Chantilly : Deux courses de Groupe I pour une journée

Dix courses sont programmées sur l’hippodrome de Chantily ce dimanche. Parmi elles, deux courses sont labellisées Groupe I, le Prix Ganay et le Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary. Les champions sont attendus de pied ferme !

R1C3 – 14h35 – Prix Ganay

L’an dernier, Waldgeist remportait son second Prix Ganay quelques mois seulement avant d’inscrire son nom à la plus belle épreuve, le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe. Cette année, ils sont cinq chevaux à se présenter au départ des 2100 mètres de la piste de Chantilly, 3 mâles et 2 juments dont un certain Sottsass (3), troisième du Prix de l’Arc de Triomphe 2019. L’alezan peut-il suivre les traces de Waldgeist ?

Le pensionnaire de Jean-Claude Rouget n’est plus à présenter. Le lauréat du Jockey Club 2019 a ébloui le public par sa capacité à accélérer. Encore perfectible avant de se présenter à l’Arc, le cheval avait tout de même pris une excellente troisième place derrière la meilleure jument Enable et Waldgeist. Dans le Prix d’Harcourt, le fils de Siyouni s’est classé quatrième derrière Shaman (2), Way To Paris (1) et Simona (4). Monté en condition avec cette rentrée, il devrait se présenter sous son meilleur jour ce dimanche. Way to Paris (1), qui vient de remporter facilement le Prix du Conseil de Paris, peut évidemment continuer sa marche en avant…

Revoir le Prix d’Harcourt

Palomba (5) est la seule à ne pas avoir participé à cette épreuve préparatoire. La jument effectue une rentrée. Sa tâche s’annonce donc ardue mais elle pourra toujours user de sa mâchoire si un adversaire vient à la dépasser.

Toutefois, il faut souligner qu’elle s’est imposée à Deauville sur 2500m lors de sa dernière sortie de l’année.

>> PARIER SUR CETTE COURSE

R1C6 – 16h25 – Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary

Parmi les sept demoiselles engagées dans le Saxon Warrior Coolmore Prix Saint-Alary, il est bien compliqué de désigner la gagnante. C’est pour elles la dernière étape avant une éventuelle participation au Prix de Diane.

Pour sa première sortie de l’année, la représentante de la casaque Wertheimer, Solsticia (7) a vaincu avec autorité Ebaiyra, pouliche de Son Altesse Aga Khan qui s’est imposée depuis dans le Prix de Royaumont (Gr.II). Cette élève d’André Fabre pourrait croiser le fer avec Tawkeel (1), pensionnaire de Jean-Claude Rouget invaincue en trois sorties et qui s’essaie pour la première fois sur le gazon.

Pascal Bary présente également une pouliche invaincue. Vaucelles (2) a remporté le Prix de Chaillot le 31 mai sur l’hippodrome de Deauville. Gageons que cette fois, Christophe Soumillon ne laissera pas sa partenaire se distraire, d’autant plus qu’il en est le tenant du titre avec Siyarafina.

Cliquer ici pour revoir la course de Vaucelles (2)

>> PARIER SUR CETTE COURSE

Categories Plat