GNT à Nantes : L’histoire sans fin pour … Cleangame ?

L’histoire sans fin pour … Cleangame ?

Depuis le forfait de Calou Renardière, ils ne seront que … treize à rêver de consécration en terres nantaises. Dont Cleangame, l’un des trois représentants de Jean-Michel Bazire, lequel affiche la volonté de se succéder à lui-même.

« L’armada » Jean-Michel Bazire – composée notamment de Dark Night Love (7), Dorgos de Guez (11) et Cleangame (14) – aurait-elle tempérée certaines « ardeurs » ? Car ils ne seront que… dix à oser se dresser sur le chemin. Une (petite) meute d’opposants qui guettera d’ailleurs leur moindre faux. 

Car avant coup, ce trio pourrait bien se tailler la part du lion à l’occasion de cette échéance – l’avant-dernière provinciale… – déclinée en Loire-Atlantique. Il est semble bien difficile de ne pas accorder le statut de (grand) favori au dernier nommé. Irrésistible à Meslay-du-Maine début octobre, aux dépens de Ce Bello Romain, puis à Toulouse, Cleangame (14) n’a rencontré guère plus d’adversité pour « épingler » le prix des Cévennes en dernier lieu à Vincennes. Un Groupe III où il devançait notamment Balbir et Bahia Quesnot… A la lecture de ce (récent) palmarès, il semble détenir les meilleurs atouts, même contraint de s’élancer au troisième poteau. Remporterait-il ainsi l’étape nantaise comme la saison écoulée !

Dorgos de Guez à la place … du calife ?

Toutefois, dans un esprit « spéculatif », pourquoi ne pas accorder crédit à son compagnon de boxes, Dorgos de Guez (11) ? Très estimé, le fils de Romcok de Guez se flatte d’un succès estival à Saint-Malo. Ménagé par la suite, celui qui semble avoir fait de la Finale de ce circuit (disputée à Vincennes le 1e décembre) un objectif se présentera « pieds nus ». Bénéficiant d’un avantage initial, il essaiera d’en profiter.

Comme d’autres d’ailleurs, à commencer par Dark Night Love (7)… autre élève de JMB, placé entre les mains d’Alexandre Abrivard. Victorieux de Délia du Pommereux et Carat Williams en dernier lieu, il ne pouvait espérer meilleur engagement en tête. Sans « chaussures », il comptera de fervents supporters…

Inconstant mais non dénué de moyens, Clark Sotho (10) s’efforcera à bouleverser cette « suprématie »… Jugé sur sa tentative du 31 août où il dominait un certain Looking Superb sur la cendrée de Vincennes, le pensionnaire de Loïc Bernard Martin ne peut être considéré hors d’affaire. Loin de là. Certes il s’est fait discret voici peu mais auparavant sa fin de course à Toulouse avait séduit.

Cocktail Desbois, « qui m’aime me suive » ?

Bénéficiant de conditions avantageuses, Colorado Blue (7) viendra ensuite… Un léger ton en dessous de ces (brillantes) tentatives du premier semestre, le partenaire de Gabriele Gelormini s’affirme néanmoins comme un bon trouble-fête. Sur un tracé à sa convenance et déferré des quatre pieds, il essaiera d’en profiter.

Modèle de régularité et … très dur à l’effort, Cocktail Desbois (2) apparaîtra (aussi) sur notre bordereau. Dans l’ombre successivement de Défi de Retz puis Classic Haufor cet été à Enghien, il s’est résigné à rendre les armes dernièrement à Feurs. Précédente étape de ce tournoi où il était devancé par … Défi de Retz. Au mieux, il convient de lui accorder, lui maintenir du crédit.

Redoutable finisseur, le polyvalent Beau de Grimoult (13) complètera notre choix. Plaisant à Saint-Malo puis à Cherbourg, il tentera de pimenter les rapports. A l’image de As Blue (3) dont le tracé nantais n’a plus aucun secret. A l’issue d’un bon déroulement de course, il est capable de figurer à l’arrivée… de ce quinté.

