Astor de Rozoy, un joli tour dans sa… Manche ?

5e étape à Agon-Coutainville

Toujours à huis clos, cette nouvelle étape du Trophée Vert pourrait permettre à l’élève de Jérome-Michel Legros de faire d’une « pierre deux coups »

Doucement mais sûrement, les principaux prétendants à la garde du trophée se dévoilent… Si le souhait de Blues des Landiers (18) à vouloir conserver son bien est rapidement apparu telle une évidence, la détermination d’Astor de Rozoy (11) à s’octroyer la garde de ce dit trophée ne fait plus aucun doute. Surprenant lauréat de l’étape inaugurale, à Villeneuve-sur-Lot, aux dépens notamment de Derby du Dollar et Danse Melody, le pensionnaire de Jérôme-Michel Legros s’est très vite découvert de l’intérêt pour ce challenge.

Absent à Landivisiau en dernier lieu, « où les conditions n’étaient pas favorables », le fils de Ready Cash se présente au départ dimanche, animé par le désir « d’engranger des points » Tout près du succès à Arras, il essaiera de parvenir à ses fins dans la Manche. Cependant, il va devoir faire face – une fois encore – à une rude opposition.

Un objectif à atteindre pour Astor de Rozoy

Estimée, Douceur du Chêne (9) pourrait lui donner une belle réplique. Certainement bien plus « tranchante » ce dimanche qu’elle ne l’aura été dans le Nord – où elle effectuait sa réapparition – la pensionnaire de Julien Le Mer détient dès lors une (très) belle carte à jouer. Redoutable finisseuse, elle se présente sans ces « chaussures » et cherchera à mettre à profit ce bel engagement. A créditer d’un agréable coup de trois cet hiver sur la cendrée de Vincennes – où elle dominait respectivement Dream, Darling Berry puis Crescendis – elle comptera de fervents supporters.

A l’image d’ailleurs de Derby du Dollar (8) dont l’entourage, comme la saison écoulée, se « passionne » pour cette compétition. Toujours en quête d’un succès dans cette édition 2020, il vient de démontrer – si besoin était – qu’il détenait bel et bien des arguments. Au mieux, comme en atteste sa plus récent sortie, il s’ajoute à la liste des bonnes possibilités. Classement théorique où il convient également de mentionner la candidature de Diesis du Goutier (7)

Du crédit pour Derby du Dollar

Souverain à La Roche-Posay avant de « bronzer » à Arras, le fils de Oiseaux de Feu conservera ses fers dans la Manche (voir les raisons ci-dessous) Mais il ne peut être écarté pour autant. Face à ses aînés, jugé sur ces meilleurs titres, le partenaire de Nicolas Raimbeaux guettera du coin de l’œil la moindre défaillance de concurrents en vue. Afin d’en profiter…

Dès lors, il s’affirme tel un outsider lors d’une confrontation où Eternelle Délo (6) s’attribuera un statut similaire. Venant de mieux courir que ne l’indique son classement voici peu à Rouen-Mauquenchy, elle ne pouvait rêver meilleure situation aux gains. « Pieds nus », elle peut surprendre…

Et complètera notre choix avec l’inusable Blues des Landiers (18)… « Malchanceux » aux dires de son sympathique mentor la semaine passée, le fils de Phlegyas aura à cœur d’en d’atténuer cette désillusion. Auteur d’un coup de force à Arras, il ne peut être sous-estimé. Remarqué lui aussi dans les Hauts-de-France, Beerscott (12) peut donc gagner… en condition. Et ainsi tirer son épingle du jeu.  

7. GRAND PRIX d’AGON-COUTAINVILLE (Réunion IV)

5e étape du Trophée Vert – Attelé – Course A – 40.000 € – 3.425 m, corde à gauche – 18 partants

Départ : 17h00

Notre choix

ASTOR de ROZOY (11) et DOUCEUR du CHENE (9) puis Derby du Dollar (8), Diésis du Goutier (7), Eternelle Délo (6), Blues des Landiers (18) et Beerscott (12)

PARIEZ SUR LA COURSE >

Confidences…

Jérôme Michel Legros : « Astor de Rozoy sur le podium ! »

« J’ai volontairement fais l’impasse sur l’échéance de Landivisiau où il ne découvrait pas un engagement très intéressant. Il a donc repris un peu de fraîcheur et se présentera avec toute ma confiance. Il va évoluer sur un tracé à sa convenance même s’il est exact que je le préfère sensiblement à droite. Toujours est-il que ce parcours de tenue ne devrait le déranger.

