Trophée Vert à La Roche-Posay : Daguet Normand se prend au jeu

Daguet Normand se prend au jeu

Le pensionnaire de Jean-Michel Baudouin fait son entrée dans ce tournoi et l’espère tonitruante !

Une semaine seulement après avoir décerné son premier « Maillot Jaune », le Trophée Vert version 2020 fait escale ce dimanche de Pentecôte à La Roche-Posay. Paisible bourgade située au cœur même de la Vienne, connue – et reconnue – pour son thermalisme, la piste de La Roche-Posay réunit seize trotteurs qui espèrent surfer sur la vague du succès.

A commencer par Daguet Normand (5) dont la plus récente prestation, au parfum de réapparition « post confinement », ressemble à s’y méprendre à une remise en condition. Présenté par le très habile Jean-Michel Baudouin, celui qui auparavant avait offert une belle réplique à Dorado Bello à Vincennes avant de conclure dans le sillage de Da Vinci Bond et Bosco du Goutier à Laval bénéficie d’un engagement particulièrement favorable. Franck Nivard au sulky, l’ambassadeur de la casaque Ostheimer – qui n’est pas sans rappeler celle d’un certain… Ourasi – ralliera bon nombre de suffrages.

En tête des battus d’un Grand Prix de Paris, Groupe I « épinglé » par Bélina Josselyn, Calaska de Guez (14) n’est pas la première venue ! A l’aise sur l’herbe, en témoigne une médaille de bronze subtilisée à Royan-La Palmyre, lors de la précédente édition de ce challenge, la représentante de la Team Bazire risque cependant de devoir « jouer serré ». Surtout en s’élançant au troisième échelon. Néanmoins, il serait audacieux de faire fi de ses chances.

Blues des Landiers de nouveau dans la course

Comme celle d’ailleurs d’un Blues des Landiers (16) qui repart en … campagne ! Animé par la volonté de se succéder à lui-même, l’infatigable fils de Phlegyas se lance donc dans la bataille. Honorable en dernier lieu, à Caen, lors d’un Prix des Ducs de Normandie « épinglé » par Earl Simon, l’élève de Dominique Chéradame espère s’illustrer d’emblée. Et ainsi marquer – d’ores et déjà – les esprits.

Après avoir effectué le « petit parcours » à Vichy à la mi-mai, Doum Jénilou (7) devait être beaucoup plus incisif dimanche. « Sans chaussures » pour la circonstance, l’élève de Grégory Thorel comptera des supporters. Sur la foi de ses meilleurs titres, le « rejeton » de Rancho Gédé détient une très belle carte à jouer. Et peut envisager brouiller celles d’une confrontation où d’autres dissimulent également des atouts.

Ainsi Diesis du Goutier (1) est loin d’être une impossibilité… Capable de progresser sur son encourageante sortie du Croisé-Laroche – où il ne rendait les armes que devant Carioca -, sa situation aux gains incite à la prudence. A l’image d’ailleurs de la présence (à ses côtés) de Matthieu Abrivard. Bien qu’il monte sensiblement de catégorie, il a le droit de figurer dans une combinaison élargie.

Astor de Rozoy à la poursuite du temps perdu

Auteur d’un tonitruant retour à la compétition – après plus de deux saisons… – Astor de Rozoy (6) aura à cœur de conforter sa place en tête du classement. Sur sa lancée, ce « vétéran » peut espérer un nouveau coup d’éclat. En retard de gains, il retiendra par conséquent notre attention avec Beau de Grimoult (13) « discret » il est vrai lors de l’étape du Grand National du Trot au Croisé-Laroche mais qui devrait gagner… en condition sur cette sortie. Victorieux l’été dernier à Nort-sur-Erdre – aux dépens notamment de Blues des Landiers et Vertige de Chenu – il est délicat de le sous-estimer. 

Prix du Futuroscope – R4C2 – 16H07 – 16 partants

Attelé – Course A – 40.000 € – 3.150 m – Corde à gauche

  • Sélection : 5 – 14 – 16 – 7 – 1 – 6 – 13

>> PARIER SUR CETTE COURSE

  • Un peu d’histoire

Voici deux saisons la caravane du Trophée Vert faisait escale sur ce tracé. A l’époque, Avenir de Blay – alors associé à Gabriele Gelormini – l’emportait, résistant courageusement à la bonne fin de course de Annette du Mirel, rapprochée depuis la ligne d’en face. Vite dans le dernier tiers du peloton avant de connaître quelques « soucis de circulation » dans la phase finale, Ardente du Clos réussissait cependant à subtiliser la troisième place à l’animatrice Bise du Coglais.

  • La Roche-Posay, mode d’emploi

L’hippodrome de la Gatinière s’affiche comme l’un des plus distrayants de la région Poitou-Charentes. Environnement pluridisciplinaire, il dispose d’infrastructures récentes. Cette piste « corde à gauche » dispose d’une ligne droite longue de 300 mètres et permet aux attentistes de se mettre en évidence.

Infos pratiques :

Adresse : route de Lésigny à La Roche-Posay

Téléphone : 05 49 86 19 46

Accès à l’hippodrome :

Prendre l’A10, sortie Châtellerault Nord puis La Roche-Posay à 2 km par la D5. Choisir ensuite direction Lésigny.

Categories Trophée vert