Grand Prix de Paris : qui remportera le marathon de Vincennes ?

Disputé sur 4150 mètres, le Prix de Paris est l’un des derniers rendez-vous prestigieux du meeting d’hiver et l’un des plus particuliers. En effet, ce Groupe I est l’une des 4 épreuves françaises disputées sur une distance supérieure à 4000 mètres.

Un véritable marathon qui se révèle souvent comme étant une course plutôt tactique puisque l’on peut y pratiquer la course d’attente ou au contraire tenter d’attaquer pour prendre le large. Les chevaux étant les plus « frais » sont souvent les plus performants car le meeting d’hiver peut avoir été long pour certains d’entre eux. Enfin, il s’agit souvent d’une course où les drivers ont beaucoup d’importance car le sang froid et la prise de décision rapide sont impératifs.

Alors, qui peut tirer son épingle du jeu, parmi les 12 partants définitifs ?

Looking Superb (n°2) et Belina Josselyn (n°12), qui ont tout deux été disqualifiés en début de parcours du Prix de France, ont une belle revanche à prendre. Ils auront la fraîcheur nécessaire pour en découdre dans cette épreuve et leur entraîneur, JMB, n’a pas fini de vouloir briller cet hiver sur la cendrée de Vincennes.

Carat Williams (n°9) qui a réalisé un excellent meeting derrière les intouchables Bélina, Readly, Davidson et consorts, a également repris de la fraîcheur depuis sa participation au Prix d’Amérique. Quatrième de cette épreuve l’an passé, c’est un prétendant au podium.

Troisième du Grand Prix de Bourgogne, septième du Grand Prix d’Amérique puis 2e du Grand Prix de France, Uza Josselyn (n°10) n’est pas forcément sur son terrain de prédilection puisqu’elle est meilleure sur courte distance. Néanmoins son état de forme est intact et son entraîneur ne la présente pas sans ambitions.

Tony Gio (n°6) vient de se classer 2e du Prix de la Marne et peut prétendre à un bon classement dans ce marathon puisqu’il a déjà très bien fait sur des longues distances, comme sa 2e place dans le Prix de Buenos Aires en 2018. Méfiance !

Bahia Quesnot (n°5) et Cash Gamble (n°7) auront leur mot à dire pour les places, au vu de leurs meetings respectifs.

PARIER SUR LA COURSE

Portrait Robot du vainqueur du Prix de Paris 

En passant en revue les dix dernières éditions du Grand Prix de Paris, nous avons tenté de dresser le portrait robot de son vainqueur. Résultat des investigations : Looking Superb (n°2) est le trotteur qui correspond le mieux à ce portrait : mâle de 6 ans, entraîné par un français (JMB bien sûr !), déferré des 4 pieds et deuxième du Grand Prix d’amérique. Le fils d’Orlando Vici coche de nombreuses cases et pourrait bien faire mouche dans ce Groupe I !

Et n’oubliez pas, le e-Pick5 est boosté de 10.000€ :

Categories Trot