Finale du Trophée Vert à Craon : La distribution du … dernier prix

Si la victoire aux points ne peut plus échapper à Blues des Landiers, un dernier bouquet sera à distribuer dimanche en Mayenne. Histoire de terminer en beauté une édition qui l’aura été.

« Toutes les bonnes choses ont une fin ! » Le Trophée Vert version 2019 ne pourra déroger à cette règle. Et l’ultime échéance – au goût de « finale » – se disputera ce dimanche sur le gazon de Craon. Si le « maillot jaune » ne peut plus mathématiquement – depuis l’étape de Montier-en-Der où il terminait en tête des battus… – échapper à Blues des Landiers, l’épreuve ne manquera pas de saveur. Mais laisse aussi apparaître un parfum de « déjà vu » lors de ce rendez-vous paré d’un label Groupe III.

En effet, la plupart des « rôles principaux » de cette édition qui s’achève seront au départ… comme ils l’avaient été en Haute-Marne voici deux semaines. A l’époque, Aldo d’Argentré (12) s’était joué de la résistance de Ceylan Dairpet (13) lors d’une confrontation où Cromy (3) ainsi que Derby du Dollar (6) s’étaient vaillamment défendus. L’histoire se répètera-t-elle sur les terres mayennaises ? Nul doute que les « déchus » – et déçus – ne l’entendront pas de cette oreille…

Ainsi, à l’heure du choix, celui-ci se résume à une affaire d’impression.

Blues des Landiers, le « jaune » lui va si bien !

Victorieux sur… tapis vert au Touquet, Ceylan Dairpet (13) est donc passé à deux sabots d’un doublé à Montier-en-Der. Et sous la poigne d’Anthony Barrier, le fils de Ouragan de Celland ne s’était incliné qu’au terme d’une vive lutte face à Aldo d’Argentré (12) Ce dimanche, à Craon, le premier nommé aura à cœur de prendre sa revanche.

Mais il serait présomptueux de résumer cette finale à un (simple) bras de fer… Surtout que Blues des Landiers (14) – toujours aussi déterminé – s’efforcera à parachever le bel ouvrage par une belle note. De pratiquement tous les combats, le « P’tit champion » de Dominique Chéradame avait bien fait (déjà) l’an passé et mérite par conséquent attention.

Pas très chanceux en dernier lieu, puisque hésitant dans le tournant final, Derby du Dollar (6) semble également détenir une belle carte à jouer. Auteur d’une fructueuse moisson durant cette compétition – les étapes de Ecommoy, Rambouillet, Alençon et Sablé-sur-Sarthe sont tombées dans son escarcelle – le représentant de Sylvain Roger se présentera « un peu défraîchi » selon les dires de son mentor mais ne peut, ne doit être sous-estimé. D’autant qu’il s’élance en tête, « pieds nus » et associé à Matthieu Abrivard…

Beau de Grimoult à l’affût

Disposant lui également d’un engagement favorable, Cromy (3) guettera le moindre faux pas de concurrents en vue. Courageux, celui dont la ténacité a été récompensée à Niort séduira les amateurs de paris spéculatifs. Et complètera notre sélection en compagnie de Concerto des Dunes (5) dont la plus récente sortie ne compte pas. Sous la férule de l’habile Emmanuel Varin, il peut prétendre se réhabiliter. Quant au polyvalent Beau de Grimoult (11), sa prestation estivale à Saint-Malo, dans l’ombre de Dorgos de Guez et Elvis Madrik lui vaudra des supporters. Telle sa sortie printanière à Nort-sur-Erdre où il avait alors subtilisé la vedette à Blues des Landiers

7. GRAND PRIX V and B (R3C7)

14e étape du Trophée Vert (Finale) – Attelé – Groupe III – 70.000 € – 2.775 m, corde à droite – 14 partants

Départ : 16 h 07

  • Notre choix

CEYLAN DAIRPET (13) et ALDO d’ARGENTRE (12) puis Blues des Landiers (14), Derby du Dollar (6), Cromy (3), Concerto des Dunes (5) et Beau de Grimoult (11)

PARIEZ SUR LA COURSE >

Un peu d’histoire

Grandissime favori de cette finale, Bugsy Malone ne laisse apparaître la même superbe que lors des étapes de Rambouillet, Fougères, Agon-Coutainville, Royan-La Palmyre, Saint-Jean-de-Mont, Bréhal puis Montier-en-Der où il s’était aisément joué de l’adversité. Le jour J l’élève de Philippe Allaire succombe alors face à Blackaro, vite aux avant-postes et qui parvenait à terminer le plus vite. Suffisant pour disposer d’un tenace Blues des Landiers, très tôt « au combat » et donc… Bugsy Malone.

Attentiste sur une troisième ligne, Vanaé des Voirons concluait très honorablement mais ne pouvait prétendre rivaliser avec les premiers.

Classement après la 13e étape

Chevaux

  1. Blues des Landiers (11 participations) 103 points
  2. Derby du Dollar (6) 65 points
  3. Doberman (7) 52 points
  4. Cromy (5) 42 points
  5. Ceylan Dairpet (5) 41 points
  6. Aldo d’Argentré (4) 35 points
  7. Comte du Vivier (6) 26 points
  8. Valsemé (5) 18 points
  9. Aulne Planais, Beau de Grimoult 15 points
  10. Beerscott (4), Bijou du Cruchet (3) 14 points

Apprentis

  • 1.Bastien Joseph (5 participations), Thibaut Barrassin (4) 28 points
  • 3.Marie Bazire (3) 26 points
  • 4.Hugues Monthulé (3) 24 points
  • 5.Romain Congard (3) 19 points
  • 6.Arnaud de Vaugiraud (2) 18 points (2)
  • 7.Charles Marcel Bruneau, Salomé Grillard (2) 16 points
  • 9.Lucas Gelormini (3), Jérémy Ozenne, Jules Gastineau, Robin Bouvier, Loïc Broust, Julien Foucault, Fabien Ducrocq 15 points

Amateurs

  •  1. Jean-Michel Vivant (7 participations) 55 points
  •  2. Robert Pellier (4) 34 points
  •  3. Daniel Lefranc (3) 31 points
  •  4. Marion Plassais (2) 25 points (2)
  •  5. Daniel Eoche (3), Claude Pasqualini (2) 20 points
  •  7. Philippe Pellerin (2) 16 point
  •  8. Léa Lizée (3), Emeline Jousset, Charly Clozier, Cyril Baty, Charles Duchier, Pierre-Lou Devouassoux, Eric Frémiot 15 points
  • 15. Nicolas Desmarres 14 points (2)

Craon, mode d’emploi

Connu et (dorénavant) reconnu pour ces « Trois Glorieuses », l’hippodrome de la Touche offre un spectacle exceptionnel dans un cadre qui l’est également… Durant trois jours, au cœur d’une verdoyante et prospère région d’élevage, aux portes de l’Anjou, chacun essaiera de repousser ses limites afin d’entrer dans l’histoire. Sous la ferveur d’un public qui – une fois encore – jouera des coudes afin d’être aux « premières loges ».

Accès à l’hippodrome

Par la route : L’hippodrome est situé sur la D22, « Craon-Château-Gontier » A 1 km de la sortie Est de Craon, se diriger alors vers Château-Gontier.

Par la gare : La gare la plus proche se situe à Laval, soit à 30 kms.

Par l’avion : L’aéroport se situe à Rennes (70 kms) ou Nantes (95 kms).

Categories Trophée vert