The Emirates poule d’essai des pouliches et des poulains : Cocorico

Le nouvel écrin de ParisLongchamp est le théâtre, ce dimanche, du coup d’envoi du championnat Epiqe Séries avec les deux premiers étapes réservées à la génération des 3 ans, The Emirates poule d’essai des poulains et des pouliches. Deux éléments à prendre en considération pour vos jeux, ces épreuves se disputeront pour la première fois sur la moyenne piste et les derniers bulletins météorologiques annoncent des poules mouillées !

 

The Emirates poule d’essai des poulains : Comme deux coqs en pâte

Dans le prix de Fontainebleau, Wootton (8) et Olmedo (1) se sont livrés à un somptueux mano à mano (on en a encore la chair de poule) dans la ligne droite qui a tourné à l’avantage du protégé d’Henri-Alex Pantall, toujours invaincu en trois sorties mais Jean-Claude Rouget ,tenant du titre avec Brametot ,a annoncé la couleur, Olmedo va monter en condition sur cette sortie.

Dice roll (2), lauréat pour sa rentrée du prix Djebel, tentera de profiter de la défaillance des deux duettistes. Son entraîneur Fabrice Chappet avait créé la sensation l’an dernier avec Précieuse dans la poule d’essai des pouliches. Parmi les visiteurs, l’irlandais Aidan o’Brien, vainqueur à quatre reprises des  poules d’essai des poulains, délègue l’expérimenté Us Navy Flag (4) qui a déjà inscrit  deux victoires de groupe 1 à son palmarès.

Louis d’or (6), 3 ème du prix de Fontainebleau et Francesco béré (10), qui peut se targuer d’avoir devancé Intellogent, le lauréat  du prix de Guiche, ont les moyens de venir brouiller les cartes… quand les poules auront des dents.

 

The Emirates poule d’essai des pouliches : Musis Amica, la poule aux oeufs d’or ?

Et si ce 13 mai  était la saint Barzalona ? Après Wootton, le jockey de la casaque Godolphin , peut compter sur Musis amica (8) pour vivre un long dimanche de fiançailles.

Dans le prix de la Grotte, son changement de vitesse à deux cent mètres de l’arrivée à impressionné tous les observateurs. Dans le rond de présentation, son mentor André Fabre a même esquissé un sourire, un signe qui en dit long sur l’estime qu’il lui porte.

L’entraîneur cantilien pourra aussi compter sur Wind chimes (5) invaincue en 2017. Sa rentrée dans une course sans train est meilleure que ne l’indique son classement .

Parmi les demoiselles d’honneur invitées à la noce, deux candidates ont joué les filles de l’air dans des épreuves de groupe , Barkaa (14) n’a pas fait dans la dentelle dans le prix Vanteaux en laissant sa dauphine à quatre longueurs et Cœur de beauté (1) vendue à Teruya Yoshida, a franchi un palier en s’imposant dans le prix Imprudence devant Zonza (9).

Sea Prose (11), deuxième du prix de la Grotte, et Polydream (13) pas revu depuis le prix Marcel Boussac au mois d’octobre devront sortir le grand jeu pour offrir un premier succès dans ce groupe 1 à leur entraîneur Freddy Head.

Qui sera la plus belle pour aller gagner ? Réponse à 16h15.

Categories Grands Prix