Trois chevaux et les autres dans le Grand Prix d’Amérique ?

La 98ème édition du Grand Prix d’Amérique se disputera dimanche 27 janvier sur l’hippodrome de Vincennes. 18 concurrents s’affronteront sur une distance de 2.700 mètres pour obtenir les 405.000 euros promis au vainqueur. Cette épreuve est considérée comme l’une des plus belles courses de trot au monde. Cette année, la qualité des chevaux ne manque pas avec la présence du tenant du titre Readly Express, du double lauréat Bold Eagle et de Belina Josselyn. Quels sont les atouts de ces champions ?

Readly Express en route vers le doublé ?

Il est tout simplement le tenant du titre de la course. Le Suédois Readly Express est à la quête de son deuxième Grand Prix d’Amérique. Lors des préparatoires, le mâle de sept ans a été battu au sprint par Bold Eagle dans le Prix de Bourgogne. Dans le Prix de Belgique, le pensionnaire de Timo Nurmos a terminé cinquième, sans avoir véritablement forcé. Son entourage était satisfait de cette course et l’estime en aussi bonne forme que l’an passé. Readly Express sera associé à Bjorn Goop, l’un des meilleurs drivers au monde, et sera déferré des quatre pieds pour maximiser ses chances de succès. Dans cette configuration, il n’a jamais été battu sur 2.700 mètres à Vincennes.

Bold Eagle veut retrouver sa couronne

Le champion Bold Eagle veut obtenir son troisième sacre dans le Grand Prix d’Amérique. Battu l’année dernière par Readly Express, le champion Français a une belle occasion de retrouver son sceptre. Lors des deux premières préparatoires, le pensionnaire de Sébastien Guarato ne s’est pas montré à son avantage. Mais dans le Prix de Bourgogne, il a reglé au sprint le Suédois. L’entraîneur s’est confié à nos confrères d’Equidia expliquant que la neige n’a pas perturbé la préparation du cheval.

Belina Josselyn prête à être sacrée

Belina Josselyn a été la meilleure impression lors des préparatoires au Grand Prix d’Amérique. La jument entraînée par Jean-Michel Bazire n’a cessé de hausser son niveau. Lauréate puis disqualifiée pour avoir gênée un adversaire dans le Grand Prix de Belgique, Belina Josselyn semble prête à être sacrée dans le Grand Prix d’Amérique. Deuxième en 2017 et quatrième lors de la dernière édition, elle sera associée à Jean-Michel Bazire qui a déjà remporté trois fois cette épreuve.

 

Bird Parker au top, Propulsion dans l’incertitude

Néanmoins, il ne faudra pas oublier les autres concurrents présents dans la course. Très régulier durant les préparatoires, Bird Parker a remporté le Grand Prix de Belgique après la disqualification de Belina Josselyn. Non placé et sixième des deux dernières éditions, il peut intégrer le podium. Propulsion sera également de la partie. Le pensionnaire de Daniel Reden n’a pas couru en France depuis le Prix de France en février 2018. Le quatrième en 2017 et troisième en 2018 a connu une préparation perturbée. Son entraîneur a malgré tout annoncé que le cheval sera à 100% de ses capacités. Pour finir, Davidson du Pont a remporté haut la main le Grand Prix de Bretagne. Le second atout de Jean-Michel Bazire sera associé à Franck Ouvrie. Statistique intéressante, Davidson du Pont n’a jamais été battu déferré des quatre pieds en trois courses.

Categories Trot