Retour gagnant de Solow : direction Dubaï !

Jeudi 3 mars, à l’occasion d’une belle réunion sur l’hippodrome de Chantilly, plusieurs très bons chevaux faisaient leur rentrée. Parmi eux la coqueluche des français, Solow, reprenait goût à la compétition avant de passer aux choses sérieuses, quelques semaines plus tard, à Dubaï.

Retour réussi !

Le magnifique gris de Freddy Head faisait donc sa rentrée dans le Prix Montjeu, sur 1600 mètres, sa distance de prédilection. Dans une course rythmée par Artplace qui avait pris plusieurs longueurs d’avance, Solow a accéléré progressivement à mi-ligne droite, puis, un instant stoppé dans sa progression à la corde par Vadamos, est reparti comme à la parade pour s’imposer facilement. Vadamos conserve l’accessit d’honneur devant Lucky Lion, accrocheur jusqu’au bout.

Direction Dubaï

Désormais, le protégé des frères Wertheimer a pour objectif de défendre son titre dans la Dubaï Turf, course qu’il avait remportée l’an passé devant The Grey Gatsby. Direction l’hippodrome de Meydan le samedi 26 mars pour la grande réunion de la Dubaï World Cup pour tenter de rester invaincu en 11 sorties !

Rappelons que Solow a été la véritable révélation de l’année 2015 où il a fait sien le Prix d’Ispahan, les Queen Anne Stakes, les Sussex Stakes puis les Queen Elizabeth II Stakes. Où s’arrêtera le fils de Singspiel ? Début de réponse le 26 mars…

La réaction de Freddy Head, son entraîneur :

« Le cheval a passé l’hiver au haras, chez ses propriétaires avant de revenir à l’écurie début janvier. Il a repris le travail depuis six-huit semaines. Aujourd’hui, j’ai eu quelques frayeurs. Maxime (ndlr, Guyon) n’a pas été des plus inspirés en plongeant en dedans. Heureusement, c’est un cheval exceptionnel. Etre arrêté et se relancer ainsi pour gagner en trois foulées n’est pas donné à tout le monde. Selon moi, le cheval est aussi bien, voire mieux qu’à pareille époque l’an dernier. Il va désormais continuer à travailler régulièrement. Il aura un travail sérieux, quatre, cinq jours avant de s’envoler vers Dubaï, le 18 mars. Il est prêt et sera opérationnel pour défendre son titre dans la Dubai Turf, le 26 mars. Ensuite, j’envisage de lui donner le même programme que l’an dernier. »

 

Elliptique renoue avec le succès.

Elliptique renoue avec la victoire dans le Prix Darshaan

Elliptique renoue avec la victoire dans le Prix Darshaan

Le pensionnaire d’André Fabre n’avait plus passé le poteau en tête depuis le 22 juillet 2015 lorsqu’il s’était imposé dans le Grand Prix de Vichy (Groupe III). Il avait ensuite déçu à Saint-Cloud dans le Prix Perth, incapable de se rapprocher dans la phase finale. A Chantilly, ce jeudi 3 mars, Elliptique a patienté à l’arrière-garde avant de porter une attaque décisive dans les 100 derniers mètres pour venir dominer Manatee, son compagnon d’écurie, Gailo Chop et Queen’s Jewel.

Pierre-Charles Boudot s’exprimait au micro d’Equidia après la course : « Le cheval avait tendance à se tendre dans le parcours et ne donnait donc pas sa vraie valeur dans la phase finale. On a travaillé pour lui apprendre à se détendre à l’arrière-garde. Aujourd’hui, cela s’est très bien passé. Le cheval a pu donner un vrai coup d’accélérateur aux abords du poteau. Je ne sais pas encore quel est son programme mais c’est de bon augure pour la suite. »

 

Categories Plat