Waregem Koerse – Spectacle garanti !

Rendez-vous incontournable de l’été en Flandres, le Grand Steeple-Chase ainsi que le Grand Prix de la Ville apparaissent très ouverts cette saison… Le spectacle est par conséquent garanti

  • Patrice Quinton, la preuve par dix ?

Patrice Quinton réussira-t-il le pari d’inscrire son nom au palmarès du Grand Steeple-Chase des Flandres mardi après-midi ? Premier temps fort d’un Waregem Koerse qui – à l’image des éditions précédentes – devrait attirer la foule…L’interrogation peut s’avérer pertinente, d’autant que l’entraîneur Manchot s’acquitte (brillamment) de cet objectif depuis maintenant neuf saisons !

« L’adversité me semble de taille cette année. Quadruple lauréat de l’épreuve, Taupin Rochelais ne sera pas au départ. Je ne le considère pas au top de sa forme. A 12 ans, il mérite le respect. Je n’imaginais pas le présenter et qu’il apparaisse comme un simple figurant en retrait » confie l’homme de l’Ecurie des Dunes. Dont trois de ses représentants tenteront de suivre les traces de leur (illustre) aîné.

Dauphin de … Taupin Rochelais en 2017, Calisco de Kerser essaiera cette fois de se hisser sur la plus haute marche. « Il vient de se requalifier à Granville où il s’inclinait face à Polo Rouge. Il risquera peut-être de manquer en fin de parcours » prévient son mentor. Rappelant toutefois que son pensionnaire se présentera en « belle condition » Tombé l’an passé ici-même, Vol Noir de Kerser cherchera à éviter semblable désillusion…

Yo en outsider ?

« Il avait ensuite connu une mésaventure similaire à Cheltenham. Double lauréat cette saison en cross-country, à Nancy puis à Lignières, ce « vétéran » bien sympathique est capable de prendre une part active à l’arrivée » souligne Patrice Quinton.

Avant qu’il n’évoque la candidature de Yo : « Il me semble être taillé pour réussir sur ce parcours. Maintenant, il demeure un peu « vert » Son manque d’expérience pourrait le pénaliser »

Côté opposition, les prétendants aux « premières places » sont très nombreux… Paré du label Macaire, Bacalan collectionne les succès et s’annonce redoutable. Tout comme Serienlohn qui vient de prouver sa forme par deux succès Outre-Rhin. Déjà vu à son avantage à Strasbourg, l’élève de Pavel Vovcenko mérite que l’on s’attarde sur sa candidature. Il peut espérer entrer dans l’histoire de ce rendez-vous flamand à l’image de Van Gogh du Granit dont l’entourage n’a pas hésité à traverser la Manche et ainsi être au départ de cette compétition.

Grand Steeple-Chase des Flandres (R6)

Steeple-chase – Handicap – 100.000 € – 4.600 m – 14 partants

Départ : 16 h 33

Notre choix : YO (13) et VAN GOGH du GRANIT (1) puis Calisco de Kerser (7), Bacalan (4), Serienlohn (12) et Vol Noir de Kerser (11)

  • Dignité… pour le plaisir

La candidature de Dignité suscite l’attention dans le Grand Prix de la Ville de Waregem… Incontestablement. Surtout que son entourage n’a pas hésité à … effectuer un (très) long déplacement, depuis Sénas dans les Bouches-du-Rhone, afin de prétendre participer à cette épreuve en cité flamande. « Retrouver cette ambiance si particulière me tenait à cœur. Je souhaitais également que mon compagnon, Kevyn Thonnerieux, puisse la découvrir » En quelques mots, Marion Donabedian explique cette prise de décision… comme si l’intéressée tentait à se justifier.

« Auparavant au service de Christophe Martens, j’ai eu la chance, le privilège de baigner dans cette belle euphorie. Le Waregem Koerse demeure, à mon sens, un rendez-vous festif qu’il convient de connaître une fois dans sa vie » précise la (récente) trentenaire, un petit sourire en coin. Avant d’ajouter : « Lorsque j’ai remarqué les conditions de course, l’hésitation n’était plus permise ! »

« Attention à Chêne de Landisacq »

Dignité revendiquera donc le graal mardi en fin d’après-midi, dans une liesse populaire. « Nous ne détenons pas la première chance théorique mais au terme d’un bon déroulement de course un accessit pourrait lui revenir » murmure encore la sympathique demoiselle. Rappelant si besoin était : « Qu’importe le résultat, cette journée apparaîtra festive »

Chêne de Landisacq pourrait cependant apporter une vive satisfaction : « Il excelle sur les parcours de vitesse. L’engagement est de qualité. Sa forme est sûre puisqu’il demeure sur trois succès » confie Marion Donabedian.

Côté Grand Prix de la Ville de Waregem, le choix s’annonce périlleux… Associé au « Diable Belge » Jos Verbeeck, Bugsy Malone ralliera de nombreux suffrages. Dominé à Mons ainsi qu’à Enghien, le protégé de Philippe Allaire s’était auparavant imposé sur l’herbe d’Ostende. Où il dominait Sunshine Kronos

Victorieux à Cagnes-sur-Mer début août, Cicero Noa n’a pas démérité depuis … sur ce même tracé azuréen. Bien que contraint à rendre la distance, comme son rival, il serait imprudent de le sous-estimer. Il peut rêver de sacre à l’image d’ailleurs de Hambo Transs R, découvrant des conditions très avantageuses ainsi que Versus As, qui délaisse – temporairement – l’exercice du trot monté, discipline où il s’est (pourtant) révélé particulièrement performant. Les deux élèves de Paul JP Hagoort ont peut-être les clefs de cette énigme.

Grand Prix Stad Waregem (R6)

Attelé – Internationale – Groupe II – 60.000 € – 2.350 m – 13 partants

Départ : 17 h 25

Notre choix : BUGSY MALONE (12) et VERSUS AS (3) puis Hambo Transs R (6), Gustafson (1), Dignité (5) et Cicero Noa (10)

Categories Actualités PMU