Triple Couronne : Bold Eagle, sur les traces de Bellino II…

Il y a 40 ans, Bellino II remportait la Triple Couronne…

En 1976, alors qu’il était âgé de neuf ans, Bellino II remportait le Prix d’Amérique pour la deuxième fois, devant Catharina et Equileo. Dans la foulée, il s’adjugeait le Prix de France, puis le Prix de Paris, où ses deux victoires précédentes l’avait contraint à rendre… 75 mètres à tous ses rivaux. La distance à couvrir était alors de 3150 mètres.

Le challenge s’offrant à Bold Eagle est évidemment de toute autre nature, le champion de Pierre Pilarski n’étant plus condamné à rendre la distance comme le fit son illustre prédécesseur.

La distance est plus longue désormais, 4150 mètres. Pour schématiser, cela correspond à un peu plus de deux tours de la grande piste, la montée étant franchie à deux reprises, ce qui donne un premier tour assez lassant, les attaques n’intervenant en règle générale qu’au milieu du dernier tour de piste.

Le record actuel de du Prix de Paris appartient à Up and Quick, lauréat pour la deuxième fois de l’épreuve l’an dernier sur le pied de 1’13 »50. Ce chrono devrait avoir chaud le 1er mars prochain, quand Bold Eagle et Timoko s’expliqueront une dernière fois pour la victoire finale dans la ligne d’arrivée.

Au-delà du sport, une prime de 300.000 euros est promise au propriétaire de Bold Eagle s’il parvient à signer ce triplé historique.

Categories Trot