Double dose Epiqe Series dimanche à Vincennes !

Dimanche 24 décembre, l’hippodrome de Vincennes accueille deux étapes EpiqE Series : le Critérium Continental et le Prix Ténor de Baune ! Chacune de ces épreuves offre un ticket d’entrée pour le Grand Prix d’Amérique.

Prix Ténor de Baune  – R1C6 – un casting de rêve !

Ce Groupe II international a finalement été choisi pour être support du e-Quinté+ et on comprend pourquoi ! En effet, c’est un magnifique plateau qui nous est offert avec des chevaux étrangers ambitieux et des français de grande classe.

Readly Express (n°13) : il reste sur 12 victoires consécutives et s’annonce redoutable. Un favori en puissance, d’autant qu’il est associé à Björn Goop.

Twiter Bi (n°14) : 3e du Prix d’Eté en septembre à Vincennes, il a ensuite fait sien l’International Trot de Yonkers. Il est confié à Alexandre Abrivard.

Treasure Kronos (n°8) : grande lauréate du Critérium Continental l’an passé, elle vient de très bien courir dans le Prix Marcel Laurent. Méfiance…

Wild Honey ( n°15) : la plus riche du lot a fait sa rentrée dans le Prix de Bourbonnais et devrait avoir progressé là dessus.

Tobin Kronos (n°3) : deuxième du Grand Prix de l’UET en 2016 derrière Twister Bi, il s’est bien comporté à Vincennes la semaine dernière et tentera le tout pour le tout.

 

Cobra Bleu (n°7) : après plus de 10 mois d’absence, il a trois parcours dans les jambes et peut désormais viser le podium.

Carat Williams (n°12) : après avoir enchaîné 6 victoires consécutives, il a un peu déçu dans le Prix du Bourbonnais et tentera de se racheter.

Traders (n°4) : 4e du Prix Doynel de St Quentin devant Cobra Bleu, on attend de lui une meilleure performance cette fois-ci.

JE TELECHARGE MON INVITATION.

 

Critérium Continental – R1C5 – Django Riff invincible ?

Django Riff (n°7) : vainqueur du Prix Octave Douesnel, la dernière préparatoire, il aura encore de très nombreux supporters.

Dijon (n°8) : l’opposition est relevée mais ce pensionnaire de Romain Derieux est très à l’aise sur les parcours de vitesse.

Makethemark (n°13) : ce fils de Maharajah est un véritable spécialiste des parcours de vitesse et s’est classé 2e de la Breeders’ Crown en novembre en Suède.

Dreammoko (n°1) : très doué comme son fabuleux papa Timoko, ce pensionnaire de Richard Westerink peut avoir des ambitions, notamment aux vues de sa récente campagne européenne.

Urlo Dei Venti (n°2) : 3e du Prix Marcel Laurent pour sa 3e sortie en France, il vaut mieux s’en méfier d’autant qu’il possède la meilleure réduction kilométrique.

JE TELECHARGE MON INVITATION.

Categories Grands Prix