waldgeist et pc boudot

Waldgeist s’attaque au King Georges V and Queen Elisabeth Qipco Stakes

38 chevaux d’exceptions se présentent à Ascot pour les King Georges V and Queen Elisabeth Stakes le 27 juillet prochain. Soyez prêts !  

La double championne du Qatar Prix arc de Triomphe, Enable présidera ce plateau de stars. Elle sera notamment accompagnée par les derniers vainqueurs du Derby d’Epsom, Masar (2018) et Anthony Van Dick (2019).

Le cheval japonais Cheval Grand qui devrait également participer à cette épreuve, a terminé troisième des deux dernières éditions du Arima Kinen, l’une des plus importantes courses de demi-fond (2.500m) de niveau Groupe 1 sur l’hippodrome de Nakayama au mois de décembre. Lors de sa dernière sortie, le 30 mars dernier, il s’est essayé pour la première fois sur une piste étrangère ; Il est venu affronter Old Persian lors de la Dubaï Sheema Classic (Groupe I) sur l’hippodrome de Meydan (EAU).

Pour rappel, seulement quatre chevaux entraînés par les Japonais ont disputé les King George VI et la reine Elizabeth QIPCO Stakes. Heart’s Cry, père de Cheval Grand, a trouvé la meilleure place en se classant troisième derrière Hurricane Run en 2006. Les autres chevaux japonais étaient Sirius Symboli (1985, 8e) et Air Shakur (2000, 5ème) et Deep Brillante (8ème, 2012).

André Fabre, l’entraîneur d’Hurricane Run, sera représenté par Waldgeist (Galileo). Aujourd’hui âgé de cinq ans, Waldgeist s’est montré à son meilleur niveau lors de sa course de rentrée sur l’hippodrome de ParisLongchamp pour le Prix Ganay (28 avril). L’entraîneur cantilien s’est confié au journaliste du Racing Post, Scott Burton : « Il a 5 ans désormais et je peux le travailler de façon plus poussée, il encaisse mieux. Il faut se souvenir qu’il n’a été battu que d’une petite tête dans le Prix du Jockey Club 2018, où il avait été malheureux et où il aurait dû gagner. Il est donc compétitif sur cette distance. Cela ne lui ouvre pas tant d’options que cela et son principal objectif de l’été pourrait être les King George même si, avant cela, il devrait courir autre chose, probablement le Grand Prix de Saint-Cloud. » Les King George VI and Queen Elizabeth Stakes (Gr1) d’Ascot avaient déjà été envisagés par l’entourage de Waldgeist l’année dernière mais les conditions météorologiques l’ont empêché de faire le voyage jusqu’en Angleterre. Il s’était donc dirigé vers le Grand Prix de Saint-Cloud (Groupe I) qu’il a remporté.

Enable, déjà victorieuse de l’épreuve en 2017 et Sea Of Class pourraient renouer avec les rivalités, après avoir été séparés d’une courte tête également dans le Qatar Prix de l’Arc de Triomphe à ParisLongchamp en octobre 2018. Sea Of Class devrait faire sa réapparition en 2019 à Royal Ascot mertcredi 19 juin dans le Prince Of Wales’s Stakes.

Aidan O’Brien, l’entraîneur irlandais, présenterait en plus d’Anthony Van Dick l’impressionnant Magical, vainqueur de la Tattersalls Gold Cup, et le deuxième des Investec Oaks Pink Dogwood ainsi que Broome, quatrième dans le Derby d’Epsom. Il y a au total 19 participants formés en Irlande dans les potentiels partants puisque Joseph O’Brien a engagé le vainqueur du Derby irlandais 2018, Latrobe.

Aiden O’Brien a présenté quatre gagnants dans King George VI et Queen Elizabeth QIPCO stakes , le dernier en date Highland Reel en 2016.

Le 9 juillet, the British Horseracing Authority (équivalent de France Galop) annoncera la liste des partants probables avec une confirmation 5 jours plus tard. Pour tout entourage voulant supplémenter un cheval, il faudra débourser 80 000£ le lundi 22 juillet.

Categories International