Prix de Diane Longines

Prix de Diane Longines : qui sera la meilleure pouliche de Chantilly ?

Dimanche, 16 princesses défileront sur le tapis vert de l’hippodrome de Chantilly mais une seule reine sera couronnée pour le titre de meilleure pouliche de 3 ans sur 2100 mètres.

15 Terrakova : Au nom de la mère
Une bonne fée s’est penchée sur son box ! Imaginez, ses parents ont pour noms Galileo, le plus grand étalon du monde, et Goldikova, lauréate de 14 groupes 1.
Terrakova a déjà la victoire dans les gènes. Elle a débuté par un succès à la fin de ses 2 ans avant de s’imposer pour sa rentrée, il y a un mois dans un groupe 3, le prix Cléôpatre.
Elle doit maintenant franchir un nouveau cap pour venger sa mère, Goldikova, 3ème de l’édition 2008. Son bon numéro de corde, le 4, va l’aider dans sa tâche.

1 Shutter speed : My fair lady
Elle est entrainée par un professionnel britannique au CV impressionnant, John Gosden, lauréat du prix de Diane en 2015 avec Star of Seville.
En trois sorties, elle n’a jamais connu la défaite se permettant même le luxe au mois d’avril de laisser à deux longueurs, Enable, la future gagnante des Oaks d’Epsom.
Si le numéro 14 dans les stalles peut refroidir les ardeurs de certains, rassurez-vous son jockey Lanfranco Dettori a toujours un coup d’avance.

11 Rhododendron : La belle plante
Elle forme avec Shutter speed le principal danger pour les pouliches françaises.
SI Son mentor , le génial irlandais Aidan o’Brien a gagné 299 groupe 1 il n’ a encore jamais remporté le prix de Diane . mais il pourra compter sur Rhododendron, la seule pouliche au départ qui est une lauréate de groupe 1 ( Fillies’mile en 2016). Cette année, elle a confirmé tout son talent en se classant deuxième des 1000 guinées de Newmarket et des Oaks d’Epsom, autant vous dire qu’elle sera dans sa robe de mariée pour « Trèfler » ses concurrentes.

16 Sistercharlie : La bonne affaire
Acquise pour la bagatelle de 12 000 euros, la propriétaire de Sistercharlie, Mme Jacques Cygler, a eu le nez creux.
En 4 sorties, sa pouliche entrainée par Henri-Alex Pantall n’a connu qu’une seule fois la défaite.
Le 23 avril dans le prix Pénélope, elle est passée en un éclair de la dernière à la première place mais si elle veut jouer les filles de l’air dans la ligne droite, il ne faut pas qu’elle perdre trop de temps à « se vernir les sabots » à l’arrière du peloton !

6 Kitesurf : C’est dans l’air
Fils de diplomate, André Fabre l’est moins avec ses adversaires… Il a remporté toutes les plus grandes épreuves de la planète dont 4 fois le prix de Diane.
Kitesurf, parée de la prestigieuse casaque Godolphin, n’a débuté qu’au mois de mars, ce qui n’est pas forcément dans les habitudes de la maison pour les espoirs de l’écurie, mais elle a tout de suite révéler un certain potentiel. Ses deux succès ont été acquis sur 2400 mètres dont le dernier en date dans un groupe 3, le prix de Royaumont il y a 15 jours.
Si André Fabre court Kitesurf rapproché, ce n’est pas pour avoir la vague à l’âme…bien au contraire !

7 Onthemoonagain : Belle des champs
C’est l’atout de l’entraineur Jean-Claude Rouget, vainqueur de 3 des 5 dernières éditions du prix de Diane et tenant du titre avec La Cressonnière.
Onthemoonagain a été formé à l’école de la province à l’âge de 2 ans, en alignant deux victoires à La Teste-de-Buch et à Cagnes sur Mer.
3ÈME du prix des réservoirs au mois d’octobre pour sa première tentative au niveau groupe, la protégée de Jean-Louis Tepper et Gérard Augustin Normand n’a pas fait de détail pour sa rentrée à Toulouse.
Jean-Claude Rouget n’a cessé d’allonger le tir avec elle, passant de 1400 mètres à 2100 mètres. Les esprits chagrins diront que c’est un aveu de faiblesse…Surement les mêmes qui pensaient que Brametot n’allait pas tenir la distance du prix Jockey-Club.

Categories EpiqE Series