8 étape du GNT à Saint-Malo

Le local de l’étape : Arnaud Morin, aux petits soins…

Après avoir fait ses classes dans le rang des « drivers amateurs », l’homme de Hillion se consacre principalement aux sujets marqués par les durs combats. Rencontre.

Certains osaient considérer son établissement comme une fontaine de jouvence, Arnaud Morin préfère plutôt évoquer une source de plaisir… A 41 ans, celui qui cultive cette (noble) philosophie à deux pas de la plage de Bon Abri à Hillion (22), « dans la baie de Saint-Brieuc » lève ainsi le voile sur « son » havre de paix. Un endroit paisible où les trotteurs parfois marqués par les durs combats, voire au moral défaillant, viennent se refaire une santé. Pari audacieux que l’intéressé a cependant souhaité relever voici quelques saisons déjà.

« Difficile de se découvrir une autre voie lorsque vos proches vous proposent de suivre leurs traces. » Aveu teinté d’humour mais aussi de fierté pour celui dont l’entrée en matière s’est effectuée sous le regard bienveillant de son père Claude. « Il m’a un peu mis le pied à l’étrier » confie un passionné qui s’était aussi familiarisé « dès l’adolescence » avec cet environnement aux côtés de Marcel Denuault. Puis, il connaissait rapidement ses premières poussées d’adrénaline. Belles euphories dont la « plus belle a été obtenue avec la complicité d’Ulysse De Lalo lors de la finale du Grand National du Trot à Vincennes » Une victoire, parmi la cinquantaine obtenue, qui couronnait alors l’abnégation d’un driver qui ne résistait à l’envie de franchir le pas en sollicitant un permis d’entraîner.

A la tête d’un effectif avoisinant la « vingtaine de pensionnaires », Arnaud Morin la conserve cependant bien sur les épaules. « Je m’efforce de faire au mieux » murmure ce professionnel appliqué. Aux petits soins pour des pensionnaires qui ensuite veillent à tirer leur épingle du jeu. A l’image de Vif Galbe – par Grâce Galbe – une élève qui traduit une amitié avec son éleveur Jacques Maignan. « Une belle complicité » mentionne encore celui dont l’attrait pour la génétique n’est pas encore suffisamment affirmé.

« Chaque chose en son temps » s’en justifierait Arnaud Morin dont le sien est déjà compté… Reflet d’une passion, d’un désir de bien faire permanent où le petit coup de main de ses enfants ne se révèle pas futile. « Ils apportent beaucoup d’attention ! » confie celui qui leur accordera quoiqu’il arrive… le temps de la réflexion.

 

  • Un peu d’histoire

Sur un tracé où les attentistes sont parfois avantagés, Vostania de Viette s’était joué de l’opposition voici un an avec la complicité de Matthieu Abrivard. Un succès obtenu aux dépens de Val Royal et Vanna Coletto. En  2001, la présence de Général du Pommeau avait marqué les esprits. En quête d’un nouveau prix d’Amérique, le pensionnaire du regretté Jules Lepennetier s’était alors heurté à la ténacité de Ingen, sans jamais démériter.

Les partants de l’étape du mercredi 10 août

 

  • Le classement après la 7e étape 

Grand National « Chevaux »

  1. Vanille du Dollar 39 points (5 participations) – 2. Ursa Mayor 34 points (7) – 3. Utinka Selloise 31 points (2) – 4. Tiger Danover 22 points (7) – 5. Topaze Jef 21 points (4)

Grand National « Drivers »

  1. Jean-Michel Bazire 66 points (6 participations) – 2. Franck Nivard 40 points (5) – 3. Eric Raffin 35 (6) points – 4. Mathieu Abrivard 33 points (6) – 5. François Lecanu 26 points (7)

Grand National « Amateurs »

  1. Mickaël Gilles Lemarchand (Ténor du Passage) 31 points (6 participations) – 2. Charlotte Tessier (Vif Pin) 28 points (3) – 3. Dimitri Crespel (Unoki) 27 points (4) – 4. Maud Goetz (Tilleul d’Anjou) 26 points (3), Sébastien Laboutique (Un Soir Fatal) 26 points (3)

Grand National des Jockeys

  1. Eric Raffin 26 points (6 participations) – 2. Jonathan Vanmeerbeck 24 points (3) – 3. Franck Nivard 22 points (3) – 4. Alexandre Abrivard (5), Thibaut Dromigny (3), Julien Raffestin (3) 21 points

 

Saint-Malo, mode d’emploi

Accès à l’hippodrome

L’hippodrome de la Côte d’Emeraude est situé à deux pas de la cité fortifiée, 9 rue Jean-Pierre de Triqueville. Un tracé à main droite qui se révèle pluri-disciplinaire, doté d’une ligne droite de 300 m.

Venir en voiture : Autoroute 11 puis A81 ensuite N13, direction Saint-Malo.

Venir en train : La gare la plus proche se situe à 1 km, à Saint-Malo.

Venir en avion : Aéroport Dinard-Pleurtuit se situe à 25 km

Plus d’infos : 02 99 56 19 58 (secrétariat) ou www.hippodrome-saintmalo.com

Categories Grand National du Trot