GNT à Cherbourg 2019

GNT à Cherbourg: Colorado Blue, ça coule de source ?

10e étape à Cherbourg

Colorado Blue, ça coule de source ?

Non dénué de moyens, le représentant de Mélanie Gibon découvre des conditions avantageuses au premier poteau. L’adversité est rude certes mais…

S’ils ne seront que quinze à briguer la victoire sur ce tracé (si) spécifique de Cherbourg, le choix se révèle être néanmoins périlleux. Et les turfistes pourraient faire preuve d’hésitation au moment de valider leur bordereau.

En effet, nombreux seront les prétendants aux… premières places ! A commencer par Colorado Blue (7) qu’il serait (très) imprudent de condamner sur son faux pas parisien. Auparavant en tête des battus à Enghien du convoité prix de Buenos Aires – Groupe II remporté par Cleangame – le partenaire de Gabriele Gelormini détient assurément une belle carte à jouer. « Pieds nus » de surcroît, il comptera de fervents supporters.

Calou Renardière, un parfum de « Poulidor »

A deux reprises tout près, si près du graal, à Saint-Malo puis à Meslay du Maine, Calou Renardière (8) aura à cœur de se hisser cette fois sur la plus haute marche du podium… Sous la férule de Jean-Michel Baudouin et la poigne d’Eric Raffin, le fils de Let’s Go Along évoluera sur un profil (de piste) à sa convenance. Au mieux, il apparaît comme un sérieux « client » Et figurera – à n’en point douter – sur de multiples tickets.

A l’image d’ailleurs de Digne et Droit (9) qui n’a trouvé que Alinéa, désinvolte lauréat, pour le devancer en dernier lieu sur la cendrée de Vincennes. En pleine possession de ses moyens, le représentant de Pierre-Alain Rynwald-Boulard ne pouvait rêver meilleur engagement. Victorieux quelques semaines plus tôt à Châtelaillon-La Rochelle puis aux Sables d’Olonne – respectivement face à Devirmont puis Archibald – celui qui sera associé à Yoann Lebourgeois cherchera à tirer son épingle du jeu.

Détroit Castelets, des ambitions « américaines » ?

Derrière ce trio, les possibilités n’en demeurent pas moins nombreuses… Et s’ils seront à l’affût du moindre faux pas de leurs rivaux, ces « trouble-fêtes » détiennent – bel et bien – les atouts pour brouiller les cartes.

Estimé par un (habile) entourage… qui pourrait le diriger vers le prix d’Amérique 2020, Détroit Castelets (13) va cependant devoir rendre la distance. Au départ, il y a peu, d’une Finale European Trotting Master « épinglée » par Propulsion devant Bahia Quesnot et Bold Eagle, l’ambassadeur de la casaque (classique) de Jean Luck affichera cependant de légitimes prétentions. A l’issue d’un bon déroulement de course, celui qui se recommande d’une brillante médaille de bronze subtilisé en fin de printemps dans l’ombre de Bold Eagle et Looking Superb, est en mesure de s’illustrer.

Bachar, la vie en Jaune

A créditer d’un encourageant comportement à Laval, Contrée d’Erable (3) séduira les amateurs de surprises. « Sans chaussures », la représentante de la Team Thomain s’apparente à un pari spéculatif. Comme le seront d’ailleurs Bolide Jénilou (15) en regain de forme ainsi que As Blue (4) irréprochable ces derniers temps.

Et Bachar (12) dans tout cela ? Irrésistible à La Capelle, l’actuel « Maillot Jaune » est dorénavant confronté à des tâches plus ingrates. Courageux à Meslay-du-Maine lors de la précédente étape, il s’efforcera à faire de son mieux. Et peut profiter de la moindre défaillance de certains…

Grand National du Trot Paris-Turf

10e étape du Grand National du Trot

Attelé – Nationale – Groupe III – 85.000 € – 2.625 m – Corde à gauche – 16 partants

Départ : 13 h 50

  • Notre choix

COLORADO BLUE (7) et CALOU RENARDIERE (8) puis Digne et Droit (9), Détroit Castelets (13), Contrée d’Erable (3), Bolide Jénilou (15), As Blue (4) et Bachar (12)

PARIER SUR CETTE COURSE

  • Un peu d’histoire

C’est en …2013 que la Caravane du Grand National du Trot s’était arrêté à Cherbourg… Six saisons donc que l’hippodrome de La Glacière attend son retour. A l’époque Sthiéric, avec la complicité de son mentor Franck Ouvrie, avait fait preuve de ténacité pour repousser toutes les attaques dans la phase finale. Avec courage, voire autorité, il résistait alors à Ru de l’Airou, lancé à sa poursuite à mi-parcours et à créditer d’une excellente fin de course.

