Grand Prix de Bretagne : Davidson du Pont, Easy Rider !!

Born to Be Wild (né pour être sauvage), la chanson rendue célèbre par le film Easy Rider est un hymne à la liberté et à l’aventure de trois motards à travers les Etats-Unis. Depuis dimanche, Jean-Michel Bazire peut la fredonner au sulky de Davidson du Pont, impérial dans le Grand Prix de Bretagne, la première étape qualificative au Grand Prix d’Amérique.

Une victoire construite à la manière des grosses cylindrées. Davidson du Pont a entamé son effort, en troisième épaisseur à 1000 mètres de l’arrivée. Dans le dernier tournant, Jean-Michel Bazire temporise, il sait que son champion n’est pas un gros vireur , il décide de lui déboucher les oreilles pour le retendre et donner le coup de rein nécessaire dans la ligne droite, synonyme de succès et de qualification directe pour la belle. Jean-Michel Bazire n’est pas seulement un driver et un metteur au point d’exception, il sait lire le programme des courses et il sait faire le papier. Le Grand prix de Bretagne n’était pas sur sa feuille de route mais le succès tend toujours les bras aux audacieux.

Sa dauphine Délia du Pommereux confirme qu’elle a tout d’une grande. Le nouveau duo qu’elle forme avec Damien Bonne est d’enfer. Une étoile est née.

Dernier qualifié, Bird Parker effectuait sa rentrée. Il n’est pas fait du même bois que les autres. Fautif après cent mètres de course, le protégé de Philippe Allaire  a passé le peloton en revue pour prendre les choses en main. Il n’a demandé à souffler que dans les cent derniers mètres. Performance d’un géant !

Dans le clan de l’entourage de Bold Eagle qui échoue au pied du podium, c’est la consternation. Le grand favori avait un appétit de moineau. Franck Nivard, son pilote, a calqué sa course sur Davidson du Pont. Dans le dernier virage, il est prêt à fondre sur sa proie mais Bold a du plomb dans l’aile, incapable d’accélérer comme à ses plus beaux jours. Après la course, il se murmure dans les écuries, que le champion de Pierre Pilarski a souffert d’un hématome la semaine précédent la course…

Un nouveau vent de liberté souffle cet hiver sur la piste de Vincennes hippodrome de Paris, celle d’une génération née pour gagner… Born to Win !

Arrivée définitive : 3-5-14-15-10

Découvrez le replay de la course sur le sulky de Bold Eagle, réalisé avec l’application PMU Tracking :

 

Categories Prix d'Amérique 2020 Trot