GNT à La Capelle : Chica de Joudes entre dans la danse.

Si le « maillot jaune », Cross Dairpet ainsi que ses principaux poursuivants au classement général feront défaut en Thiérache, le plateau demeure de « premier choix » et le spectacle garanti.

Qualité et … quantité feront « bon ménage » ce mercredi à La Capelle, hôte d’une cinquième étape qui s’annonce « explosive » ! D’autant que les nombreux protagonistes risquent bel et bien de (devoir) jouer des coudes dans la phase finale.

ANALYSE

Pas simple donc de jeter son dévolu sur une candidature en particulier. Cependant, il est bien délicat de ne pas accorder un large crédit à celle de Chica de Joudes (15). Victorieuse à trois reprises au cours de ses quatre plus récentes sorties, celle qui vient de triompher à Vincennes – aux dépens de Delfino et Drôle de Jet – détient une très belle carte à jouer. Sous la poigne de son mentor Alain Laurent, la fille de Jag de Bellouet comptera de fervents supporters.

Découvrant des conditions avantageuses en tête – et « affûté » pour la circonstance – Bachar (8) essaiera de lui donner du fil à retordre. Cheval de train, celui qui n’a trouvé que Derby du Dollar pour le devancer sur l’herbe d’Ecommoy en dernier lieu, s’affiche comme un redoutable adversaire. D’autant que sa prestation, lors de l’étape phocéenne, où il s’intercalait entre Bulle de Laumont et Allégro Nonantais plaide en sa faveur.

Bachar affiche ses prétentions.

Modèle de régularité, Christo (7) a déjà brillé dans le Grand National du Trot… L’an passé plus précisément, à Strasbourg où il s’était efforcé à tenir tête à Ceylan Dairpet. Avant de rendre les armes sans démériter. Depuis, l’élève de Michel Lenoir n’a cessé de collectionner les satisfactions… (re)trouvant même son jour le 31 décembre à Cagnes-sur-Mer. Sur un tracé qu’il apprécie, il retiendra donc l’attention.

Derrière ce trio, les possibilités apparaissent très (trop) nombreuses… Et l’indécision pourrait se traduire par la volonté des turfistes à user du bordereau de combinaisons élargies. Un ticket où ils cocheraient alors Azaro d’Eva (17). Présentée par Jean-Michel Baudouin, il vient de terminer dans le sillage de Looking Superb à Vincennes et effectuera le déplacement dans l’Aisne animé de la farouche volonté de s’illustrer… à nouveau.

Outsiders à l’affût

Mieux vaut s’en méfier à l’image d’ailleurs de Bob (2) au pied du podium lors de ses deux dernières prestations mais dont l’entourage a sollicité les « services » de Franck Nivard. S’il ne dispose pas d’une grande marge de manœuvre, il serait néanmoins imprudent de faire fi des chances du représentant d’Estelle Dessartre.

Le protégé de Sylvain Roger Bad Boy du Dollar (12), excellent finisseur, sera avantagé par le profil du parcours et cherchera à confirmer son retour en forme. A l’affût du moindre faux pas de concurrents en vue, il peut s’immiscer à l’arrivée.

C’est un pari audacieux certes mais amusant. Comme pourrait l’être Apollon de Kacy (16) dont la foi de ses meilleurs titres lui autorise à émettre des prétentions. « Pieds nus », il garde sa chance et complètera notre choix en compagnie de Bacchus d’Ela (5), également sans chaussures et qui vaut bien mieux que ces plus récentes sorties…

PARIER SUR LA COURSE

On récapitule notre pronostic :

CHICA de JOUDES (15) et BACHAR (8) puis Christo (7), Azara d’Eva (17), Bob (2), Bad Boy du Dollar (12), Apollon de Kacy (16) et Bacchus d’Ela (5).

  • Détour de pistes – Grand national des Amateurs – R1C5 – 16h10

Réginald Roten : « Dur d’Oreye (n°15) a une belle carte à jouer. »

Heureux « propriétaire-éleveur » de Dur d’Oreye (n°15), Réginald Roten ne dissimule pas sa « satisfaction » à l’idée d’être associé à son partenaire lors de l’étape du Grand National des Amateurs…

Reginald Rothen

« Cela me trottait depuis quelques temps déjà dans la tête. J’attendais le moment opportun » résume l’intéressé. « J’ai eu la chance de triompher à plusieurs reprises en France mais pour l’heure jamais à Vincennes. J’ai juste réussi à m’octroyer un accessit. » indique celui dont le palmarès mentionne treize succès. Retour victorieux aux balances à Biarritz, Hyères ou bien encore Agen-le Passagee immortalisés par des clichés qui ornent les murs de son bureau.

