Revue d’écurie chez Daniel Béthouart

Il y a trente ans, en 1986, Daniel Béthouart remportait son premier Groupe I, le Critérium des 4 Ans, par l’intermédiaire du champion Quadrophénio. Sept ans plus tard, c’est Charmeuse Bégonia qui lui permettait de connaître la consécration au plus haut niveau (Prix de Vincennes) avant que Scoop d’Yvel ne lui apporte un troisième succès classique en s’imposant dans le Critérium des 5 Ans en 2011. On le voit, le Mayennais a toujours eu sous sa coupe de très bons chevaux. Installé depuis plusieurs décennies à Changé, à proximité de Laval, l’actuel entraîneur de l’excellent Alpha Saltor, récent troisième au niveau Groupe II, prend également chaque année ses quartiers d’hiver à Grosbois. Il se confie sur plusieurs sujets de l’écurie appelés à en découdre dans les jours à venir.

Delphes d’Ariane, femelle 3 ans : « C’est une pouliche que j’estime. Elle a bien travaillé sous la selle à la maison récemment. Elle va être de retour dans cette spécialité, mardi, à Vincennes. Je vous conseille de prendre en compte sa candidature. »

Crack d’Ariane, hongre 4 ans : « Le poulain aurait gagné en dernier lieu s’il n’avait commis une faute dans le dernier tournant. Cette sortie était excellente. Il devrait être encore mieux sur la grande piste. J’en attend une confirmation mardi à Vincennes. »

 Douce Gergauderie, femelle 3 ans : « La pouliche ne m’a pas convaincu lors de ses récents débuts sous la selle même si elle s’est classée troisième. On va recourir à l’attelage mardi à Vincennes. Elle a encore besoin de se façonner, mais elle possède d’évidents moyens. »

 Diane du Levant, femelle 4 ans : « C’est une bonne pouliche. Maintenant, elle risque de manquer d’un parcours mercredi à Vincennes, car elle n’a pas été revue en compétition depuis deux bons mois. Mais elle devrait enlever sans problème son prix de série cet hiver. »

 Alpha Saltor, mâle 6 ans : « Le cheval s’est remarquablement comporté en dernier lieu dans le Prix Edmond Henry, terminant troisième d’Attentionally et Astor du Quenne. Il devrait être en piste jeudi à Vincennes, à l’attelage. Il va devoir s’élancer en seconde ligne derrière l’autostart, ce qui va compliquer sa tâche. Il n’a vraiment pas un bon programme cet hiver. Il mériterait pourtant d’en gagner une. »

 Boléro du Levant, hongre 5 ans : « Le cheval a fourni une très bonne valeur sous la selle lors de sa plus récente tentative. Il va courir de manière un peu rapprochée jeudi à Vincennes, mais l’engagement est intéressant. À l’aise sur la grande piste, il doit pouvoir tirer son épingle du jeu. »

Categories Revue d'écurie Trot