Ce challenge nous tient à cœur et apparaît donc sur son carnet de route. De condition il est extra. Pour être franc, je serais très déçu s’il ne parvenait pas à se hisser sur l’une des marches de ce podium… »

Nicolas Raimbeau : « Un parcours « propre » mais… »

« Ma présence au sulky interroge je me doute (rire) … Pour être sincère, Diésis n’a pas ménagé ses efforts depuis le déconfinement. Si je ne peux nier que ce Trophée Vert ne me laisse pas indifférent, je n’entrevois cependant l’idée de « découper » mon élève. Lequel, de surcroît, pourrait se laisser tenter par l’aventure Grand National du Trot l’an prochain. Maintenant, à l’issue d’un déroulement de course favorable, je ne le priverais pas d’un bon classement.

« Chaussé », je vais m’efforcer à suivre le mouvement avant d’essayer de grappiller quelque chose dans la phase finale. Sachez cependant qu’il « respire » la santé… »

Dominique Chéradame : « Une association qui réussie bien à « mon » Blues »

« Après Arras où il avait été étincelant, Blues n’a pu bénéficier de parcours idéals, tant à Vincennes qu’en dernier lieu à Landivisiau. J’assume, j’ai ma part de responsabilité. C’est d’ailleurs pour cette raison que je me suis décidé à passer la main… J’ai donc sollicité Sébastien Hardy, une association qui fonctionne à merveille puisque ce tandem se recommande d’un succès à Montluçon-Néris puis lors de la finale à Craon.

J’ai donc pris soin de mettre tous les (meilleurs) atouts de mon côté (rire) D’autant plus que « Seb » connaît une belle réussite sur l’anneau d’Agon-Coutainville. Au troisième échelon, la tâche est comme à chaque fois délicate. Je ne vais pas me répéter mais il va falloir compter sur un déroulement de course idéal. Mais je n’ai plus à vous présenter Blues…  »

Classement après la 4e étape

Chevaux

  • 1 – Astor de Rozoy (3 participations) – 33 points
  •  2 – Blues des Landiers (3) – 25 points
  •  3 – Diesis du Goutier (2) – 24 points
  •  4 – Derby du Dollar (3) – 21 points
  •  5 – Duel du Gers (1) – 15 points
  •  6 – Danse Melody (2) – 13 points
  •  7 – Comtesse du Clos, Daguet Normand – 10 points
  •  9 – Aribo Mix (2), Déesse Saint Bar – 8 points

Apprentis

  • 1 – Julian Cordeau (3 participations) 17 points
  • 2 – Luc-Jérôme Legros (2) 16 points
  • 3 – Béatrice Bossuet, Loïc Holfeld, Nicolas-Richard Brossard (1 participation) 15 points
  • 6 – Hugo Marie, Thibault Barassin (2) 13 points
  • 8 – Sébastien Métayer (2) 11 points
  • 8 – Amélie Andrieux, Adrien Dart (1) 10 points

Amateurs

  •  1. Nicolas Desmarres (2 participations) 20 points
  •  2. Thomas Martin, Michel Poirier, Pierre-Loup Devouassoux (1) 15 points
  •  5. Jacques Campous (2) 14 points
  •  6. Adrien Geneste, David Lepère, Maxence Lecoq (1) 10 points
  •  9. Katia Desmarres (2) 9 points

Agon-Coutainville, mode d’emploi

L’hippodrome du Martinet du Pays de Coutances est exclusivement réservé aux trotteurs. Environnement très accueillant, situé à quelques pas de la mer, il présente un tracé aux virages assez larges. Avec une ligne droite avoisinant les 300 m, il est donc envisageable, possible de s’exprimer dans la phase finale. Et par conséquent de s’illustrer…

  • Prochaine étape : 19 juillet à Royan-la Palmyre (Charente-Maritime)

PARIEZ SUR LA COURSE >

Categories Actualités PMU Trophée vert