Agréables sources d’adrénaline dont il s’est volontairement privé durant « près de deux saisons » admet-il. Préférant vivre sa passion pour l’élevage, suivre ses produits, aux côtés de son épouse Brigitte, depuis les tribunes. « Chassez cependant le naturel, il revient au galop. En ce qui me concerne, c’est au trot » lâche en souriant l’homme de 62 ans. Qui trépigne d’impatience d’en découdre…

Placé dans du coton

Réginald Roten entend se faire plaisir « avant toute chose » au sulky de « son » Dur d’Oreye. « Il n’a pas été revu en compétition depuis sa deuxième du Croisé-Laroche, derrière Dilemme Angèle, le 8 octobre. Sa préparation a été contrariée à deux reprises. Dans un premier temps, il laissait apparaître des ennuis respiratoires. Ensuite, il s’était donné malencontreusement un coup. Tout est rentré dans l’ordre. »

Estimé… et placé dans du coton, le fils de Queso Manchego aura cependant à cœur de faire une tonitruante entrée dans ce tournoi. « Tout semble réuni pour l’espérer. Il affronte ses aînés et bénéficie de conditions très avantageuses. Nous le présenterons d’ailleurs « pieds nus ». De condition il me semble bien mais la compétition ne se remplace pas. Il risque peut-être de manquer un petit quelque chose dans la phase finale. Quoiqu’il en soit, je resterai poli envers lui. Déjà parce qu’il m’apporte énormément de satisfactions, ensuite il découvrira d’autres opportunités de s’illustrer… »

A Reims ou Mauquenchy, autres échéances de ce GNA ? « Elles sont effectivement cochées sur son carnet de route. Ces rendez-vous pourraient ainsi valider une participation à la Finale de Vincennes. Toutefois, l’avenir définira son programme. Il est à mon sens en retard de gains » explique Réginald Roten. Se référant à un coup d’éclat caennais qu’il avait réalisé l’été passé sur le pied de 12 et fractions.

Comprenez donc … que cette escapade à La Capelle conditionnera « un ti peu » le futur proche de Dur d’Oreye. Qui en accomplissant (déjà) une belle performance ce mercredi apportera du baume au cœur à son mentor Rick Depuydt, « actuellement souffrant »

PARIER SUR LA COURSE

  • Un peu d’histoire

C’est au mois de mars que la caravane du Grand National du Trot avait posé ses valises en Thiérache l’an passé. Avait également offert à…Cleangame de débuter sa chevauchée fantastique. En toute quiétude, le néo-pensionnaire de Jean-Michel Bazire éclaboussait le GNT de sa supériorité. Dans son ombre, Captain Sparrow – relayé à un tour du but par le futur lauréat – conservait alors une facile deuxième place. Tandis que Balando, rapproché depuis en face, soutenait durablement son effort afin de subtiliser le second accessit. Tenace, Blooma d’Héripré terminait en tête des battus après avoir progressé depuis en face et résistait courageusement à la bonne fin de course de l’attentiste Amour du Loup.

CLASSEMENTS

  • Grand National « Chevaux »

 1. Cross Dairpet 17 points (3 participations)

 2. Bleu Ciel, Bulle de Laumont, Colt des Essart, Dream de Lasserie 15 points

 6. Verika Dairpet 12 points (2 participations)

 7. Allegro Nonantais (2 participations), Cadix, Bachar, Ceylan Dairpet, Cap de Narmont 10 points

12. Diégo du Guellier, Canular 8 points

  • Grand National « Drivers »

1. Franck Nivard 17 points (3 participations)

2. Adrien Lamy 16 points (2)

4. Mickaël Cormy (3), Stéphane Cingland, François Lagadeuc 15 points

7. Tony Le Beller 14 points (2)

8. Jean Boillereau 11 points (2)

  • Grand National « Jockeys »

1. Eric Raffin 33 points (3 participations)

2. Alexandre Abrivard, Anthony Tintillet, Adrien Lamy, Cédric Terry 15 points

6. Florian Desmigneux (2 participations) 11 points

7. Anthony Barrier 10 points

8. Matthieu Mottier 9 points (2)

  • Grand National « Amateurs »

1. Dimitri Crespel 20 points (2 participations)

2. Sophie Blanchetière, Jérôme Xavier Maillard, Virginie Boudier-Cormy 15 points

5. Guillaume Renard 14 points (2)

6. Martine Callier, Nadine Desprez 10 points

8. D Bouyne, Nathalie Godey, Kassandra Fresneau 8 points

La Capelle, mode d’emploi

Accès à l’hippodrome

Fondée en 1874, la société des courses de La Capelle organise régulièrement des « évènements » sur cet hippodrome situé en Thiérache. Outre l’étape du Grand National du Trot – compétition « itinérante » qu’elle accueille à tour de rôle avec Amiens et Le Croisé-Laroche -, elle propose le Trot à Grande Vitesse le premier dimanche du mois de juillet. Un rendez-vous qu’un certain… Bold Eagle s’est fait un plaisir de marquer de son empreinte en 2018.

Disposant d’une piste de 1.609 m en pouzzolane, « tourniquet » unique en Europe, La Capelle s’affiche comme l’un des hauts lieux hippique du Nord de la France.

Plan d’accès à l’hippodrome de La Capelle

Categories Grand National du Trot