Tour de cour chez Stéphane Meunier

Stéphane Meunier fait partie de ces entraîneurs qui connaissent une très belle réussite depuis de nombreuses saisons. Ses pensionnaires ont glané 1.134.000€ de gains l’an passé (pour 57 victoires), soit la plus belle performance réalisée par le normand depuis qu’il est à son compte. L’homme n’hésite jamais à se remettre en question. A la tête d’un effectif d’une soixantaine de sujets, c’est à une vingtaine de kilomètres d’Argentan, dans l’Orne, qu’il prépare les objectifs de ses protégés, aidé dans sa tâche par une équipe à laquelle il accorde toute sa confiance. Toujours disponible, il s’est confié sur quelques élèves de l’écurie appelés à se produire prochainement.

 

Bestotel Bezeville, mâle 5 ans : « Le cheval a retrouvé son bon niveau en ce début d’année. Il va se présenter pour la première fois à Vincennes mardi. L’engagement est très favorable et je pense qu’il a une belle carte à jouer. » Prix de Guérande – R1C9 – 16h30

 

Cocaan de Guégué, mâle 4 ans : « Le poulain m’a un peu déçu en dernier lieu où il s’est montré fautif. Précédemment, il avait réalisé de bonnes valeurs. C’est un poulain qui est estimé. Mardi à Vincennes, la course va avoir un peu valeur de test pour la suite de son programme. » Prix de Gaillac – R1C2 – 12h45

 

Carat de Chahains, mâle 4 ans : « C’est un poulain qui vient d’effectuer une bonne rentrée. Il est monté en condition sur cette sortie. Il peut tirer son épingle du jeu mercredi à Angers ».

 

Charmeur Desjy, hongre  4 ans : « C’est un sujet qui montre d’intéressantes dispositions sous la selle à la maison. Je vous conseille de le suivre, notamment ce mercredi à Angers. »

 

Cheyotte Turgot, hongre 4 ans : « Le poulain pourrait effectuer sa rentrée à Graignes vendredi prochain. Il est vraiment bien au travail. Je pense qu’il peut briller sur sa fraîcheur. »

 

Britney de Jamac, femelle 5 ans : « C’est une jument qui reste susceptible mais elle a de la classe. Elle est en retard de gains. Elle devrait être en piste vendredi à Graignes où tout sera une question de sagesse. »

 

Véa du Vivier, femelle 7 ans : « La jument nous a fait vraiment plaisir en dernier lieu. Une course est encore à son programme cet hiver, le 3 mars. J’estime qu’elle peut avoir une nouvelle fois des ambitions. »

 

Adélia de Mélodie, femelle 6 ans : « Elle n’a pas eu des tâches faciles cet hiver, notamment face à des concurrents étrangers de valeur. J’envisage désormais d’attendre un bon engagement au Croisé-Laroche le 12 mars. »

 

Titan du Closet, hongre 9 ans : « J’ai fait volontairement l’impasse avec lui sur le meeting d’hiver mais le cheval revient en bonne condition au travail. Je vous conseille de le suivre ce printemps. »

 

 

Categories Revue d'écurie Trot