Timoko

Timoko dit adieu au public français en triomphant à Cagnes-sur-Mer !

7 sur 7 à Cagnes-sur-Mer pour Timoko ! Non on ne parle pas de l’émission politique mais bien des performances sans failles de Timoko à Cagnes où il a signé une 7e victoire pour ses adieux à l’Hexagone.

Le jardin de Timoko

Cagnes-sur-Mer est décidément le jardin dans lequel le protégé de Richard Westerink préfère évoluer. Il y aura épinglé 4 Critérium de Vitesse et 3 Grand Prix des Alpes Maritimes. Pour sa dernière sortie française, Timoko a été contraint de voyager nez au vent mais a su donner le coup de reins de nécessaire pour s’imposer malgré le prompt retour de Billie de Montfort. C’est donc sur un nouveau coup d’éclat que Timoko quitte les pistes françaises !

5 millions de gains

En remportant cette épreuve, le compte en banque de Timoko passe le cap des 5 millions d’euros ! Cela fait de lui le trotteur le plus riche en France après Ready Cash mais il reste en dessous des comptes en banque de Varenne et Moni Maker. Timoko a aussi la particularité d’avoir épinglé 15 Groupes I tout au long de sa carrière sur des distances allant de 1609 mètres à 2850 mètres et sur 6 hippodromes différents (Cagnes, Vincennes, Enghien, Mons, Kouvola, Solvalla).

Prochains rendez-vous

Début septembre, Timoko devrait se rendre à Wolvega en Hollande pour dire adieu à la patrie de son entraîneur, Richard Westerink. Ensuite il n’est pas prévu d’autres sorties même si on n’est pas à l’abri d’une surprise. Si le cheval se porte bien, il pourrait bien tenter un 3e sacre dans l’Elitloppet en 2018 puisque la Suède possède une limite d’âge à 14 ans.

 

Categories Trot