3e étape du GNT à Lyon La Soie

Ils ne seront que quatorze à prétendre au succès au terme de 3.250 mètres d’effort sur le tracé spécifique de « La Soie ». Un petit peloton certes mais une épreuve qui ne manquera pas cependant de saveur, tant les possibilités apparaissent nombreuses…

En l’absence de Bleu Ciel et Bulle de Laumont – respectivement lauréats à Amiens et Marseille-Borély – un autre maillot sera donc décerné en cité des Gones.

Colt des Essarts, « La Soie » dans le viseur !

Victorieux à deux reprises cette année, sur la cendrée de Vincennes, Colt des Essarts (6) demeure sur une encourageante prestation à Lisieux, où il terminait en tête des battus d’un tournoi alors « épinglé » par Cadet Joyeux. Compétition que le représentant de Rodolphe Lagadeuc avait cependant disputé avec ses « chaussures », ce qui ne sera pas le cas mercredi. Dès lors, sa chance est évidente !

Les « maillots jaunes » font défaut.

Très actif durant la précédente édition (trois victoires et deux accessits), Ceylan Dairpet (12) semble déterminé à vouloir se reprendre au jeu. A créditer d’une probante réapparition à Vincennes, le fils d’‘Ouragan de Celland a fait de cette étape lyonnaise un objectif. « Pieds nus » et malgré son handicap initial, le sous-estimer serait audacieux. Dur à l’effort, il conduira l’opposition en compagnie de Câlin de Morge (13) dauphin d’Abydos du Vivier à Paris à la mi-janvier et dont la plus récente sortie incite à la prudence. Entre les mains de Franck Nivard, ce redoutable finisseur est (parfaitement) capable de s’illustrer.

Estimée par son entourage, Eclipse Danica (7) se recommande d’un franc succès dans le Prix Jean Le Gonidec. Un « groupe II » où elle devançait entre autress Estola et Extra Light. Moins « tranchante » depuis, elle bénéficie de conditions avantageuses au premier poteau et cherchera à en profiter.

Les outsiders feront légion dans cette étape : Cyriel d’Atom (5) qui ne semble avoir apprécié le tracé amiénois mérite d’être repris. Déferré des quatre pieds et entre les mains d’un Eric Raffin qui le connaît sur le bout des sabots, il peut jouer les trouble-fêtes, tout en séduisant les amateurs de paris amusants. Au même titre d’ailleurs que Beach Julry (8) jument de train et dont les premiers pas à La Soie seront à suivre avec grand intérêt. Dans l’ombre de Braquo notamment durant le meeting hivernal, elle est capable d’aller loin, très loin.

Câlin de Morge (13) peut s’illustrer.

Il retiendra notre attention à l’instar de Blues des Landiers (11) infatigable compétiteur… Intercalé entre Aubrion du Gers et Cliff du Pommereux mi-mars à Caen, il n’a pas à rougir de sa dernière prestation à Angers. Face à une telle adversité, il est légitime de lui accorder du crédit. Il viendra donc avec Vérika Dairpet (2) « mémère courage » qui évoluera dans son jardin. Bien qu’elle monte sensiblement de catégorie, elle guettera le moindre faux pas de concurrents en vue.

  • Notre choix

COLT des ESSARTS (6) et CEYLAND DAIRPET (12) puis Câlin de Morge (13), Eclipse Danica (7), Cyriel d’Atom (5), Beach Julry (8), Blues des Landiers (11) et Vérika Dairpet (2).

PARIER SUR LA COURSE >

  • Côté animation…

A l’image des deux précédentes étapes, le car-podium PMU – Paris Turf fera escale à Lyon et proposera le désormais traditionnel Quiz. Dans le même temps, « Kelly Podrome » et « Super-Dada » proposeront un sympathique jeu de pistes. Dans la peau d’un journaliste (en herbe), les plus jeunes seront encouragés à participer à une agréable initiative ludique et pédagogique. Qui les emmènera aux quatre coins de l’hippodrome.

  • Un peu d’histoire

La saison passée, à pareille époque, Colonel Bond était parvenu à mettre… « aux ordres » le peloton pour s’imposer avec la complicité de Pierre Vercruysse. A l’issue d’une belle empoignade, le représentant de Jean-Pierre Ensch disposait alors de Cavalleria. Tandis qu’Africain, rapidement remarqué sur une troisième ligne, terminait très convenablement afin d’arracher le second accessit à Avrik de Guez, à créditer d’une belle fin de courses après avoir tardé à trouver l’ouverture. Ayant quitté les derniers rangs en face, Balbir faisait alors illusion pour un meilleur classement avant de continuer à son rythme, courageusement.

Le classement après la 2e étape 

  • Grand National « Chevaux »

1. Bleu Ciel, Bulle de Laumont 15 points

3. Allegro Nonantais (2 participations), Cadix, Bachar 10 points

6. Diégo du Guellier 8 points

  • Grand National « Drivers »

1. Stéphane Cingland, Adrien Lamy 15 points

3. Alain Laurent, Emmanuel Allard 10 points

5. Matthieu Mottier, Franck Jamard 8 points

  • Grand National « Jockeys »

1. Eric Raffin 23 points (2 participations)

2. Alexandre Abrivard 15 points

3. Florian Desmigneux, Anthony Barrier 10 points

5. Matthieu Mottier 8 points

  • Grand National « Amateurs »

1. Sophie Blanchetière, Dimitri Crespel 15 points

3. Martine Callier, Guillaume Renard 10 points

5. Nathalie Godey, Kassandra Fresneau 8 points

Lyon La Soie, mode d’emploi

Accès à l’hippodrome

L’hippodrome pluri-disciplinaire se situe 1 avenue de Bohlen à Vaux-en-Velin. La piste de trot est de 1.200 m avec une ligne droite de 380 m.

Venir en voiture : A 15 mn du centre de Lyon, sortie « Décines – La Soie » en arrivant de la rocade Sortie La Soie : en venant du périphérique Est. Parking gratuit du centre commercial (1800 places disponibles)

Venir en transport en commun, métro, tram ou bus : Métro Ligne A ou Tramway T13, arrêt « Vaulx en Velin La Soie ». Des navettes sont ensuite proposées entre la sortie du métro/tram et l’hippodrome.

Venir en train : Gare Lyon Part Dieu.

Venir en avion : Aéroport Lyon Satolas puis 20 mn en taxi.

Plus d’info : 04 72 81 23 70 (secrétariat)

Categories Grand National du Trot