Caen : analyse du Prix des Ducs de Normandie

Ce mercredi à Caen, c’est le Prix des Duc de Normandie qui sert de support aux paris événements. Disputé sur 2.450 mètres, ce Groupe II réunit un lot de toute première qualité. Du grand spectacle en perspective.

Conditions de course

Groupe II – European Trotting Masters Series 2020

Sexe : Tous chevaux 
Type de course : Internationale
Allocation totale : 110.000 €
1er 49.500 €  – 2ème 27.500 €  – 3ème 15.400 €  – 4ème 8.800 €  – 5ème  5.500 € – 6ème 2.200€ – 7ème 1.100€

Pour 4 à 10 ans inclus, ayant gagné au moins 160.000. Sont seules admises à driver les personnes ayant gagné au moins trente-cinq ourses dont dix au trot attelé (en étant titulaire d’une autorisation de monter à titre professionnel).

Parcours

Analyse Equidia

Ils seront 16 à en découdre pour la victoire ce mercredi 13 mai à Caen dans le Prix des Ducs de Normandie. Support des paris à la carte, ce Groupe II s’annonce passionnant avec notamment la présence du phénomène Cleangame (16), titulaire de 33 succès en 50 sorties depuis le début de sa carrière. Véritable « machine de guerre », le champion de Jean-Michel Bazire n’a plus connu la défaite depuis le 2 octobre dernier. Cet hiver, il a notamment réussi l’exploit de rendre 50 mètres dans la Finale du Grand National du Trot. Pour sa réapparition, le fils d’Ouragan de Celland fait encore figure de cheval à battre. Deuxième de cette même épreuve l’an passé, Bold Eagle (16) n’a pas réussi à passer le poteau en tête cet hiver à Vincennes. Le changement de piste devrait l’avantager et même s’il n’a plus son tranchant passé, le crack de Pierre Pilarski conserve suffisamment de moyens pour s’illustrer à ce niveau.

D’une constance sans faille, Earl Simon (9) fait toutes ses courses. Si le tracé corde à droite de Caen ne lui pose pas de problème, le pensionnaire de Jarmo Niskanen devrait encore terminer sur le podium. Spécialiste de l’hippodrome de la Prairie et 3e de cette même course l’an passé, Bugsy Malone (11) fait également partie des priorités de cette épreuve. Sœur et frère et tous deux parés de la casaque de Noël Lolic, Délia du Pommereux (14) et Enino du Pommereux (8) ne sont pas les premiers venus et auront aussi des partisans avec Tony Gio (13), dauphin de Bélina Josselyn fin février dans le Grand Prix de Paris. Bien que « chaussée », Bahia Quesnot (12) ne doit pas être négligée pour une place.

Pronostic Equidia

La sélection de Fred Hawas : 15 – 16 – 9 – 11 – 14 – 8 – 13 – 12

Synthèse de la presse

Tendance de la Communauté PMU

Tendance de la Communauté : 15 – 11 – 14 – 16 – 9

Tendance des 10 meilleurs pronostiqueurs : 15 – 16 – 11 – 14 – 9

Synthèses de Navajovici

Social Prono d’Equidia.fr

Chiffres

PARIER SUR CETTE COURSE >

Categories Trot