Revue d’écurie chez Guillaume Nicot

Fils d’entraîneur, ce jeune professionnel s’est d’abord fait connaître dans la colonne « gentlemen-riders » (amateurs) avant de suivre les traces de son père, Patrick, en 2009. Après avoir exercé sur l’Ile de Ré, à Deauville (pour une courte séquence), en Anjou (pendant deux-trois ans), Guillaume Nicot est revenu à la case départ où il tire le meilleur parti possible de son petit effectif de quatre chevaux de plat (dont trois ont gagné l’an passé). Ses quatre représentants seront en lice ce mercredi à Pau et pourraient permettre à leur mentor d’entamer 2017 du bon pied.

Louvain, hongre 8 ans :

« Il est engagé mercredi à Pau dans le Prix du Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques. Il vient de terminer deuxième à ce niveau et sur cette piste qu’il apprécie. Logiquement, il sera monté près de la tête. Nous visons un nouveau podium. »

Indian Miss, femelle 11 ans :

« Elle prendra part au Prix de Maucor mercredi à Pau. Il s’agit de son avant-dernière sortie en compétition. Elle deviendra ensuite poulinière. Lors de sa sortie précédente, elle a longtemps lutté pour un meilleur classement. Elle sera montée près des chevaux de tête en étant cachée de préférence. Ce qui n’était pas le cas en dernier lieu. J’espère une bonne performance de sa part. »

Ruby Wedding, femelle 7 ans :

« Elle n’a pas mal couru en dernier lieu et va prendre part à la même course qu’Indian Miss. Ma principale réserve en ce qui la concerne est liée à la distance proposée dans ce handicap (1 500 mètres). Elle offre de meilleures garanties sur plus court, ce qui m’empêche d’être totalement optimiste. Néanmoins, elle n’est pas incapable de s’illustrer. »

L’Ami Gaby, hongre 10 ans :

« Il va prochainement partir à la retraite. Imprévisible, il a parfois du mal à sortir des stalles de départ, ce qui a été le cas en dernier lieu. C’est dommage parce qu’il a vraiment très bien fini à cette occasion. »

Categories Galop Revue d'écurie