitri Crespel, Fabrice Perron, Cyril Baty 8 points.

Grand National des Jockeys

 1. Eric Raffin 35 points

 2. François Lagadeuc 21 points

 3. Guillaume Martin, Antoine Voisin 16 points (2)

 5. Clément Frecelle, Matthieu Mottier, Théo Peltier 15 points

 8. Alexandre Abrivard, Julien Raffestin 10 points

10. Emeline Desmigneux, Paul-Philippe Ploquin 9 points (2)

Chatelaillon-La Rochelle, mode d’emploi

  • Accès à l’hippodrome

C’est à la suite de la fermeture de l’hippodrome de La Rochelle que celui de Châtelaillon Plage allait voir le jour en 1928. A l’initiative notamment de M. Gaudet, lequel exerçait à l’époque la profession de marchand de cognac. Après 85 saisons, les infrastructures, devenues obsolètes, encourageaient la société des courses à « vendre » pour l’euro symbolique ces 23 hectares à la municipalité. Qui, en échange, acceptait de proposer un espace flamboyant. Le nouveau site allait alors être inauguré le 29 juin 2013…

Venir en voiture : N137 entre La Rochelle et Rochefort-sur-le-Loir. L’hippodrome se situe à Châtelaillon Plage. Egalement par Autoroute A10, sortie 83.

Plus d’info : 05 46 07 07 62 (secrétariat) ou www.hippochatel.fr

Categories Grand National du Trot