GNT à Meslay-Du-Maine: JMB, Jean-Michel… Baudouin

9e étape à Meslay-du-Maine

JMB, Jean-Michel… Baudouin 

Après le forfait « surprise » – et de dernière minute – de Dorgos de Guez, Jean-Michel Baudouin détiendrait-il les clefs de cette énigme avec Calou Renardière et Elvis Madrik ?

Sa présence en faisait trembler plus d’un… Dorgos de Guez, l’un des plus redoutables pensionnaires de Jean-Michel Bazire figurant sur la liste des … partants (définitifs), a finalement décliné la lutte. Un premier coup de théâtre avant même le départ d’une étape mayennaise où les prétendants paraissent vouloir – subitement – « remettre le nez à la fenêtre »

Une situation qui ne saurait cependant déplaire à un autre… JMB, Jean-Michel Baudouin en l’occurrence. Dont les deux représentants Calou Renardière (5) et Elvis Madrik (10) s’affichent, s’affirment comme des lauréats en puissance. Modèle de régularité – si l’on oublie (volontairement) sa malheureuse prestation en terres malouines -, le premier nommé vient d’offrir une belle réplique à Alinéa. Un adversaire qu’il retrouvera d’ailleurs sur sa route. « Pieds nus » et bénéficiant d’un engagement favorable, le partenaire d’Eric Raffin semble offrir de belles garanties.

Jean-Michel Baudouin bien « armé »

Néanmoins, le fils de Let’s Go Along va devoir suivre … du coin de l’œil son compagnon de boxes Elvis Madrik (10) dont la plus récente sortie avait pour objectif de préparer ce rendez-vous. Auparavant, celui-ci avait failli faire « trébucher » Dorgos de Guez à Saint-Malo. Au mieux, il peut lui aussi rêver du graal.

Derrière ce tandem JMB, les possibilités se révèlent nombreuses. Susceptible mais nullement dénué de moyens, Alinéa (8) jongle entre les deux colonnes, celle de la victoire et de la disqualification. Toutefois, dans un « bon jour », il essaiera d’arbitrer ce duel. Irrésistible, le pensionnaire de Christian Bigeon vient de se jouer de l’opposition sur le Plateau de Gravelle, disposant sûrement d’un certain… Calou Renardière. Sage, il peut briller une place sur ce podium, voire la plus haute.

Sur la foi de sa prestation, début août, à Vichy où il terminait dans le sillage de Daélia de Vandel – tout en « gagnant » deux rangs il est vrai… – Brelan du Vivier (7) n’a été que l’ombre de lui-même à Castéra-Verduzan.

Le « bon jour » d’Alinéa ?

Une contre-performance qu’il convient cependant de relativiser. Sans « chaussures » et entre les mains de Matthieu Abrivard, l’élève de Mickaël Perril cherchera à dévoiler un tout autre visage. Si tel devait être le cas, celui qui n’avait pas démérité à Argentan mi-juillet, derrière Crack Money et Diavolo Cristiani, séduirait alors les amateurs d’outsiders spéculatifs.

A l’image d’ailleurs de Belle Louise Mabon (6), une fille de Derby du Gîte qui donne toujours le meilleur d’elle-même. En tête des battus à Saint-Malo, elle s’est vaillamment défendue dernièrement à Vincennes. La représentante d’Yves Dreux guettera alors la moindre défaillance de concurrents en vue.

Décevant… à deux reprises et bien que contraint de rendre la distance, Bachar (12) ne doit être condamné pour autant. Etincelant à La Capelle au printemps, celui qui aura à cœur de conforter son maillot jaune complètera notre choix. En compagnie de Baraka de Bougy (11) bonne finisseuse et dont la qualité de l’engagement suscite l’attention.

Grand National du Trot Paris-Turf

9e étape du Grand National du Trot

Attelé – Nationale – Groupe III – 85.000 € – 2.850 m – Corde à droite – 15 partants

Départ : 13 h 50

Notre choix

CALOU RENARDIERE (5) et ELVIS MADRIK (10) puis Alinéa (8), Brelan du Vivier (7), Belle Louise Mabon (6), Bachar (12) et Baraka de Bougy (11)

Un peu d’histoire

L’histoire du Grand National du Trot s’écrira… mercredi à Meslay-du-Maine puisque la caravane de ce challenge fera escale pour la première fois sur cet hippodrome de Mayenne. Un « évènement » que l’équipe dirigeante – avec la complicité des bénévoles – prépare de longue date.

Au tour des animations

A l’image des précédentes échéances, le car podium PMU Paris-Turf prendra place sur l’hippodrome et proposera une multitude de jeux afin de remporter un cadeau souvenir. Dans le même temps, « Kelly Podrome » et « Super Dada », les deux mascottes de cette manifestation, organiseront un jeu de pistes. Une initiative qui permettra aux uns et aux autres de découvrir les lieux. Muni d’un carnet du journaliste, remis à l’entrée de l’hippodrome, il sera possible d’accéder aux écuries, aux balances et de figurer aussi lors de remises de prix.

Le classement après la 8e étape 

Grand National « Chevaux »

 1. Calaska de Guez, Bachar (3 participations) 28 points

3. Dream de Lasserie (2) 26 points

4. Cross Dairpet (3), Bleu Ciel (2) 17 points

6. Christo (2), Belle Louise Mabon, Bulle de Laumont, Colt des Essart, Dorgos de Guez, Delfino (1) 15 points

12. Elvis Madrik 14 points (3)

Grand National « Drivers »

 1. Franck Nivard (7 participations) 37 points

 2. Jean-Michel Bazire (2) 30 points

 3. Matthieu Mottier (4) 26 points

 4. Emmanuel Allard, Romain Derieux (2) 25 points

 6. Tony Le Beller (4) 20 points

 7. Eric Raffin (6) 19 points

 8. Alain Laurent (2) 18 points

 9. Adrien Lamy (3) 17 points

10. Mickaël Cormy, Stéphane Cingland, François Lagadeuc 15 points

Grand National « Jockeys »

 1. Alexandre Abrivard (4) 60 points

 2. Eric Raffin (6) 43 points

 3. Florian Desmigneux (4) 27 points

 4. Adrien Lamy (4) 22 points

 5. Matthieu Mottier (3) 19 points

 6. David Thomain (4), Margot Grollier 16 points

 8. Anthony Tintillet, Cédric Terry 15 points

10. Franck Nivard (3) 14 points

Grand National « Amateurs »

  1. Dimitri Crespel (3 participations) 25 points

  2. Cyril Baty (2) 23 points

  3. Didier Eoche (3) 17 points

  4. Eric Frémiot (4) 16 points

  5. Sophie Blanchetière, Adeline Hergno, Jérôme Xavier Maillard, Virginie Boudier-Cormy, Sébastien Grisez 15 points

10. Guillaume Renard (2) 14 points

Meslay-du-Maine, mode d’emploi

Accès à l’hippodrome

L’hippodrome de la Bretonnière « propose » une piste en mâchefer, de corde à droite, réputée rapide. Le site dispose également d’un centre d’entraînement bénéficiant d’une centaine de boxes. Avec une ligne droite avoisinant les 400 m, les attentistes ont la possibilité de s’exprimer. Un profil qui offre des arrivées toujours disputées.

Venir en voiture : D21, direction Laval – Sablé-sur-Sarthe

Venir en train : La gare la plus proche se situe à Sablé-sur-Sarthe ou Laval

Venir en avion : Aéroport à Laval

Categories Grand National du Trot