LARC Prix Maurice de Gheest 2019 – 1300 mètres de compétition

Ils seront 15 à s’élancer pour cette épreuve de Groupe I si atypique, LARC Prix Maurice de Gheest. Les 1300 mètres en ligne droite marque le deuxième temps fort du meeting estival de Deauville.

Cette année, l’annuel rendez-vous entre sprinters et milers promet aux turfistes un beau combat.

Une revanche à l’horizon

Brando (1), lauréat en 2017 de cette même épreuve a tenté l’an dernier un doublé. Mais le duo Polydream (8) et Maxime Guyon s’est dressé sur son chemin. Le fils de Pivotal associé, cette année encore,  à Tom Eaves, revient tenter sa chance et pourquoi pas inscrire de nouveau son nom au palmarès.

Polydream (8) a le même objectif… La tenante du titre et récente lauréate du Prix de la Porte Maillot aborde cette compétition dans d’excellentes conditions. Son entraineur Freddy Head, lui fait confiance. Lui qui a  remporté une fois cette course en tant que jockey avec Anabaa et 7 fois en tant qu’entraîneur espère bien asseoir un peu plus son record.

Cependant, il faudra se méfier de l’armada de chevaux venus d’outre-manche.

L’armada d’outre-manche

En effet, sur 15 partants, dimanche ils ne seront que 4 chevaux à défendre les couleurs de l’entrainement français. Olivier Peslier en selle sur King Malpic (2) se présente avec une victoire dans le Prix de Ris-Orangis. Spinning Memories (7) en constante progression sera emmenée par Christophe Soumillon pour l’entrainement de Pascal Bary. Et pour finir le mâle de 3 ans, Munitions (10) entraîné par André Fabre qui s’est classé 4ème dans le Qatar Prix Jean Prat le 7 juillet dernier à quelques longueurs de Too Darn Hot et Lanfranco Dettori.

Le jockey anglais sera associé ce dimanche à Advertise (12). Double lauréat de Groupe I (à Ascot et au Curragh), il finit sur une deuxième place dans la Darley July Cup sur l’hippodrome de Newmarket ce 13 juillet. Pretty Pollyanna (15), So Perfet (14) et Brando (1) étaient également de la partie ; Ils se  sont respectivement classés à la 4ème, 5ème et 7ème place.

Après le Prix Morny remporté l’année dernier, Pretty Pollyanna (15) revient sur l’hippodrome de Deauville essayer cette distance si particulière avec le jockey Oisin Murphy.

Un autre représentant de la casaque Godolphin sera en piste ce dimanche. Entrainé par Charly Appleby, Spaces Blues (9) retrouve le jockey William Buick. Le dauphin de Too Darn Hot dans le Qatar Prix Jean Prat se présente ici avec des ambitions à la hauteur de ses capacités. Les bonnes performances du 3 ans irlandais légitiment sa candidature.

Categories Meeting de Deauville Barrière