Grand National du Trot Paris-Turf

12e étape du Grand National du Trot

Attelé – Nationale – Groupe III – 85.000 € – 3.000 m – Corde à gauche – 13 partants

Départ : 13 h 50

  • Notre choix

DORGOS de GUEZ (11) et CLEANGAME (14) puis Dark Night Love (7), Clarck Sotho (10), Cocktail Desbois (2), Colorado Blue (6), Beau de Grimoult (13) et As Doré (3)

11 – 14 – 7 – 10 – 2 – 6 – 13 – 3

PARIER SUR CETTE COURSE >

  • Un peu d’histoire

Sous le maillot de jaune de leader (incontesté), Cleangame s’était alors imposé en toute quiétude et sur une simple accélération l’an passé… Profitant de son sillage pour se rapprocher dans le tournant final, Bonne Copine n’avait pu l’accompagner durablement mais conservait courageusement le premier accessit. Sous la menace de Class de Loriol qui soutenait durablement un effort entamé au bout de la ligne opposée.

Attentiste sur une troisième ligne, Colonel terminait très convenablement jusqu’à terminer en tête des battus. Précédant Bel Avis, longtemps remarqué à l’arrière-garde.

  • Au tour des animations.

De nouveau à pied d’œuvre, comme lors des échéances précédentes, « Kelly Podrome » et « Super Dada », les deux mascottes de cette manifestation, organiseront un jeu de pistes. Une initiative qui permettra aux uns et aux autres de découvrir les lieux. Muni d’un carnet du journaliste, remis à l’entrée de l’hippodrome, il sera possible d’accéder aux écuries, aux balances et de figurer aussi lors de remises de prix.

Le classement après la 11e étape 

Grand National « Chevaux »

 1. Bachar (6 participations) 39 points

 2. Elvis Madrik (4) 30 points

 3. Calaska de Guez (3) 28 points

 4. Dream de Lasserie (2) 26 points

 5. Baron du Bourg (3) 24 points

 6. Belle Louise Mabon (4) 21 points

  7. Cross Dairpet (3), Bleu Ciel (2), Beau de Grimoult (2), Défi de Retz (2), Delfino (2) 17 points

 12. Christo (2), Bulle de Laumont, Colt des Essart, Dorgos de Guez 15 points

Grand National « Drivers »

 1. Franck Nivard (8 participations) 52 points

 2. Eric Raffin (9) 40 points

 3. Emmanuel Allard (5) 32 points

 4. Jean-Michel Bazire (2) 30 points

 5. Matthieu Mottier (6) 27 points

 6. Romain Derieux (2) 25 points

 7. Alexandre Abrivard (5) 23 points

 8. Gaston Jérémy Van Eeckhaute (3) 22 points

 9. Tony Le Beller (5) 20 points

10. Alain Laurent (2), Yves Dreux (4) 18 points

Grand National « Jockeys »

 1. Alexandre Abrivard (4) 60 points

 2. Eric Raffin (7) 46 points

 3. Florian Desmigneux (4) 27 points

 4. Anthony Barrier (3) 25 points

 5. David Thomain (6), Adrien Lamy (4) 22 points

 7. Matthieu Daougabel (2) 21 points

 8. Matthieu Mottier (4) 20 points

 9. Paul-Philippe Ploquin (4) 19 points

10. Margot Grollier (2) 16 points

10. Anthony Tintillet, Cédric Terry, Antoine Wiels, Guillaume Martin 15 points

Grand National « Amateurs »

  1. Dimitri Crespel (5 participations) 50 points

  2. Adeline Hergno (3) 26 points

  3. Cyril Baty (2), Didier Eoche (7) 23 points

  5. Eric Frémiot (2) 16 points

  6. Sophie Blanchetière, Ivan Jublot, Jérôme Xavier Maillard, Virginie Boudier-Cormy, Sébastien Grisez, Michel Poirier 15 points

Nantes, mode d’emploi

Accès à l’hippodrome

Décliné sur trente cinq hectares, le site nantais se veut pluridisciplinaire. Il est situé au cœur même d’une agglomération nantaise « riche » de 800.000 habitants. Son cadre verdoyant, la qualité de ses infrastructures sont régulièrement salués par les professionnels. Les turfistes également qui prennent plaisir à s’enthousiasmer sur cet hippodrome dit du « Petit Port »

Venir en voiture : A l’angle des boulevards des Tribunes et Guy Mollet, prendre à côté du camping municipal.

Venir en train : La gare la plus proche se situe à Nantes.

Venir en bus : Ligne C 20/26 – Arrêt « Champ de Courses – Venir en TRAM : Arrêt Morrhonnière Petit Port.

Venir en avion : Aéroport « Nantes Atlantique ».

Categories Grand National du Trot