Grand prix de Bretagne : le début de la course aux points

Imaginez un poste de douane installé  après le poteau d’arrivée de Vincennes hippodrome de Paris pour tamponner ce dimanche  les passeports des trois premiers du grand prix de Bretagne. C’est une image qui pourrait inspirer le célèbre dessinateur des courses , Joyeux mais dans les faits, c’est la règle de quatre des six épreuves qualificatives, appelés plus communément les 4 B, pour le grand prix d’Amérique et au delà des calculs, pour les …. concurrents c’est la meilleure façon d’évacuer la pression d’entrée de jeu et de préparer sereinement la finale.

La sérénité, c’est justement l’état d’esprit dans le clan du 15 Bold Eagle. Sa préparation n’a souffert d’aucun contre-temps. Oublié sa campagne de Russie de l’hiver dernier , objectif , la conquête de l”Amérique . Une  victoire dans le grand prix de Bretagne sonnerait la fin de la récréation pour ses adversaires.

Son entraîneur, Sébastien Guarato a deux autres atouts dans sa manche avec le tenant du titre, le 11 Valko Jenilat qui n’a pas fait l’école buissonnière dans le tour européen du trotteur français et le 10Carat Williams, deuxième d’un très grand Traders dans le prix des Cévennes.

Auteur d’une bonne rentrée à Caen, la comtesse de Jean-Michel Bazire, le 13  Belina Josselyn peaufine sa préparation  mais Le multiple sulky d’or a choisi de driver  le 3 Davidson du Pont , la révélation de l’année auréolé des 3 victoires de groupe 1. Munie de sa calculette, il a fait les comptes, autant se qualifier directement en prenant l’une des trois premières places que tout jouer sur un coup de dés dans le prix Ténor du Baune qui offre un seul visa pour l’Amérique à  son vainqueur.

Pas revu depuis sa deuxième place dans le prix d’été , Le 14 Bird Parker remet son bleu de chauffe sans compter sur le  7 Briac Dark qui a beaucoup plu à son driver , Matthieu Abrivard pour sa rentrée dans le prix des Cévennes.

Et si la mariée était en rouge et noir comme les couleurs de la casaque du 5 Délia du Pommereux, tombeur de Davidson du Pont dans le prix Marcel Laurent ? Dans la fable du lièvre et la tortue, Jean de la Fontaine  n’écrivait-il pas que rien ne sert de courir, il faut partir à point…

Categories Prix de Bretagne