Les tops/flops des préparatoires au Prix d’Amérique

Fin des préparatoires du Grand Prix d’Amérique, le débriefing peut débuter. Après la disqualification de Bélina Josselyn dans le Grand Prix de Belgique, Bird Parker a remporté la course. À moins de deux semaines de la belle dimanche 27 janvier, quels sont les enseignements à tirer ? Voici les tops et les flops des préparatoires :

Les teams Bazire et Guarato au top

Jean-Michel Bazire aura probablement trois pensionnaires dans le Grand Prix d’Amérique. Il se mettra au sulky de Belina Josselyn. Vainqueur puis disqualifiée du Grand Prix de Belgique, la femelle de huit ans multiplie les bonnes impressions dans les préparatoires. Qualifiée avec sa deuxième place dans le Prix du Bourbonnais, elle était dernière avant d’entamer la ligne droite et a fini à la vitesse du vent. Par la suite sixième du Prix de Bourgogne, elle avait ce jour-là couru à l’extérieur durant toute l’épreuve, terminant sixième près des premiers.
Davidson du Pont est la deuxième belle impression. Très convaincant vainqueur du Prix de Bretagne, Davidson du Pont a fait plier Bold Eagle. Par la suite, il a été drivé par Franck Ouvrie. Deuxième du Prix du Ténor de Baune, il avait des fers sous les pieds, ce qui ne sera pas le cas lors de la belle. Dans le Grand Prix de Belgique, il a terminé neuvième sans forcer, en donnant l’impression d’en avoir sous le pied.

Sébastien Guarato n’aura pas moins de cinq partants lors du Prix d’Amérique. La petite surprise Eridan a fait une fantastique impression dans le Critérium Continental. Vainqueur, il a terminé à une drôle de vitesse. Quatrième du Grand Prix de Belgique, il a prouvé qu’il pouvait tenir sur les longues distances. Encore incertain de disputer la belle, Eridan en a les capacités en courant derrière les premiers. Bold Eagle a rassuré dans le Prix de Bourgogne. Lauréat en devançant facilement Readly Express, il a fait taire ses détracteurs. Il sera le favori et part en quête de son troisième sacre.

Briac Dark incertain pour le Prix d’Amérique

Difficile de trouver un flop durant ces préparatoires. Néanmoins, un cheval n’est pas sûr de participer au Prix d’Amérique. Briac Dark n‘a pu faire mieux que cinquième à deux reprises. Le pensionnaire de Thierry Duvaldestin a semblé manquer de condition dans le Prix de Bretagne (sixième). Il devrait courir le Prix de Cornulier, plus belle course au monde au trot monté. En cas de succès, les portes de l’Amérique s’ouvriraient.

Uza Josselyn a montré ses limites sur les longues distances. Qualifiée dans le Prix de Bourgogne avec une troisième place, la représente de la Suisse n’a pas semblé au mieux dans les autres préparatoires. Disqualifiée, septième et sixième, Uza Josselyn devra faire beaucoup mieux pour participer à l’emballage final du Grand Prix d’Amérique.

Les autres tops :
– Bird Parker
– Delia du Pommereux

Les autres flops :
– Valko Jenilat
– Billie de Montfort
– Charly du Noyer

Categories Grands Prix Prix d'Amérique 2020