Love et Kameko veulent asseoir leur suprématie à Epsom

Prix de Diane, Prix du Jockey Club en France. Investec Oaks et Derby d’Epsom en Angleterre. Il n’y a aucun doute, les jumelles seront braqués sur ces quatre groupes I pour observer des possibles futurs prétendants au Prix de l’Arc de Triomphe. De l’autre côté de la Manche, samedi 4 juillet, deux noms auront à coeur de confirmer leur succès dans un groupe I : Love et Kameko.

Love pour la confirmation, Frankly Darling l’étoile montante

Honneur aux demoiselles pour cette magnifique réunion. Huit pouliches de trois ans s’affrontent dans les Investec Oaks (Gr.I). Parmi elles, la lauréate des Qipco 1000 Guinées à Newmarket, Love, fait figure de favorite. L’une des trois protégées d’Aidan O’Brien sera rallongée et tentera de réaliser remporter ces deux groupes I comme l’a fait Kazzia en 2002 ou Minding en 2016.

Lorsque l’on regarde le palmarès, deux entraîneurs ont remporté les six dernières éditions : trois pour Aidan O’Brien et trois pour John Gosden. Ce dernier délègue Tiempo Vuela et Frankly Darling. Lauréate des Ribblesdale Stakes (Gr.II), celle qui portera la casaque Anthony Oppenheimer, connue pour être celle défendue par Cracksman, a battu plusieurs concurrentes qu’elle retrouve. Lanfranco Dettori, jockey de Frankly Darling, est en passe de briguer un sixième sacre dans les Investec Oaks, le quatrième pour John Gosden. Pour tenter d’arbitrer les débats entre ces deux entraîneurs, Roger Varian présente Gold Wand, brillante lauréate pour sa rentrée à Newbury. Associée à Andrea Azteni, elle sera rallongée et monte sensiblement de catégorie.

>> PARIEZ SUR CETTE COURSE

Kameko, en quête d’un troisième groupe I consécutif

Le Derby d’Epsom est une tradition chez les Britanniques. Seize mâles de trois ans brigueront la succession d’Anthony Van Dyck.

L’épreuve s’annonce relativement ouverte mais un poulain a montré son talent depuis ses débuts : Kameko. Vainqueur des Vertem Futurity Trophy Stakes (Gr.I), le protégé d’Andrew Balding a effectué un retour victorieux dans les 2000 Guinées de Newmarket (Gr.I). En cas de succès, il réaliserait le doublé 2000 Guinées – Derby d’Epsom, plus réalisé depuis Camelot en 2012. Le jockey Oisin Murphy et Andrew Balding obtiendraient un premier sacre dans ce groupe I.


Des révélations ne sont pas à exclure et cela pourrait être le cas de English King. Brillant lauréat pour sa rentrée pour sa rentrée à Lingfield, le protégé Ed Walker sera en plein sur sa distance mais affronte la crème des trois ans. Il sera aidé dans sa quête de Graal par Lanfranco Dettori, double vainqueur de cette course avec Authorized en 2007 et Golden Horn en 2015.

Aidan O’Brien sort l’artillerie lourde !

Aidan O’Brien est co-détenteur du record de succès dans ce groupe I avec sept sacre. Cette année, il semble très bien armé avec six protégés ! Trois d’entre eux sont à retenir en priorité. Commençons par Mogul qui n’est d’autre que le frère de Japan, quatrième du Prix de l’Arc de Triomphe 2019. Décevant dans un groupe II à Ascot, il semblait manquer de conditions en fin de course et tentera de faire mieux que son frère, troisième l’an passé. Fils de Galileo, victorieux de cette épreuve en 2001, Russian Emperor sera rallongé après sa victoire dans un groupe III à Ascot. En pleine forme, il sera associé au jockey tenant du titre : Seamus Heffernan. Enfin, Vatican City sera également un redoutable adversaire appartenant à Aidan O’Brien. Deuxième des Irish 2000 Guinées (Gr.I) au Curragh, il est le frère de Gleneagles et Happily, tous les deux multiples gagnants de groupe I. Le vainqueur du Derby d’Epsom sera assurément de la graine de champion !

>> PARIEZ SUR CETTE COURSE

Categories Plat