Vite à la pointe du combat, Sam Gibus conservait la troisième place en léger retrait, sous la menace de Swedishman, redoutable finisseur. Celui-ci bénéficiait néanmoins des déboires de Quel Instant, constant figurant et privé de la quatrième place après enquête.

  • Au tour des animations.

De nouveau à pied d’œuvre, comme lors des échéances précédentes, « Kelly Podrome » et « Super Dada », les deux mascottes de cette manifestation, organiseront un jeu de pistes. Une initiative qui permettra aux uns et aux autres de découvrir les lieux. Muni d’un carnet du journaliste, remis à l’entrée de l’hippodrome, il sera possible d’accéder aux écuries, aux balances et de figurer aussi lors de remises de prix.

Le classement après la 9e étape 

  • Grand National « Chevaux »

 1. Bachar (4 participations) 34 points

 2. Elvis Madrik (4) 30 points

 3. Calaska de Guez (3) 28 points

 4. Dream de Lasserie (2) 26 points

 5. Belle Louise Mabon (3) 19 points

  6. Cross Dairpet (3), Bleu Ciel (2) 17 points

  9. Christo (2), Belle Louise Mabon, Bulle de Laumont, Colt des Essart, Dorgos de Guez, Delfino (1) 15 points

  • Grand National « Drivers »

 1. Franck Nivard (8 participations) 52 points

 2. Emmanuel Allard (3), Jean-Michel Bazire (2) 30 points

 4. Eric Raffin (7) 29 points

 5. Matthieu Mottier (5) 26 points

 6. Romain Derieux (2) 25 points

 7. Tony Le Beller (4) 20 points

 8. Alain Laurent (2) 18 points

 9. Adrien Lamy, Yves Dreux (3) 17 points

11. Mickaël Cormy, Stéphane Cingland, François Lagadeuc 15 points

  • Grand National « Jockeys »

 1. Alexandre Abrivard (4) 60 points

 2. Eric Raffin (6) 43 points

 3. Florian Desmigneux (4) 27 points

 4. Adrien Lamy (4) 22 points

 5. Anthony Barrier (2) 20 points

 6. Matthieu Mottier (3) 19 points

 7. Paul-Philippe Ploquin (3) 18 points

 8. David Thomain (4), Margot Grollier 16 points

10. Anthony Tintillet, Cédric Terry, Antoine Wiels 15 points

  • Grand National « Amateurs »

  1. Dimitri Crespel (4 participations) 40 points

  2. Adeline Hergno (2) 25 points

  3. Cyril Baty (2) 23 points

  4. Didier Eoche (5) 17 points

  5. Eric Frémiot (4) 16 points

  6. Sophie Blanchetière, Ivan Jublot, Jérôme Xavier Maillard, Virginie Boudier-Cormy, Sébastien Grisez 15 points

Cherbourg, mode d’emploi

Accès à l’hippodrome

Société doyenne des courses, la structure mayennaise organise des compétitions depuis les 25 et 26 septembre … 1836. A l’initiative de Ephrem Houel, alors officier des Haras Nationaux, le public se familiarisait avec cette ambition si particulière. Un parfum de nostalgie flotte toujours sur cet environnement qui se veut néanmoins – et résolument – tourné vers l’avenir.

Venir en voiture : N13, au premier rond-point, tourner à gauche.

Venir en train : La gare la plus proche se situe à Cherbourg (centre) à environ 4 kms

Venir en avion : Aéroport de Maupertus, à 15 kms

Contact : 02.33.22.09.80

Categories Grand National du Trot