Les japonais rêvent d’Arc avec Kiseki et Fièrement !

A la recherche de leur première victoire dans le Prix de l’Arc de Triomphe, les japonais s’arment petit à petit afin de dégainer leur plus belle artillerie le dimanche 6 octobre.

Avec la récente défection de Roger Barows en raison d’une tendinite, il ne sont pour l’instant que deux à vouloir défier les meilleurs chevaux européens : Kiseki et Fièrement.

Kiseki vient de se classer 2e du Takarazuka Kinen  (2200m) le 23 juin dernier et sa préparation semble se dérouler parfaitement. Il devrait courir en France le Qatar Prix Foy avant de relever le défi de l’Arc. Une chose est sûre, la distance ne sera pas un problème pour ce fils de Rulership dont la seule victoire a été obtenue sur 3000 mètres, à Kyoto, en terrain souple.

Fièrement a quant à lui remporté le Tenno Sho (3200m) au mois d’avril et sera revu le 19 août à l’occasion du Sapporo Kinen, le dimanche 19 août prochain. Si tout va bien, le cheval prendra la direction de l’Hexagone avec son fidèle jokcey C.-P. Lemaire et s’alignera au départ du QPAT.

Une troisième chance pourrait bien pointer le bout de son nez : Deirdre. Cette jument de 5 ans a marqué les esprits en remportant les Nassau Stakes à Goodwood le 1er août, s’offrant le luxe de battre Lanfrance Dettori et Mehdaayih de plus d’une longueur.

La fille d’Harbinger pourrait être revue à Leopardstown le 14 septembre prochain avant d’être peut-être supplémentée dans l’Arc. Le Prix de l’Opéra et le Fillies and Mares Champions Stakes à Ascot le 19 octobre, sont deux autres options possibles.

Suivez le feuilleton de l’été !

Categories Qatar Prix de l'Arc de Triomphe