Journée des Champions: Bold Eagle Impérial, Flèche Bourbon Présidente

Gala Tejy n’a pas manqué son rendez-vous !

                Lauréat le mois dernier du Prix Saint Léger des Trotteurs à Caen, Gala Téjy vient d’ajouter le Prix d’Essai à son palmarès. A l’instar de Fado du Chêne l’année dernière, le 3 ans entraîné par Christophe Chalon était monté par Paul Ploquin. Le duo a très bien fonctionné pendant cette course. Longtemps en position d’attente à l’extérieur du peloton, l’alezan a su progressé pour revenir en tête de course et placer son accélération quelques mètres avant le poteau et ainsi ravir la victoire devant Gangster du Wallon.

Cette victoire est de bonne augure pour la suite …

Gala Téjy et Paul Ploquin

Bold Eagle Impérial !

Dans le Prix René Ballière, le cheval de Pierre Pilarski a été majestueux !

De bout en bout, il a su tenir ses adversaires à distance. Le crack, serein au départ de la course est entré dans l’histoire en remportant 4 années de suite le Prix René Ballière. Aucun autre trotteur n’a réussi cet exploit. L’entourage du crack s’était fixé ce challenge. Bold Eagle l’a relevé.

Parti très vite, il a profité des fautes de ses adversaires pour prendre la tête. Dijon s’est montré fautif dès les premiers mètres.  Tout comme Looking Superb qui s’est rapidement rattraper pour revenir à la hauteur du lauréat. Mais cela n’a pas suffi.

Le bai excelle sur ce parcours et l’édition 2019 du Prix René Ballière en est un exemple. 14 courses sur ce parcours de 2.100m, 10 victoires et 4 places dans les 3 premiers. Il a même abaissé son record personnel d’un dixième (1’10 »2), il n’est plus qu’à quatre dixième du record absolu de Kool du Caux.

Notons qu’il a gagné 4 fois avec 3 drivers différents [Franck Nivard (2 fois), Eric Raffin et Björn Goop], cela montre, si besoin est, la grandeur de ce cheval !

Bold Eagle et Björn Goop

Aussi rapide qu’une Flèche… Bourbon !

Quelques minutes après la victoire de Bold Eagle, c’est un autre pensionnaire de Sébastien Guarato remporte le Prix du Président de la République .

Alors qu’on attendait Fado du Chêne qui tentait de compléter le quadruplé Prix Saint Léger des Trotteurs, Prix d’Essai, Prix de Vincennes et Prix du Président de la République, c’est Flèche Bourbon qui s’est imposée dans cette épreuve de Groupe I réputée !

La protégée du Haras de Saint Martin a prouvé qu’elle avait les capacités de dépasser les meilleurs. Elle a donné quelques frayeurs à son entourage à commencer par son jockey et son entraîneur car elle est partie extrêmement vite. Peut être même trop vite, ses concurrents ont du fournir des efforts supplémentaires dont certains n’étaient pas capable. La jument entraînée par Sebastien Guarato a trouvé une vitesse de croisière équivalente à 1’12″05 en réduction kilométrique sur les 2850m. Alexandre Abrivard appréhendait le fait qu’elle ne pourrait peut-être pas finir aussi bien son parcours mais la jument a su garder le cap et passer en tête le poteau d’arrivée devant Freeman de Houelle.

Cette victoire s’accompagne d’un nouveau record de vitesse pour cette épreuve

Flèche Bourbon et Alexandre Abrivard

Victoire ibérique pour Guillermo Sport

C’est une victoire 100% ibérique dans le Prix Albert Viel. Guillermo Sport vient d’offrir la première place d’un Groupe I à son propriétaire, Patrick Joel Pascual Lavanchy au terme d’une course rondement menée. D’abord à l’arrière garde, le fils de Orlando Sport a accéléré pour venir aborder le dernier tournant et placer une nouvelle accélération victorieuse. Il s’agissait de la première course à ce niveau de compétition pour ce cheval. Le pari a été gagnant.

Guillermo Sport et Patrick Joel Pascual Lavanchy
Categories Journée des champions