Tour de cour chez Didier Prod’homme

Chez les Prod’Homme, l’amour du cheval de courses se transmet de génération en génération. Fils d’entraîneur, metteur au point lui-même depuis 1981, Didier Prod’Homme gère aujourd’hui un effectif moyen de 35 à 40 chevaux de plat. Installé à Maisons-Laffitte, le père de Pauline (qui va elle-même bientôt passer sa licence d’entraîneur) est l’un des principaux acteurs de l’actuel meeting de Cagnes-sur-Mer. En vue depuis le début du feuilleton azuréen 2016, il détient encore de bonnes chances de s’illustrer ce week-end.

Rayodor, mâle 3 ans :  « Il m’a laissé une belle impression lors de sa rentrée. S’il n’avait pas penché, il aurait pu lutter pour la victoire. Maintenant, je pense que le lot qu’il affrontait n’avait rien d’extraordinaire. Il est engagé dans le Prix Star Appeal ce samedi. Le terrain, probablement lourd, devrait lui convenir. Je compte sur lui. »

La Petite Maison, femelle 5 ans : « Elle m’a un peu déçu lors de sa dernière sortie. Je crois qu’elle s’est retrouvée un peu trop vite à la pointe du combat à cette occasion. Samedi, elle devrait prendre part à un handicap (Prix Marildo) dans lequel elle n’affrontera que des femelles. La distance sera plus longue et j’estime qu’elle a les moyens de faire l’arrivée. »

Sato Churyo, mâle 4 ans : « Il devrait participer au Prix de la Côte d’Azur ce samedi. Lorsque je consulte la liste des chevaux engagés dans ce réclamer (N.D.L.R. : interview réalisée mardi avant d’éventuelles supplémentations), je pense qu’il ne devrait pas être loin de la victoire. »

Poème du Berlais, hongre 8 ans  : « Sa dernière sortie est bonne. Il devrait prendre part à un handicap sur 3 200 mètres ce samedi (Prix Lord du Sud). La distance est limite pour lui, mais je le crois néanmoins capable de terminer dans les trois premiers. »

Viserano, mâle 3 ans : « On a attendu Cagnes-sur-Mer avec lui. Il s’est imposé pour sa rentrée. Il affrontera des adversaires différents ce dimanche dans le Prix de la Californie, mais je serais déçu s’il ne gagne pas. » 

Duquesa Penguin, hongre 4 ans : « Il a été un peu malchanceux lors de sa dernière sortie. Dimanche, il devrait participer au Prix Sky Lawyer. Je le crois capable de finir à la troisième ou quatrième place dans cette épreuve. »

Categories Galop Revue d'écurie