Grand Prix de France : à l’assaut de la revanche du Prix d’Amérique !

Dimanche 12 février, 15 jours après le sacre de Bold Eagle dans la course reine, le Grand Prix de France se dispute à Vincennes sur 2100 mètres, départ à l’autostart.

N°4 – Bold Eagle (n°4) invincible ?

Le tenant du titre tente le doublé dans ce Groupe I de vitesse considéré comme la revanche du Prix d’Amérique dont il est déjà double lauréat. Il semble encore une fois que le protégé de Sébastien Guarato soit capable de mettre tout le monde d’accord. Avec son numéro 4 derrière la voiture et son fidèle Francky au sulky, il s’annonce redoutable.

N°10 – Propulsion, le challenger idéal ?

Quatrième du Prix d’Amérique où il n’a pas eu toutes ses aises dans la phase finale, le protégé de Daniel Reden a en effet une belle revanche à prendre. Véritable spécialiste des parcours de vitesse, ce fils de l’américain Muscle Hill pourra certainement exprimer tout son potentiel à l’occasion de ce Groupe I. Son entraîneur n’a pas caché ses ambitions…

N°2 – Anna Mix, si elle est décidée…

Cette jument caractérielle a déçu son entourage en ne voulant pas prendre le départ du Prix d’Amérique Opodo. Exclue des compétitions dont le départ est donné à la volte, elle peut néanmoins participer aux départs lancés, ce qui sera le cas ce dimanche. Une chose est sûre : si elle s’élance, elle peut faire très mal.

N°3 – Lionel, l’adversaire favori de Bold !

Troisième du Prix d’Amérique et tombeur de Bold Eagle l’an dernier dans le Prix de Paris, Lionel est son meilleur ennemi ! Encore une fois, avec sa classe, son bon numéro derrière la voiture et sa forme actuelle, ce fils de Look de Star vendra chèrement ses chances.

N°6 – L’ogre Timoko peut se racheter.

Après un Prix d’Amérique manqué, le chouchou du sud ouest est de retour sur un parcours qu’il affectionne particulièrement. Sur les pistes depuis l’âge de deux ans, le protégé de Richard Westerink n’a plus rien à prouver et le podium est bien sûr à sa portée.

N°5 – Voltigeur de Myrt, en amateur de vitesse

Troisième de ce Groupe I l’an passé, Voltigeur de Myrt, qui a réalisé un bon meeting d’hiver, face aux meilleurs, voudrait faire au moins aussi bien. Il aura l’avantage de retrouver un parcours de vitesse où il avait remporté le Prix René Ballière en 2015.

N°9 – le retour d’Un Mec !

Pas revu depuis son succès de Groupe II acquis à Cagnes-sur-Mer fin août, Un Mec d’Héripré fera son grand retour à Vincennes ce dimanche. Même s’il sera certainement en manque de condition, il sera intéressant de l’observer en vue de sa future participation au Critérium de Vitesse de Cagnes.

N°8 et n°10 – Wild et Call Me, deux Reden qui peuvent surprendre.

Ces deux-là, on a pu s’en apercevoir durant le meeting, ne manquent pas de moyens ni de classe. La 1ère avait crevé l’écran dans le Prix de Belgique et le 2e a fini 6e du Prix d’Amérique. A suivre donc car les places seront disputées !

VOIR TOUS LES PARTANTS DE CE GROUPE I

Categories Grands Prix